Opérateur

Mort clinique des MVNO en France et rupture du modèle des opérateurs ?

Par le

Des articles, des communiqués de presse en réaction à la mise en vente de la 4 licence sont de plus en plus nombreux, en voici quelques un ci-dessous. ils décrivent les opérateurs qui invoquent le prix de la licence, d’autres invoquent des licenciements importants, les MVNO pensent que le marché est verrouillé de longue date par les trois opérateurs de réseau (publié le 10 juillet  dernier par l’Arcep un rapport  indique notamment, qu’en France, la moitié des clients en téléphonie mobile n’a pas changé d’opérateur depuis plus de cinq ans ! ) Ils attendaient comme le souligne le MVNO Télé 2 “l’amélioration des conditions d’accueil des MVNO et en particulier sur l’obligation attendue d’hébergement d’opérateurs mobiles dégroupés” 

D’ailleurs Grégory Gosset, directeur général de TELE2 Mobile déclare ” Dans d’autres marchés européens comme la Hollande et la Norvège, le lancement d’opérateurs mobiles dégroupés a permis des investissements dans les réseaux au profit des consommateurs qui en ont touché les dividendes en terme de baisses de tarifs.»

Alors que se passe t-il ? des conditions économiques difficiles, des prix élevés, une offre complexe et quasi illisible pour le consommateur, un contrat d’abonnement longue durée…… qui bouleverse les stratégies des uns et des autres en parti visible dans les slogans suivant : Pourquoi payez plus ? (télé2) Vous payez trop cher ? (Simpleo) Interdit aux pigeons (zeroforfait) Sans engagement (Carrefour) Hyper pas cher (Auchan) Sans engagement de durée (Leclerc) les MVNO Virgin Mobile et NRJ Mobile n’attirent plus avec ce type de slogan mais avec un portail riche en offre et en prix et deviennent comme les opérateurs illisibles pour beaucoup de personnes !

Bref la bataille est complexe et je n’ai pas matière à écrire l’avenir ni à expliquer pourquoi cela fonctionne pour certain MVNO et d’autres pas, mais une chose est sur l’arrivée d’un 4ème opérateur changera le marché Français pour les MVNO (pour le pire ou le meilleur, effectivement les opérateurs pourraient jouer la carte des revendications MVNO pour rendre la tâche difficile à Free) aussi pour les opérateurs qui vont devoir redoubler d’imagination pour fidéliser leurs bases clients et continuer à recruter (par croissance externe….)

Cela ne sera pas aussi simple pour Free, 1er challenge sera d’avoir une offre innovante et en rupture totale avec le modèle existant : par exemple accès Wifi Gratuit sur le réseau Free pour tous, un réseau double (VoIp et 3G)……….. le deuxième transformer sa base client, le troisième sera de prendre des parts de marché aux 3 opérateurs (relire l’interview de Xavier Niel par Challenge)

(vous avez noté je ne parle pas des autres prétendant rien d’innovant et aucune rupture dans le passé pour Virgin, Numericable, Orascom, Kertel)

France Télécom va se plaindre à Bruxelles

4e licence 3G : Free va-t-il bousculer le marché du mobile ?

La bataille pour la quatrième licence de téléphone mobile est engagée