Business

Google Play Store : la contestation des géants chinois de la téléphonie mobile

Par le

Quatre des principaux fabricants chinois de smartphones s’associent pour prendre la domination sur le Google Play Store. Selon Reuters, Huawei, Xiaomi, Oppo et Vivo (BBK Electronics) se sont regroupés pour créer la Global Developer Service Alliance (GDSA), une plate-forme unifiée d’application destinée à défier Google Play Store.

Xiaomi souhaite préciser “La Global Developer Service Alliance sert uniquement à faciliter le téléchargement d’applications par les développeurs sur les magasins d’applications respectifs de Xiaomi, OPPO et Vivo simultanément. Il n’y a aucun intérêt concurrent entre ce service et Google Play Store.”

Les quatre sociétés représentaient ensemble 40% des expéditions mondiales de smartphone au quatrième trimestre 2019 et 77,4% du marché chinois au quatrième trimestre 2019 selon IDC.

GDSA

La plate-forme devrait être lancée en mars/avril, mais pourrait être retardée en raison de la récente épidémie de coronavirus. La plate-forme vise à permettre aux développeurs de jeux, de musique, de films et d’autres applications de commercialiser plus facilement leurs applications sur les marchés étrangers, selon des personnes connaissant le sujet. Un prototype de site Web indique que la plate-forme couvrira initialement neuf régions, dont l’Inde, l’Indonésie et la Russie. Les quatre sociétés chinoises auront besoin d’une source de différenciation pour catalyser la conversion hors du Play Store. Surement des prix d’application plus bas tout en réduisant les frais pour les développeurs…

Une plate-forme unifiée pourrait aider les entreprises à développer leurs boutiques d’applications en dehors de la Chine. À l’heure actuelle, Huawei, Xiaomi, Oppo et Vivo maintiennent des magasins d’applications indépendants préinstallés sur leurs smartphones respectifs, chaque magasin compte des dizaines de millions d’utilisateurs mensuels actifs en Chine, mais le Play Store de Google règne toujours en maître sur d’autres marchés.

Le GDSA est loin d’être un succès certain, des sociétés telles qu’Amazon et Samsung ont essayé et échoué à capturer une part de marché significative du Play Store de Google. Mais l’alliance et la diversification sur des pays comme la Chine, L’Inde et l’Afrique vont changer la donne ! La création d’un écosystème de développeurs alternatifs est la condition préalable la plus importante pour développer et briser le duopole du système d’exploitation (OS) du smartphone, ce qui pourrait passer par la voie au développement de Harmony OS de Huawei sur les principaux marchés du monde. Est-ce qu’à terme la volonté des entreprises chinoises ne sera pas d’avoir un seul OS et un seul store, un troisième écosystème présent dans de nombreux pays en Asie, en Inde et en Afrique ?

Android a maintenu sa position de premier système d’exploitation mobile au monde en décembre 2019, contrôlant le marché des systèmes d’exploitation mobiles avec une part de 74,13%. Google Android et Apple iOS détiennent conjointement près de 99% de la part de marché mondial.

GOOGLE PLAY

Google, dont les services sont interdits en Chine, a gagné environ 8,8 milliards de dollars dans le monde du Play Store en 2019. Google vend également des contenus tels que des films, des livres et des applications sur le Play Store et perçoit une commission de 30%. Au cours des 12 derniers mois, Google Play a continué de croître, avec plus de 116 milliards de téléchargements des applications et des jeux.

Les utilisateurs mobiles du monde entier ont téléchargé un record de 30,3 milliards d’applications au deuxième trimestre 2019, selon des données récentes d’App Annie. La majeure partie de ces téléchargements, 22,5 milliards – provenait du Google Play Store, contre 7,9 milliards de l’Apple App Store, et l’écart entre Google Play et l’App Store continue de se creuser.

Toutefois les données de Sensor Tower ont révélé que les dépenses d’abonnement à l’App Store ont dépassé Google Play de 2,5 milliards de dollars en 2019.

ENSEIGNEMENT

Ce qui a fait la force ultime de l’App Store ce n’est pas la quantité des smartphones vendus, mais la garantie d’une expérience utilisateur parfaite, Apple a dès le départ été intransigeant avec des guide-lines très précises ! Ce qui a fait la force ultime de l’App Store ce n’est pas la quantité des smartphones vendus, mais la garantie d’une expérience utilisateur parfaite, Apple a dès le départ été intransigeant avec des guides lines très précis ! Android la comprit beaucoup plus tard, donc certes, ils ont des chiffres incroyables, mais l’expérience utilisateur et la monétisation est moins performante que l’app Store.

Les atouts d’Android en 2020 pour leur communauté de développeur.

– Android 10 met l’accent sur la confidentialité et la sécurité, avec près de 50 fonctionnalités qui offrent aux utilisateurs une plus grande protection, transparence et contrôle. Enfin, Android 10 étend les contrôles de bien-être numérique des utilisateurs afin que les individus et les familles puissent trouver un meilleur équilibre avec la technologie.
– Ils ont introduit les ensembles d’applications Android comme mécanisme pour simplifier et rationaliser la distribution des applications, surmonter les contraintes de la publication APK et introduire des fonctionnalités de distribution avancées telles que la livraison dynamique. Il y a maintenant plus de 300 000 applications et jeux de bundles d’applications en production, couvrant près de 30% de toutes les installations actives.
– Ils ont simplifié le test et la mise en œuvre de bundles d’applications et de livraison dynamique. Le partage d’application interne facilite le partage de versions de test avec d’autres. Vous pouvez facilement accorder à n’importe quel membre de votre équipe la possibilité de télécharger une version de test sur Play et d’obtenir un lien de téléchargement à partager avec vos testeurs.