Business

Google en route pour reprendre la main sur le marché de la messagerie ?

Par le

À la fin de l’année dernière, Google a annoncé qu’il mettait officiellement fin à sa collaboration avec Allo, le dernier d’une longue liste d’applications de messagerie en échec. Cette liste comprend Google Wave, Google Plus, Google Buzz et, plus récemment, Google Hangouts (qui a évolué pour devenir le Hangouts Chat et le Hangouts Meet destinés aux entreprises).

L’échec de la société à créer sa propre application de messagerie autonome pour rivaliser avec celle d’iMessage, WhatsApp et Facebook Messenger l’a amené à se rallier à l’effort mondial visant à remplacer SMS par RCS comme standard universel de messagerie texte. Un rapport récent prédit que plus d’un milliard de personnes sur 168 opérateurs mondiaux utiliseront RCS tous les mois d’ici à fin 2019 et que les marques dépenseront plus de 18 milliards de dollars en consommateurs de messagerie sur ce canal d’ici 2023.

À lire : Google et les opérateurs construisent le RCS pour Android

Cependant, bien que sa stratégie de messagerie grand public reste confuse, Google lance une attaque agressive sur deux fronts dans le monde de la messagerie professionnelle. En conséquence, il semble se trouver sur une trajectoire de collision avec l’un de ses grands rivaux technologiques. En juillet dernier, Google donnait discrètement aux entreprises la possibilité d’ajouter du chat à leurs profils professionnels Google. Cela permettait aux clients cherchant sur leur mobile d’entamer une conversation avec eux, un peu comme ils lanceraient un appel téléphonique.

Au départ, les entreprises devaient utiliser les plates-formes de messagerie de leurs propres appareils pour répondre aux demandes des clients. Mais en novembre, Google a remanié son application Google My Business, permettant ainsi aux petites entreprises de contacter leurs clients directement depuis la plateforme. Le géant déploie l’application professionnelle dans le monde entier, tout en ajoutant le bouton «message» aux profils d’entreprise de Google Maps sur Android et iOs. Comme Google le suggère dans son annonce , Maps est un endroit assez intuitif pour permettre aux clients de découvrir et de se connecter aux entreprises locales. Source

Ci-dessous une démo en 2017 du RCS pour BestBuy au MWC

Maintenant, la messagerie est le principal moyen de communication, que ce soit avec le SMS, les innombrables applications de messagerie texte, iMessage. Leclients veulent plus que de la messagerie texte traditionnelle qui ne prend pas en charge les accusés de lecture, les fonctions de messagerie de groupe, les transferts de fichiers volumineux, les photos haute résolution ou les messages de plus de 160 caractères…

Les opérateurs US en avance

T-Mobile et AT&T ont été les premiers opérateurs à prendre en charge RCS, il y a bien longtemps en 2015. T-Mobile c’est engagé envers RCS Chat et a jusqu’à présent étendu la prise en charge des Galaxy S8, S8 +, S8 Active, Note 8 Note 9, S7 et S7 Edge de Samsung . La compatibilité de RCS Chat est intégrée à l’application stockée Samsung Messages ainsi qu’aux messages Android de Google.

À l’heure actuelle, deux smartphones du réseau de Verizon prennent en charge le chat RCS: les pixels 3 et 3 XL de Google. La fonctionnalité lancée pour les deux appareils Google au début du mois de décembre est conçue pour s’activer automatiquement après avoir reçu une mise à jour côté serveur.

Apple

L’adoption la plus répandue chez RCS est sans doute celle d’Apple, dont les iPhones n’ont pas vraiment besoin de RCS, car ses clients possèdent déjà iMessage. Bien entendu, iMessage ne fonctionne qu’entre les iPhones. La marque a commencé à déployer sa plateforme de messagerie professionnelle “Business Chat” hors des États-Unis en octobre, permettant aux marques et aux clients d’interagir via iMessage. Les marques actives sur la plate-forme, qui est toujours en version bêta, comprennent entre autres les hôtels Four Seasons, West Elm et Burberry.

Les utilisateurs d’iPhone et d’iPad effectuant une recherche via Safari, Spotlight ou Apple Maps pourront cliquer sur un bouton de message sur le profil d’une entreprise pour ouvrir iMessage et engager une conversation. Bien, d’autres fonctionnalités seront ouvertes comme Apple Pay !

Cependant, Apple serait sur le point d’activer RCS. La GSMA aurait apparemment entamé des discussions avec Apple pour intégrer RCS Universal Profile à ses produits. Si Apple prend finalement en charge RCS, il remplacera probablement SMS dans l’application Messages de l’iPhone.

Si vous êtes sur le Mobile World Congress, inscrivez vous ICI