Publié le 25 mars 2020.
Par Morgan Fromentin

Covid-19 : la production d’iPhone suspendue en Inde

Publié le 25 mars 2020.
Par Morgan Fromentin

Le Covid-19 n'a que faire des frontières entre les pays. Rares sont les pays du globe qui ne sont pas concernés, rares sont ceux qui n'ont pas mis en place de mesures pour endiguer sa propagation. Aujourd'hui, c'est la production de l'iPhone en Inde qui est touchée.

Les groupes industriels que sont Foxconn et Wistron, principaux fabricants d’iPhone, ont dû cesser la production dans leurs usines de fabrication de smartphones en Inde. Selon Bloomberg, ils répondent là à une demande officielle du gouvernement indien, un confinement au niveau national pour tenter de contenir l’épidémie du nouveau coronavirus. Un nouveau coup dur pour un marché du mobile déjà bien à la peine depuis le début de cette année 2020.

Foxconn et Wistron à l’arrêt en Inde

L’annonce du confinement national a été faite hier, ce Mardi 24 Mars 2020 par le gouvernement indien, pour une durée initiale de trois semaines. Foxconn, qui est le fabricant mondial principal d’Apple, déclarait à Bloomberg avoir mis en pause toutes ses opérations jusqu’au 14 Avril. Wistron, de son côté, déclare aussi se conformer aux directives du gouvernement, sans pour autant préciser quelles lignes de production sont impactées. Une chose est sûre, tous deux produisent des smartphones pour Apple, évidemment, mais pour d’autres marques aussi. Il y a quelques jours, selon The Economic Times, Xiaomi, Lenovo et le fabricant d’appareils domestiques Lava suspendaient tous trois leur activité dans le pays.

La production d’iPhone grandement impactée

Alors que la pandémie s’étend rapidement à tous les pays du globe, les restrictions en Chine, elles, commencent à être levées graduellement. Au début du mois de Mars, le Président de Foxconn, Young Liu, se disait très confiant quant à un retour à la normale des opérations dans les usines chinoises d’ici la fin du mois. L’homme s’attendait évidemment à un impact considérable sur les chiffres du premier trimestre mais précisait qu’il était trop tôt pour tirer de quelconques conséquences sur le long terme. Sans surprise, c’est tout le marché du mobile qui en subit les conséquences. Les expéditions mondiales de smartphones ont plongé de 38% par rapport à l’année dernière pour le mois de Février, selon Strategy Analytics. Et nous ne voyons pas encore la début de la fin de cette pandémie…

Lire aussi