Business

il y aura deux internet distincts : l’un Chinois, l’autre US !

Par le

Photos : Adam Dean for The New York Times

Eric Schmidt, qui a été le PDG de Google et président exécutif de sa société mère, Alphabet, prédit qu’au cours des prochaines années, il y aura deux internet distincts: l’un dirigé par les États-Unis et l’autre par la Chine.

Schmidt a partagé ses réflexions lors d’un événement privé à San Francisco il y a quelques jours, organisé par la société d’investissement Village Global VC. Lors de l’événement, l’économiste Tyler Cowen s’est interrogé sur la possibilité que l’Internet se fragmente en différents sous-internet avec des réglementations différentes et un accès limité entre eux au cours des prochaines années. “Quelle est la chance, disons, de 10 à 15 ans, que nous ayons que trois ou quatre internet distincts ?”

[Dans une discussion privée après l’interview, ou étaient présent des journaliste, Eric Scmidt a dit aussi ceci : M. Schmidt a exhorté les entrepreneurs à créer des produits et des services qui ne créent pas simplement une dépendance, mais qui sont précieux. Il a également déclaré que pas assez d’entreprises “mesurent les bonnes choses”. Trop de personnes se concentrent sur la croissance des revenus à court terme et la satisfaction des actionnaires, plutôt que sur ce qui convient le mieux à leurs utilisateurs, à la société et à la santé à long terme de leurs entreprises.]

Schmidt a dit:

“Je pense que le scénario le plus probable à l’heure actuelle n’est pas une fragmentation, mais plutôt une bifurcation dans un Internet dirigé par la Chine et un internet non chinois dirigé par l’Amérique.

Si vous regardez la Chine, avec l’ampleur des entreprises en cours de construction, les services en cours de construction, la richesse créée est phénoménale. L’Internet chinois est un pourcentage plus élevé du PIB de la Chine, qui est un grand nombre, que le même pourcentage des États-Unis, qui est également important.

Si vous considérez la Chine comme “Oh oui, ils sont bons avec Internet”, vous manquez le point. La mondialisation signifie qu’ils peuvent aussi jouer. Je pense que vous allez voir un leadership fantastique dans les produits et services de la Chine. Avec ces produits et services, il existe un danger réel qu’un régime de leadership différent du gouvernement, avec la censure, les contrôles, etc.

Regardez comment fonctionne la BRI – leur initiative Belt and Road, qui implique 60 pays – il est tout à fait possible que ces pays commencent à s’investir dans l’infrastructure que construit la Chine avec une perte de liberté.  The Belt and Road est une initiative massive de Pékin visant à accroître l’influence politique et économique de la Chine en connectant et en facilitant tous les types de commerce, y compris le commerce numérique, entre la Chine et des pays d’Europe, d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie.

Selon certaines sources, Google a développé “Project Dragonfly”, une version censurée de son moteur de recherche qui pourrait apaiser les autorités chinoises. Le projet inclurait un moyen de supprimer certains résultats de recherche, de les amorcer sur la première page et un moyen de bloquer complètement les résultats des requêtes sensibles, par exemple autour de “manifestations pacifiques”.