Disruptif

La reconnaissance faciale à Londres dans un Bar

Par le

La reconnaissance faciale fait l’objet de beaucoup d’attention partout dans le monde, y compris au Royaume-Uni. Par exemple un bar équipé de la technologie de reconnaissance faciale afin d’aider les Britanniques à commander 78 millions de pintes de bière supplémentaires par an. Mais aussi suivre les voyageurs à l’aide de la reconnaissance faciale dans une grande gare de Londres sans qu’ils le sachent.

Amazon a annoncé l’ajout de la “peur” à la détection de ses émotions via son logiciel Rekognition. Le géant a déclaré avoir amélioré l’exactitude de l’identification spécifique homme/femme avec une précision améliorée pour la détection des émotions de sept émotions : heureux, triste, en colère, surprise, dégoûtée, calme et confuse, tout en ajoutant une nouvelle émotion, la peur. Dans cette version, il a également amélioré la précision de l’estimation de la tranche d’âge. Amazon Rekognition peut désormais détecter 40% de visages supplémentaires qu’il aurait été manqués auparavant dans les images présentant certaines des conditions les plus difficiles comme une résolution inférieure, une image de petite taille et souvent floue du visage sur une pièce d’identité avec photo. (comme un passeport ou un permis de conduire).

Amazon affirme qu’aucune expérience d’apprentissage automatique n’est nécessaire, ce qui signifie qu’en théorie, n’importe qui pourrait ajouter une analyse de reconnaissance faciale à son système. Il leur suffit d’envoyer des images ou des vidéos à son API, et Amazon peut identifier des objets et des personnes et fournir une reconnaissance et une analyse faciales. De plus, il tire des leçons de toutes les données introduites dans son système, ce qui lui permet de disposer de jeux de données encore meilleurs. Amazon Rekognition est basé sur la même technologie d’apprentissage en profondeur développée par les scientifiques de la vision par ordinateur d’Amazon pour analyser des milliards d’images et de vidéos par jour, et ne nécessite aucune expertise en apprentissage automatique.

Un bar de Londres vient d’expérimenter la reconnaissance faciale pour placer les clients dans une file d’attente dynamique dans un bar très fréquenté. La technologie AI Bar a été testée temporairement sur le site de ce bar, mais elle n’a pas été testée sur des clients payants et ceux-ci n’utilisent pas la solution.

La société qui a développé le système, DataSparq, cette nouvelle technologie permettra d’éliminer les files d’attente dans les bars et les pubs. Le plus gros reproche que font les britanniques, ce sont les gens qui les poussent dans la fil d’attente devant le bar pour commander un verre, et que plus des trois quarts des Britanniques sont sortis des bars bondés en raison de la longue attente.

Dans l’enquête réalisée auprès de 2 000 britanniques pour le compte de DataSparq, près de deux tiers des personnes interrogées resteraient au pub pour commander si elles savaient exactement combien de temps il leur fallait attendre. C’est pourquoi la société a développé la barre d’intelligence artificielle (IA) qui, selon elle, donne cette clarté aux clients.

Comment fonctionne l’IA Bar

Ce système innovant consiste à afficher une vidéo en direct montrant tout le monde faisant la queue sur un écran. Un numéro apparaît au-dessus de la tête de chaque client, ce qui représente sa place dans la file d’attente.

Les clients consultent l’écran pour voir où ils se trouvent dans la file d’attente et combien de temps le système estime que cela prendra jusqu’à ce qu’ils soient servis. Le personnel du bar saura exactement qui est le prochain, aidant ainsi les bars et les pubs à optimiser leur efficacité de commande afin que les boissons continuent de couler pour les clients assoiffés. En plus de la TV destiné au public, le personnel du bar aura un iPad qui leur indiquera qui sera le prochain serviteur et s’il doit demander au client une pièce d’identité. L’IA Bar sera proposée en tant que service (SaaS) et fonctionne simplement en utilisant une webcam standard, un écran d’affichage et une connexion Internet.

La vie privée des clients est protégée car leurs visages ainsi que toutes les données ne sont pas conservés et sont supprimés dans les 24 heures.

Les caméras sont partout dans Londres et le public britannique l’accepte comme faisant partie de la vie quotidienne. Mais avec l’évolution des fonctionnalités et la précision des technologies de reconnaissance faciale, la surveillance va commencer à aller plus loin, comme connaître vos émotions et vos sentiments, et peut-être même être victime d’une erreur d’identité ? Nous serions peut-être ravis de recevoir cette pinte de bière plus rapidement avec le bar AI, mais si vous montez dans le train à la gare, “ils” sauront aussi si vous en avez trop pris 🙂