Business

Comprendre les millennials grâce à la donnée de paiement

Par le

La start-up Joko spécialisée dans les programmes de fidélité, a analysé sur un an plus de 500 millions d’euros de transactions à partir des données de paiement bancaires de 80 000 utilisateurs âgés de 18 à 30 ans (d’octobre 2018 à octobre 2019). Voici son baromètre général sur les habitudes de consommation des millennials ainsi que les grandes tendances des comportements d’achats : fidélité aux marques panier moyen, marques préférées, récurrence d’achat, etc…

Le baromètre a également dressé des classements concernant plus de 50 enseignes, tous secteurs confondus (mode, travel, retail, food delivery, mobilité, cinéma, bricolage, beauté, etc) afin d’identifier les enseignes préférées des 18-35 ans.

Le top 30 des enseignes où les millennials dépensent le plus, tous secteurs confondus

La startup  a 200 000 utilisateurs et utilisatrices et a noué des partenariats avec une cinquantaine d’enseignes (Bolt, Carrefour, Birchbox, Leroy Merlin, Kapten etc.).

Insights Joko décryptant les habitudes d’achats de 80 000 utilisateurs âgés de 18 à 30 ans dans plusieurs secteurs

– Contrairement aux aprioris sur les jeunes qui auraient peu de “dépenses contraintes”, la grande distribution représente la partie la plus importante de leur budget que ce soit pour les courses de la maison ou pour déjeuner le midi. La majorité des dépenses des millennials est allouée à la grande distribution, en effet ⅓ de ce classement est occupé par des enseignes de grande distribution, et les dépenses associées représentent 45,7% de l’ensemble des dépenses constatées des utilisateurs chez les 1 000 enseignes préférées de ce classement. E.Leclerc est l’enseigne chez qui cette cible jeune dépense le plus, si l’on considère l’ensemble du territoire français.
– Amazon arrive à se hisser en 4ème position de ce classement, devançant ainsi Fnac-Darty, Cdiscount, Apple et Boulanger. Amazon, numéro 4 du classement général, c’est deux utilisateurs sur trois qui sont clients, avec une fréquence moyenne d’achat remarquable de 1,3 dépense par mois.

– Autre poste important de dépenses : le voyage et la mobilité de manière générale. La SNCF, premier poste de dépenses lié à la mobilité pour les millennials, suivi d’Uber (plus urbain), d’Air France puis de Total
– En 9ème position campe McDonald’s, seule enseigne 100% dédiée à la restauration rapide de ce classement
– Les dépenses des millennials sur le prêt-à-porter se classent de la sorte : Zara, Decathlon, H&M, Sephora et Vinted.

Comportement d’achat

Une multitude de choix : Aujourd’hui, un jeune veut pouvoir accéder instantanément à des milliers de musiques (Spotify), des milliers de films (Netflix), se déplacer très facilement (Uber), choisir parmi des centaines de restaurants (Deliveroo), etc.

One click away from everything : Ils est devenu presque inconcevable pour cette jeune génération d’avoir besoin de plus de quelques clics (ou d’ailleurs de devoir passer par autre chose qu’une plateforme digitale) pour satisfaire leurs désirs : un repas, un moyen de se déplacer, un colis, un film, une musique, etc.

Simplicity is key : Toute expérience doit être simple et permettre aux clients de se retrouver facilement dans le parcours d’achat. Tout va d’ailleurs dans le sens d’une plus grande centralisation : les millennials désirent avoir accès au maximum de services au même endroit, c’est notamment le cas de l’application Uber qui permet maintenant de commander un VTC (Uber), trouver une trottinette ou un vélo (Jump), réserver un scooter (Cityscoot), en plus de sa diversification avec la food delivery (UberEats).

Comment marche l’app Joko ?

Il suffit aux utilisateurs de connecter l’application Joko (disponible sur iOS et Android) avec leur banque – en toute sécurité – et de procéder à leurs achats de manière habituelle chez leurs enseignes préférées. Concrètement, les utilisateurs activent les offres qui les intéressent (comme UGC, Pizza Hut, H&M, Bolt, Asos.com, Carrefour, etc.) puis cumulent automatiquement des points à chaque dépense effectuée en ligne ou en magasin. En caisse, aucun effort, rien à scanner, rien à dire, rien à montrer : Joko identifie la transaction directement via la banque de l’utilisateur et le récompense automatiquement. L’utilisateur peut consulter ses points à tout moment et les échanger en un clic contre des cartes cadeaux, faire des dons à des associations.

Les trois fonction de l’app liées aux données bancaires après consentement éclairé de l’utilisateur :
– gagner des points automatiquement à chaque dépense,
– permettre à l’application de personnaliser les offres en fonction de son profil consommateur
– effectuer des statistiques agrégées et anonymisées.

AI

Grâce aux algorithmes de machine learning et de deep learning développés par l’équipe, ils ont mis en place un moteur de catégorisation et d’identification intelligente des transactions. l’app est ainsi capable d’anticiper les dépenses futures de ses utilisateurs à partir de leur historique de dépenses et leur diffuse des offres 100% personnalisées et parfaitement adaptées à leurs habitudes. Une réelle valeur ajoutée pour les marques et les utilisateurs.

Privacy

La technologie développée par la startup a été rendue possible par la deuxième directive sur les services de paiement (DSP2), qui permet aux consommateurs à l’échelle européenne de donner accès à leurs données bancaires à des applications tierces via des interfaces sécurisées que les banques sont dans l’obligation de mettre en place. Joko est ainsi enregistré comme Agent d’établissement de paiement auprès de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) depuis 2018.