Disruptif

Futur Gaming, l’assistant holographique !

Par le

Il y a quelque temps, nous avions écrit cet article : l’assistant Hologramme remplacera l’assistant vocal d’ici 5 ans ! NVIDIA vient d’annoncer son projet R.O.N. Un assistant holographique avec de l’intelligence artificielle qui va rendre le jeu sur PC beaucoup plus personnalisé. Un assistant virtuel qui vous tiendra au courant de l’actualité du jeu vidéo ! Ou vous aider à améliorer votre gameplay, capable d’analyser vos parties, il sera même capable d’analyser votre voix qui parfois quand on joue deviens pleine de juron 🙂 Il vous mettre en garde ! Il sera capable d’argumenter sur les forums comme Twitch, Reddit… À une offre illimitée d’arguments d’intelligence artificielle, étayés par l’infinie richesse d’informations disponibles sur Internet.

Les fonctions TalkBlock AI de RON sont faites pour combattre les obstacles les plus courants du gameplay. RON peut aussi se connecter à plus de 208 applications tierces (Agenda, Notes, Email) pour rediriger les parents, les partenaires ou les colocataires pendant votre gameplay et vous donner un peu plus de temps… RON peut même créer et projeter des affichages AR 3D de cartes, de niveaux et de données pour vous aider à toujours dominer.

À quoi ressemble l’avenir du jeu sur PC ? Vous avez un échantillon avec ce projet qui couple la voix, intelligence artificielle et hologramme ! Selon les dernières données IHS Markit, les dépenses des consommateurs sur les abonnements au contenu de jeu dans le cloud ont atteint 234 millions de dollars en 2018 et devraient atteindre 1,5 milliard de dollars en 2023.

NVIDIA

La particularité de NVIDIA C’est son plan visant à étendre la portée de la position de leader de la société en matière d’intelligence artificielle (IA) depuis quelques années ! Le gaming n’est qu’un secteur parmi d’autres, la voiture autonome, l’automatisation industrielle, la fabrication, la robotique et l’instrumentation médicale sont aussi sa cible ! La marque souhaite apporter l’inférence d’intelligence artificielle à ses clients. (l’inférence consiste à utiliser un algorithme intelligent généré par de grands systèmes de serveur d’IA et à l’appliquer aux données des utilisateurs finaux.)

R.O.N est sûrement le projet qui montre que Nvidia est en train de quadrupler l’amélioration des performances en matière de reconnaissance de la parole, de doubler l’amélioration du traitement vidéo en temps réel et de multiplier par quatre l’amélioration des systèmes de recommandation basés sur l’IA. Lors d’une récente conférence son PDG avit montré que trier et gérer plus d’un milliard de vidéos sur Facebook FB par jour et traiter rapidement plus de 780 millions de demandes de recherche vocale sur Bing, n’est qu’une goutte d’eau dans l’impact des charges de travail sur l’IA et le calcul par inférence.

Les principaux concurrents à NVIDIA sont Intel, Qualcomm et AMD. Intel s’efforce d’être présent sur le marché des GPU, actuellement dominé par NVIDIA NVDA et AMD. La décision du géant des semi-conducteurs d’embaucher Tom Peterson, ancien directeur du marketing technique chez NVIDIA, est un pas en avant dans cette direction. La stratégie d’acquisition de talents d’Intel axée sur le graphisme (carte graphique) a également impliqué l’embauche de Raja Koduri et Chris Hook d’AMD, et de Jim Keller de Tesla.

La prolifération croissante des techniques d’intelligence artificielle (IA) et des outils d’apprentissage automatique (ML) dans des secteurs tels que les jeux, l’automobile, la blockchain et l’informatique en nuage sont les principaux moteurs de la demande en GPU.

Plus la concurrence est forte, plus la motivation à innover est grande !