Connect

La course à la voiture autonome entre VR et AI

Par le

MWC2017

La voiture autonome comme la montre la photo ci-dessus doit franchir plusieurs étapes pour devenir « full autonomous » Il y a beaucoup d’acteurs présent et parfois les stratégies sont différentes pour offrir le meilleur demain et se différencier des concurrents ! Il y a maintenant 45 entreprises qui testent des véhicules autonomes sur le sol californien, principalement dans la Bay Area

Équipe intégrée : @waymo @Ford @GM @voyage @DidiChuxing @UberATG @torcrobotics @aurora_inno @driveai_ @Tesla @AI_motive

Équipe modulaire : @BMW @DelphiAuto @fiat @Volkswagen @Baidu_Inc @renovo_auto @nvidia @lyft @Zenuity @Daimler

À la fin du mois de novembre, la société de logiciels russe Yandex a publié une vidéo montrant comment avec For sa voiture autonome conduisait magistralement les routes enneigées.

AImotive propose des logiciels basés sur l’intelligence artificielle pour les voitures autonomes. Leur infrastructure logicielle personnalisable est conçue pour fournir l’éventail complet des fonctionnalités de conduite automatisées, depuis la reconnaissance de l’environnement, la localisation et la planification de trajectoire jusqu’au contrôle de bas niveau.

L’un des acteurs Waymo a récemment annoncé que sa flotte a conduit plus de six millions de KM de manière autonome. Ce sont beaucoup de kilomètres, et difficiles à rivaliser avec. Mais AImotive n’essaie pas de rivaliser, du moins pas en enregistrant plus de kilomètres en tests réels. Au lieu de cela, l’entreprise réalise 90% de ses tests en réalité virtuelle. C’est ce qui la différencie vraiment de ses concurrents !

La première vidéo publique de la technologie de conduite autonome de l’équipe Drive.ai publié en février 2017. Dans la vidéo, vous verrez leur système naviguer dans les rues de Mountain View, non seulement à la lumière du jour, mais aussi sous la pluie et la nuit. Ce sont les conditions que les conducteurs rencontrent chaque jour. Toute technologie d’auto-conduite réussie devra faire face à d’innombrables situations imprévisibles et à un large éventail de conditions de conduite, mais peu sont capables d’aujourd’hui de le faire.

Il y a trois principaux avantages des tests en VR :

– Simuler des scénarios trop dangereux pour le monde réel.

– Toutes les entreprises ne disposent pas des fonds de Waymo pour conduire des centaines de voitures sur de vraies routes.

– Attendre les bonnes conditions comme attendre que la pluie, la neige ou d’autres conditions météorologiques se produisent naturellement et cela à plusieurs reprises

Les tests de trafic dans le monde réel sont très biaisés avec beaucoup de km ennuyeux, ce que souhaite faire AImotive, c’est tester tous les cas qui sont difficiles à résoudre. L’entreprise teste actuellement environ 1 000 scénarios simulés, avec une courbe de plus en plus élevée de tests réussis ! (Il reconnaît aussi que les tests en situation sont essentiels pour le futur de la voiture autonome)

Laszlo Kishonti CEO AImotive : “I don’t think autonomous vehicles in the near future will be better than the best drivers,” he said. “But they’ll be better than the average driver. What we want to achieve is safe, good-quality driving for everyone, with scalability.”

Raj Kapoor, responsable de la stratégie de Lyft : “will go through a gut-wrenching decade before there are clear winners and losers,”

TAXI

Les taxis autonomes devraient atteindre les routes dans l’est de la Chine, une longueur d’avance sur les autres en termes de véhicules commerciaux autonomes. La première flotte (Test) de 50 taxis autonomes développés par une start-up chinoise Jingchi devrait prendre la route dans la province de l’Anhui, dans l’est de la Chine, en mars, ce qui pourrait donner au pays une longueur d’avance sur les autres véhicules commerciaux autonomes. Pendant la période d’essai, le taxi aura un “agent de sécurité” sur le siège du conducteur.

À mesure que le gouvernement façonnera graduellement les politiques et les règlements des véhicules autonomes et que davantage de passagers s’habitueront au service, la startup envisage de retirer l’agent de sécurité à l’avenir. En septembre, ils ont recueilli 52 millions de dollars de financement.

CHIFFRES

– IEEE estiment que jusqu’à 75% de tous les véhicules seront autonomes d’ici 2040.
– Le coût d’exploitation par mille d’une voiture autonome utilisée dans le cadre d’un service de transport routier est seulement de 0,17 $, soit nettement moins que les 1,05 $ qu’il coûte actuellement par mile pour faire fonctionner une voiture à conduite manuelle pour une flotte de transport routier
– McKinsey estime que les véhicules de livraison autonomes avec des casiers à colis peuvent réduire les coûts de livraison jusqu’à 40%

Qu’en pense les conducteurs ?

une étude US en 2017 donne de nombreux indices – La grande majorité des Américains ont au moins une certaine familiarité avec l’effort de développement de véhicules autonomes: 94% disent avoir entendu parler de cette question, 35% d’entre eux indiquant en avoir beaucoup entendu parler. Environ un répondant sur cinq (22%) a entendu des choses plutôt positives, tandis qu’environ un répondant sur dix (12%) a déclaré avoir entendu des choses plutôt négatives.

Les Américains qui ont suivi cette question de près sont relativement susceptibles d’avoir entendu une couverture positive: 34% des Américains qui en ont beaucoup entendu parler disent que la plupart de ce qu’ils ont vu ou entendu a été positif, mais cette part tombe à 15 % parmi ceux qui ont seulement entendu parler un peu d’eux.

En tout cas, il y aura du changement au cours des prochaines années !!

[Les Américains possèdent environ 240 millions de véhicules de tourisme, qui restent inutilisés dans environ 95% des cas – et environ 800 millions de places de stationnement pour les accueillir tous.]

les entreprises à l’avant-garde du mouvement de covoiturage croient que la propriété de la voiture sera remplacée par le covoiturage. !!

Taggart Matthiesen, direct of product for Lyft : “The question I would have for most people is, ‘Why have a car? Why own the hard asset, the vehicle, have to pay the insurance and gas, as opposed to being part of a service?”