Plateforme

La Voix n’a pas besoin des Bots ! Echo le prouve

Par le

Ces derniers mois, la reconnaissance vocale et les bots sont sur le devant de la scène, certains vont même jusqu’à dire que cela remplacera notre smartphone et nos applications, même si c’était vrai, cela ne se fera pas avant plusieurs années 🙂 Cependant dans certaines configurations comme la voiture ce sera peut-être plus rapide où finalement, parler est la seule option possible. C’est aussi plus naturel, c’est ce qui favorise la sécurité, mais avec certaines frictions comme celles liées au réseau !

Il se passe quelque chose avec Alexa, le cerveau derrière Echo 🙂 il y a eu beaucoup d’annonces autour du service d’Amazon depuis plusieurs mois y compris sur les usages qui sont très nombreux et certains chiffres. Par exemple, on sait maintenant que 50 % des revenus liés à Echo proviennent des femmes, une tendance qui est un grand changement par rapport au lancement de l’appareil, acheter en masse par les hommes. Les consommateurs de la génération X et Baby Boomer sont également une quantité importante des consommateurs d’Echo, ce qui est une autre indication clé de la pénétration d’un marché plus large.

On a également constaté que les acheteurs d’e-commerce réguliers représentaient un énorme pourcentage des premiers acheteurs d’écho, mais maintenant les consommateurs ne sont pas nécessairement des acheteurs réguliers en ligne, ce qui est également en accord avec les habitudes de consommation plus traditionnelles.

Le device Echo d’entrée de gamme, le Dot a été le modèle le plus populaire en fin d’année 2016. Les ventes en ligne représentaient 57% de tous les appareils alimentés par Alexa alors que l’original représentait 38 %.

L’interface utilisateur vocale (VUI)

Echo est probablement l’une des toutes premières manifestation de l’Internet des objets dans de nombreux foyers US, et compte tenu de sa facilité d’utilisation et son prix bas, il pourrait s’établir comme le noyau de la maison intelligente ! L’adoption massive des technologies avec Alexa et son interface utilisateur vocale pourrait conduire au déclin du clavier et de la souris 🙂 traiter le langage audible aussi précisément et rapidement que possible, c’est maintenant possible grâce à l’incroyable puissance du cloud. En tout cas, il va falloir élaborer des VUX efficaces pour surprendre les utilisateurs, ce sont des nouveaux business, métiers qui vont apparaitre !

Être capable de payer avec mon smartphone ou smartwatch est commode et élimine la friction. L’idée géniale d’Amazon pour les achats en un seul clic consistait à éliminer les frictions, ce qui rendait plus facile et plus rapide pour acheter des produits sur Amazon. La voix en tant que couche interface utilisateur élimine la friction pour de nombreuses tâches qui sont possibles en tapant sur un smartphone, y compris pour de petites interactions – la voix est beaucoup plus pratique. Pour envoyer un SMS, je dois déloquer mon téléphone, utiliser Touch ID pour ouvrir une session, aller sur iMessage, cliquer sur un contact et commencer à taper. Ou je pourrais lever mon Apple Watch et dire : “dit, Siri, un message pour y, je serai au bureau dans 15 minutes.”

[le kit Alexa Skills (ASK) ASK permet aux développeurs autour d’API self-service d’intégrer leur propre service dans Echo – Un exemple cité par Amazon est l’intégration avec StubHub, où l’on peut utiliser Echo pour demander des spectacles qui sont à proximité en utilisant le langage naturel. ]

La liste des plus de 3000 services avec Echo (Dot ! les ventes d’Amazon Echo début 2016 étaient de plus de 3 millions d’unités.

Amazon fait bien du mainstream via un appareil ménager ! Est-ce que les constructeurs d’électronique vont adopter la voix, c’est certain, vont-ils se rallier à Amazon, pas tous 🙂

Autre point, le coût des composants et des capteurs devra baisser de prix avant que nous puissions voir la généralisation de la voix dans tous les appareils. En tout cas, Amazon a également créé le Fonds Alexa de 100 millions de dollars pour lancer la communauté, les fonds sont disponibles pour les développeurs, les fabricants et les start-ups pour aider à créer des utilisations innovantes pour les interfaces vocales.

Amazon a aussi très bien communiqué en 2016 avec un effort publicitaire agressif et mémorable !!

Les Concurrents

Tant Apple avec Siri, Microsoft avec Cortana et Google avec l’Assistant Google et l’offre Home Google vont rivaliser agressivement avec Amazon, mais l’avantage est à Amazon, c’est quand même le premier qui fait du business avec 🙂 tout n’est pas rose quand même sur le sujet de la voix, notamment sur la précision des informations demandées, la gestion de l’environnement bruyant, la sémantique… Echo, donne la priorité à l’interaction vocale par-dessus tout. Il comprend 7 microphones et permet de distinguer les commandes vocales du bruit de fond, par opposition au smartphone qui intègre seulement 2 microphones. Autre limite des assistants sur smartphone pour l’instant l’interaction, par exemple sur SIRI, vous pouvez lancer le minuteur avec un timing, mais à la fin du temps, il vous faudra une action manuelle, la voix ne marche pas !

Cependant il y a un atout de taille des solutions embarquées dans le smartphone qui est différent  : Les systèmes d’interactions vocales peuvent vous accompagner partout, tandis que l’Echo avec sa grande taille, son besoin d’électricité et de réseau continu est contraint de fonctionner uniquement dans l’environnement domestique.

C’est vrai que par rapport au Bots, la visibilité de l’état du système est limitée à un anneau lumineux  🙂  Echo est encore très loin de la richesse des commentaires textuels possibles avec un écran !!

On comprend bien que nous sommes au début de l’interaction vocale, il faudra du temps pour atteindre ce que nous voyons parfois au cinéma comme pour iron-Man 🙂 Nous vous recommandons fortement en tout cas d’aller au-delà du sujet de veille que représente cet article 🙂 à votre disposition sur le sujet