Business

La consommation d’internet mobile a atteint 33 jours par an (800 heures) !

Par le

En 2016, le mobile représenter 65% du temps passé sur les médias numériques, tandis que le poste de travail devenait un point de contact secondaire !De nombreux spécialistes du marketing et marques considèrent toujours le poste de travail comme le principal domaine d’intervention, ce qui est tout à fait en décalage avec le comportement du consommateur. Cherchez l’erreur ?!

Les gens du monde entier passeront en moyenne 800 heures sur Internet mobile cette année, ce qui équivaut à 33 jours sans sommeil ni pause, selon les prévisions de Zenith Media. En 2021, le total passera à 930 heures, soit 39 jours complets. Il s’agit de la cinquième édition des prévisions de la consommation de médias, qui passe en revue l’évolution des habitudes de consommation de médias depuis 2011.  Le rapport prévoit les changements dans le temps alloué par les utilisateurs à différents médias entre 2019 et 2021.  (57 pays étudiés, pour 3,8 milliards d’heures d’utilisation collective de l’Internet mobile cette année, passant à 4,5 milliards d’heures en 2021.)

[La publicité sur Internet dépassera le quart de billion de dollars pour la première fois cette année – les États-Unis seront de loin le plus gros contributeur à la croissance des dépenses publicitaires mondiales entre 2018 et 2021, en ajoutant 32 milliards $ au marché. La Chine sera à la deuxième place avec 16 milliards de dollars US et l’Inde à la troisième place avec 5 milliards de dollars US.]

Depuis 2015, les prévisions annuelles reflètent l’évolution de la consommation, passant de 80 à 130 minutes par jour à un taux de croissance moyen de 13% par an, alimentées par des smartphones plus rapides, des services améliorés et des écrans de plus en plus grands. La croissance des mobiles n’a pas réussi à déloger le téléviseur en tant que média mondial le plus populaire, avec 167 minutes de visionnage par jour en 2019, pour tomber progressivement à 165 minutes par jour en 2021.

À lire : Le temps des médias numériques remplace le temps des medias traditionnel

Entre 2014 et 2019, les autres formes de médias comme la consommation de radio et de cinéma est passé de 53 à 55 minutes par jour et de 1,8 à 3 minutes par jour en moyenne. Les autres formats étaient moins chanceux, le temps passé à lire les journaux passant de 17 à 11 minutes par jour, tandis que les magazines passaient de huit à quatre minutes. L’utilisation d’internet au bureau est quant à elle tombée de 47 à 40 minutes par jour. (Le temps passé sur des plates-formes en ligne appartenant à des éditeurs ou à des diffuseurs est comptabilisé comme une consommation Internet)

D’autres études ont montré que les consommateurs passent en moyenne 50 jours par an sur leur smartphone .

Dans le même temps en Chine un sondage montre qu’un total de 84,9% des personnes ont déclaré que l’obsession de leurs smartphones les incitaient à passer moins de temps à communiquer avec leurs familles et 78,9% ont déclaré se sentir coupables de l’avoir fait. L’enquête, publiée par le China Youth Daily a interrogé 2 004 personnes, dont environ 90% ont perçu l’obsession comme un obstacle à la communication personnelle avec les membres de la famille.

Ce sentiment a semblé être encore plus fort chez les personnes trentenaire, la “génération des années 1980” – 91,4% d’entre elles se plaignant de l’impact du “phubbing”. En outre, 71% des personnes interrogées ont déclaré craindre que la surutilisation des téléphones portables ne provoque des problèmes de santé, tels que le déclin de la vision et des douleurs au cou, selon le journal.