Business

Debrief Web Summit 2018

Par le

Cet event a quelque chose de particulier, il ressemble dans l’esprit à un événement qui aurait du être le Web Summit à Paris (LeWeb). D’ailleurs Paddy Cosgrave, PDG et cofondateur du Web Summit a réussi à conclure avec le gouvernement portugais et la mairie de Lisbonne un contrat garantissant la tenue de la manifestation au Portugal pendant dix ans avec un financement annuel de 11 millions d’euros. Le Portugal a saisi le moment !  Mas on ne revient pas sur le passé 🙁  Ci-dessous, je n’aborde pas du tout les interrogations légitimes autour de l’intervention de Tim Berners-Lee (#ForTheWeb), pas mal commenté partout dans les médias. Toujours étonné de ceux qui organisent et construisent le Web qui ne réagissent que plus de  10 ans après ?! (Google > 1998 – Facebook > 2004 – Youtube > 2005 – iPhone > 2007)

[Si vous n’avez pas commencé à élaborer des stratégies pour 2019 ? sur les grandes tendances, les bouleversements, les produits en avance, les #innovations et les mouvements à surveiller au cours de l’année à venir. Réservez votre debrief du Web Summit et plus tard celui du MWC]

Le Web Summit a 4 particularités qui font la différence avec d’autres events :

1/ C’est l’événement qui regroupe le plus de conférences intéressantes avec beaucoup d’expérience et d’insight données sur 12 espaces différents, 800 speakers, des thèmes d’une très grande variété comme par exemple :

> En tant que site de voyage le plus important au monde, TripAdvisor a été chargée de changer notre expérience de voyage. Mais à mesure que les goûts changent et que les habitudes de consommation évoluent, comment TripAdvisor reste-t-il pertinent pour une nouvelle génération de voyageurs ?

> En tant que chef de file de l’un des plus grands réseaux d’agences au monde chez Dentsu Aegis, Nigel Morris est mieux placé que la plupart pour discuter de l’évolution de la marque moderne. Il expliquer comment nous mesurons la valeur de la marque dans l’économie numérique.

> Dans le passé, l’Europe a joué dans l’ombre de la Silicon Valley et de la Chine. Cependant, au cours des dernières années, la technologie européenne a explosé, avec plus de licornes que jamais sur le continent. Comment l’Europe peut-elle soutenir cette croissance ?

> Que vous viviez dans un garage pré-crypto ou que vous ayez amassé des millions de dollars virtuels, venez découvrir comment la technologie blockchain révolutionnera les industries de la création.

> La fille de Darren a quatre ans. Alexa l’écoute depuis sa naissance. Alexa sait tout d’elle. Darren et Aleatha explorent comment les données seront rassemblées, partagées et interprétées tout au long de la vie des enfants et comment elles pourraient influer sur les opportunités en matière d’éducation, d’emploi, de santé, de mariage et même leurs legs après la mort.

> Not since the reign of Louis XVI has the fourth estate been in such peril. Authoritarians assail its integrity with slurs of “fake news” against anything they don’t like, and access to the internet has given anyone with an opinion, however ill founded, a platform. What does the future hold for an industry under siege ?

> It’s become a common refrain to assume that robots will steal jobs outright and conquer the workforce, displacing human workers entirely. But in so many industries and settings, there’s an in-between where man and machine are collaborating, interacting and sharing the stage. From robotic bartenders to bots part of the mix in coffeehouses and pizza shops, we’ll tap into this hybrid word with humans and AIs as co-workers and co-performers.

etc… Schedule 2018 et les regarder en vidéo

Si vous aviez été sur  place, vous pouviez préparer vos conférences avec l’application mobile, ce qui permettait d’avoir un ciblage précis selon vos besoins – par contre il est très difficile des couvrir toutes les conférences, il faudrait une équipe d’au moins de 10/15 personnes. Certains grand média étranger ont des équipes bien dimensionné ! Ci-dessous une série d’articles à lire sur les conférences :

Web Summit : les investisseurs à l’affût
Web Summit to launch venture capital fund
Tech leaders explain how agile and AI impact enterprise software
Web Summit 2018: how digitization is transforming economies

