Business

Dans la perspective du nouveau Smartphone lancé par Amazon

Par le

Bonne ou mauvaise idée, nous avons souvent fait l'analyse pour Facebook mais pour Amazon ce n'est pas la même histoire qui s'écrit… L'enjeux est un test grandeur nature pour sa base client et l'e-commercant leader qui souhaite se positionner sur un marché bien encombré et dominé par le Store de Apple. Mais Amazon à pas mal d'atout et pourrait bien devenir cette deuxième plateforme sous Android avec son Appstore qui compte plus de 240 000 applications mobiles dans presque 200 pays.

Le Smartphone ne devrait pas créer de rupture, peut-être dans l'offre Data avec "Prime Data" un nom de code d'une offre sponsorisée de data chez un opératueur US ? Ce sera de toute façon un argument de vente clé…

Dans la perspective de l’événement organisé par Amazon le mercredi 18 Juin, l’analyste de Forrester Thomas Husson livre en avance ses premières impressions :

« Soyons clairs. Malgré la guerre des écosystèmes que se livrent Apple ou Google, Amazon n’est en aucun cas en position de devenir un acteur mondial sur le marché très compétitif et mature des smartphones. Comme pour sa gamme Kindle Fire, il est probable que le smartphone soit lancé d’abord aux Etats-Unis, puis seulement après au Royaume-Uni et en Allemagne, les plus gros marchés pour Amazon en Europe. Cela étant dit, avec un package intelligent relié à leur offre Premium et un téléphone subventionné, Amazon pourrait bien offrir une expérience très différenciée à ses meilleurs clients et augmenter son chiffre d’affaire ».