Business

La bataille des smartwatches, Apple et les autres…

Par le

Alors qu’Apple maintient fermement sa position de leader dans la catégorie des Wearables, Google cherche à actualiser son système d’exploitation Wear avec l’aide de Fossil et de son équipe de recherche et développement. Selon ABI Research, la part de marché des smartwatchs du fabricant d’iPhone s’est établie à 43,45% en 2018, bien au-dessus de ses concurrents les plus proches (. Les expéditions vont passer le cap des 40 millions en 2018 à plus de 99 millions en 2023. Les consommateurs commencent enfin à comprendre l’utilité d’une montre intelligente et à l’acheter !

Plus de la moitié des montres intelligentes achetées en 2017 ont été livrées par Apple. Bien que la société maintienne sa position de leader dans cette catégorie, les produits concurrents de Fitbit, Garmin et de tous les fournisseurs de Wear OS. Les smartwatches dédiées aux enfants constituent un autre sous-segment en croissance de cette catégorie, mais elles seront largement reléguées à la Chine. Une startup française est sur ce secteur avec un chouette modèle.

Rappelons que l’Apple Watch propose des usages bien aboutit !

– de la santé
> Apple a intégré un capteur de fréquence cardiaque d’une précision impressionnante dans la toute première version de l’Apple Watch en 2015 et a continué de renforcer les capacités de surveillance cardiaque de l’appareil. Sa dernière amélioration majeure a été l’ajout des capteurs électriques nécessaires à la formation d’un électrocardiogramme (ECG), qui mesure les caractéristiques des signaux électriques qui régissent le pompage du muscle cardiaque.
> Apple a montré un grand intérêt pour le diabète et le concept de surveillance continue de la glycémie
> Les membres des équipes santé et smartwatch d’Apple ont manifesté un vif intérêt pour la science du sommeil
– du Sport, fitness
– du Paiement
Le volume des transactions effectuées avec des appareils de paiement portables atteindra 500 milliards de dollars par an d’ici 2020 selon Tractica.

Google

Le géant souhaite rebondir sur ce segment stratégique.

Fossil Group vient  d’annoncé son intention de vendre à Google sa technologie de sa smartwatch pour 40 millions de dollars. Dans le cadre de la transaction, qui devrait être conclue ce mois-ci, une partie de l’équipe de recherche et développement du groupe Fossil qui prend actuellement en charge la propriété intellectuelle transférée rejoindra Google. L’année dernière, Google a indiqué que Wear OS pourrait constituer une partie importante de son avenir axé sur l’IA.

Le segment des montres connectées est au cœur d’innovations importantes dans l’industrie, aidant à populariser des fonctionnalités de base, mais également des performances toujours plus poussées et une meilleure autonomie.

Quelle est la taille du marché des wearables ?
Environ un quart des adultes américains, soit 56,7 millions, utiliseront un appareil portable au moins une fois par mois en 2019. Un peu plus de la moitié d’entre eux utiliseront une montre intelligente. Aux États-Unis, 3,8 millions d’enfants et d’adolescents supplémentaires auront un appareil portable.

Qui achète des wearables et pourquoi ?
Les wearables ont surtout séduit les plus jeunes. En 2015, 24,0% des personnes âgées de 25 à 34 ans avaient un appareil portable, tandis que 6,5% de celles âgées de 55 à 64 ans en avaient un. En 2019, les jeunes consommateurs constitueront toujours le groupe le plus important d’utilisateurs de vêtements, avec une pénétration de 38,0% de la cohorte des 25 à 34 ans. Apple a clairement un œil sur les groupes les plus âgés avec les fonctionnalités de santé de l’Apple Watch.

Le marché des wearables est dominé par de nouveaux entrants concentrés sur les applications dans les domaines de la santé et du fitness. En 2018, Quid a analysé 653 sociétés mondiales actives sur le marché du Wearable. L’algorithme Quid a classé les entreprises dans cinq grands domaines :