2/ La deuxième particularité, c’est l’événement des Startups et de l’investissement, souvent surnommé le “Davos des Geeks”, il est devenu l’incontournable rendez-vous des startups et des investisseurs. Environ 2000 de plus de 160 pays présentent leurs services, produits de l’Alpha à beaucoup plus mature ! Chaque startup va rester quelques heures sur un standUP de 1m2 et va voir défiler des milliers de personnes avec un énorme potentiel de faire un pitch à un investisseur, un média, un concurrent, un futur partenaire … Et atteindre l’objectif, voir plus qu’elle s’est fixé ! Une startup m’a dit en avoir fait environ 300 dans une journée (ils étaient 4)- ils peuvent espérer des retomber de tout ordre !

J’ai rencontré environ 50 startup, choisi non pas aléatoirement, mais pour 1/3 par la préparation sur l’app et le web, 1/3 de découverte sur le panneau qui les identifient (pitch business de 30/50 mots, lieu de résidence) 1/3 par les métiers. C’est un vivier incroyable d’idées qui sont aux yeux du fondateur souvent bonne 🙂 et c’est normal – après votre expérience relativise le pitch et l’engouement des fondateurs en fonction de la conversation avec souvent le fondateur, des informations marchés, des équipes…

Une choses est sûre, il y avait beaucoup sur l’exposition de copycat et de startup autour de :
1. L’AI dans tout
2. Blockchain souvent
3. Soft pour les agences Martech & Mkt
4. La crypto souvent cité
5. L’analyse de la Data partout
6. SaaS est la nouvelle norme
7. Tout le monde (startup) a une plate-forme, peu savent comment travailler un écosystème
8. De belles pépites qui sont parfois sur des niches à fort potentiel comme celle ci-dessous !

Il y a aussi la compétition du PITCH, cette année elle a attiré plus de 1 000 participants du monde entier. Wayve qui a gagné faisait partie des 168 meilleures startups de 40 pays qui ont été choisis pour se présenter devant les investisseurs, les médias et un public lors de la conférence de trois jours à Lisbonne, au Portugal.

Wayve est une société d’intelligence artificielle basée à Cambridge, au Royaume-Uni, qui s’engage à créer une plateforme logiciel de conduite entièrement pilotée par les données, qui permet à une voiture de conduire elle-même en utilisant seulement la compréhension de ce qu’elle peut voir. La start-up basée à Cambridge ambitionne d’être la première entreprise automobile autonome à se déployer dans 100 villes du monde. Lors de la phase finale du concours, deux autres startups étaient en lice:  lvl5, une alternative peu coûteuse à l’équipement (capteur LIDAR) qui gère les voitures autonomes, et FactMata, qui a élaboré un algorithme permettant de classer la crédibilité des informations sur le Web (détecter,  vérifier les informations  en temps quasi réel, lutter contre les fake-news…). Le choix du public était différent: de l’avis de la majorité des participants ayant voté, le prix aurait dû être attribué à lvl5.

3/ Le Web Summit est organisé par une équipe neutre qui fait de l’événementiel Tech dirigé par l’emblématique et sympathique CEO Paddy Cosgrave ! En moins de cinq ans, le Web Summit est passé d’une petite équipe de trois personnes à une équipe de plus de 100 personnes à temps plein. En 2015, le Web Summit accueille aussi plusieurs événements internationaux, notamment Collision et RISE, basés respectivement à Las Vegas et à Hong Kong. C’est la garantie on l’espère d’une neutralité dans les choix business de la conférence.

4/ Le networking est la raison d’être de ce type d’event, pouvoir côtoyer un leader, un entrepreneur, un créateur d’idée, un investisseur, un journaliste, un analyste, un commercial, un développeur … Vous avez de nombreuses occasions de le faire, lors d’un meeting préparé avec l’app, sur un stand, sur une conférence… C’est l’essence même d’un événement, rencontré des personnes que l’on ne connaît pas pour élargir ses connaissances, son réseau au final pour faire où faire faire du business.

WebSummit2018