Connect

La digitalisation des services portuaires de Rotterdam avec le projet innovant, Container 42

Par le

Les ports dans le monde se livrent une bataille de la digitalisation des services portuaires pour améliorer la compétitivité des ports en tant que hub logistique et complexe industriel, non seulement en termes de taille, mais aussi de qualité pour devenir des ports autonomes. L’un des ports dans le monde qui innove dans cette course c’est l’autorité portuaire de Rotterdam qui a donc mis en place une transition vers une énergie durable et s’engage dans la numérisation afin de rendre le port et sa chaine logistique plus efficaces.

[Marché mondial des ports intelligents 2019-2025 : le marché devrait atteindre environ 2 milliards de dollars – opportunités pour le développement de navires autonomes]

Dans le secteur des transports maritimes, les ports fournissent des services terrestres et connexes aux opérateurs de terminaux portuaires. Certains des principaux ports d’échange de fret sont le port de Shanghai, le port de Singapour, le port de Suzhou, le port de Guangzhou, le port de Tangshan, le port de Rotterdam et le port de Busan. L’opérateur principal du terminal portuaire a pour objectif principal d’aider les navires de charge à réduire leur temps de présence dans les ports en optimisant le flux de marchandises et en facilitant le dédouanement plus rapidement. Le port intelligent, en particulier avec la mise en œuvre de l’IoT, influence le calendrier de travail et les opérations au niveau de l’opérateur du terminal portuaire ainsi qu’au niveau du port. Pour les autorités portuaires, l’IoT contribue à améliorer l’efficacité, la fiabilité et la réduction des coûts, ce qui peut contribuer à attirer davantage de clients, y compris les opérateurs de terminaux portuaires.

Traxens, est l’une des sociétés qui les accompagne notamment pour fournir des services et données à forte valeur ajoutée pour l’industrie de la logistique. C’est dans le cadre d’une initiative innovante, la première de ce type dans le transport maritime, le projet de conteneur intelligent #WeAre42 en tant que partenaire clé. La société fournira la technologie nécessaire pour répondre aux défis liés à l’efficacité, à l’empreinte environnementale et au futur de la chaine logistique.

Au cours des deux prochaines années, le Container 42 sera expédié dans des ports du monde entier et partagera les informations recueillies au cours de sa mission de collecte de données. Le conteneur est équipé du dispositif et de la technologie de communication Traxens, qui vont générer des données IoT via la plateforme.  L’entreprise fournira une grande partie de la technologie embarquée, et mesurera les variations dans différents domaines, depuis les vibrations, l’accélération, la position et le bruit jusqu’à la pollution de l’air, la température et l’humidité locales. Le conteneur intelligent a également été équipé de panneaux solaires afin de déterminer durant le voyage la quantité d’énergie générée puis utilisée par le conteneur pour la collecte des données.

Le port de Rotterdam, l’un des principaux ports du monde, est à la pointe de la numérisation, et vise à devenir le port le plus connecté du monde. Traxens a été sélectionnée en tant que partenaire pour cette initiative unique, car la société a pour objectifs de révolutionner la logistique portuaire, ainsi que les processus et la manière dont le fret est expédié au niveau mondial. La digitalisation des services portuaires de Rotterdam va contribuer à acheminer les marchandises de façon plus sûre, plus rapide et plus fiable avec pour objectif d’accueillir des systèmes de navigation autonome dans sa zone portuaire…