Business

[CES 2019] La réalité augmentée en ordre de marche

Par le

Un grand nombre de médias considèrent la reconnaissance spatiale et la reconstruction 3D comme la caractéristique essentielle de l’AR. Cependant, «Voir ce que vous voyez» a été et restera le principal cas d’utilisation des applications AR. Il est certains qu’en intégrant fortement la puissance de l’IA, celle-ci évoluera pour devenir la scène «Comprenez ce que vous voyez» dans les 3/5 prochaines années pour davantage d’entreprises et d’utilisateur.

Mais force de constater qu’il reste des enjeux à éliminer ! Le CES 2019 montre beaucoup de lunettes mais peu de cas d’usage avec, par contre le fait d’avoir des lunettes normales, c’est à dire légére et  permettre d’avoir des verres correcteurs est un grand pas en avant. Les applications sans lunettes  VIA,WAYRAY,YOUCAM, SWAPBOTS montre le potentiel incroyable de cette techno qui a eu depuis 2000 des hauts et des bas. Depuis les nombreux rachats technologiques par Apple, Google, Microsoft en 2013/2015, la réalité augmentée se mettent en ordre de marche. Il est à noter que les usage avec les lunettes ne seront jamais les mêmes que ceux des apps avec un smartphone, c’est deux usages bien distinct, même si l’un est complémentaire de l’autre.

Les enjeux

– Absence de modèles commerciaux éprouvés
– Absence de normes de conception et de développement d’applications AR
– Problèmes de sécurité et de confidentialité avec la réalité augmentée
il n’existe aucun règlement définissant ce qui est permis ou non dans l’environnement de réalité augmentée
– La possibilité de préjudice physique
La réalité augmentée peut également constituer un facteur de distraction important.
– Pas assez de développeurs qui maîtrisent parfaitement la technologie
– Le public, pour la plupart, n’est pas conscient des avantages de la réalité augmentée dans divers domaines.
– Problèmes et limites de la technologie de réalité augmentée
Concevoir une application pour un équipement AR à part entière est une chose et le faire pour un smartphone est une chose complètement différente.
– Problèmes éthiques et juridiques liés à la réalité augmentée
les espaces publics deviennent en quelque sorte “détournés”

HARLEY DAVIDSON

Démonstration de la vitesse et du son de la toute première moto électrique LiveWire de Harley Davidson avec une expérience AR

LETINAR

Les fabricants actuels de lunettes intelligentes telles que Google, Microsoft et Magic Leap utilisent des systèmes optiques traditionnels tels que des éléments à miroir semi-miroir, des éléments optiques diffractifs (DOE) et des guides d’ondes pour construire les dispositifs. Les performances médiocres de ces systèmes optiques ont peu satisfait les utilisateurs et les experts. Corps volumineux, champ de vision étroit (FOV), processus de fabrication compliqué et expression de couleur inexacte ont longtemps été une pierre d’achoppement pour la commercialisation réussie des lunettes intelligentes AR.

La startup développe un système optique pour lunettes intelligentes AR, qui joue le même rôle que les écrans pour smartphones. Le système optique est composé de la lentille “Pin Mirror ( ‘ PinMR ™ ” ) ” développée par LetinAR et d’un microdisplay créé par des partenaires externes.. LetinAR , une startup coréenne qui développe une nouvelle solution optique pour lunettes intelligentes en réalité augmentée, a récemment levé 3,6 millions

L’objectif PinMR de LetinAR est destiné à remplacer de tels écrans. La société a appliqué le “Effet Sténopé” à de minuscules miroirs et les a intégrés à des verres de lunettes. Les verres réfléchissent la lumière d’un microdisplay et guide la lumière vers les pupilles humaines Les utilisateurs peuvent visualiser l’image virtuelle du microdisplay ainsi que celle du monde réel à l’aise. Les yeux humains ne peuvent pas détecter les miroirs, car ceux-ci sont plus petits que les pupilles humaines. Seule l’image virtuelle formée par la lumière réfléchie par ces miroirs devient visuel.

LetinAR commencera à fournir des échantillons de lentilles PinMR l’année prochaine, ce qui permettra aux fabricants de lunettes intelligentes d’évaluer le potentiel d’utilisation de la lentille PinMR ™ pour leurs propres produits.

DELOITTE

Les infographies interactives AR sur le CES2019 permettent aux visiteurs d’explorer cinq tendances en matière d’expériences client du cabinet

VUZIX

La nouvelle génération de lunettes intelligentes d’entreprise de Vuzix, optimisée pour l’AR, la vidéo en continu et les services basés sur le cloud, ainsi que pour l’utilisation de la dernière technologie de nos nouveaux partenaires. Basées sur la même plate-forme que les autres lunettes intelligentes de Vuzix, ces lunettes intelligentes de nouvelle génération utilisent la dernière version d’Android et bénéficient de nombreuses améliorations supplémentaires, qui en font l’une des lunettes intelligentes les plus récentes et les plus puissantes conçue pour les utilisateurs en entreprise.

Une version USB-C des lunettes intelligentes Vuzix Blade, conçue pour se brancher directement sur les téléphones mobiles, tablettes et ordinateurs compatibles USB-C avec la navigation vocal de Alexa et Google !

MAGIC LEAP

Un partenariat a été annoncé entre AT&T + Magic Leap pour une collaboration 5G axée sur les entreprises. C’est exactement le type de partenariat qui propulsera l’AR. Imaginez pouvoir parler à un médecin ou à une infirmière comme si vous étiez tous les deux assis dans la salle d’examen. donner aux étudiants en médecine la possibilité de «pratiquer» des procédures complexes avant d’intervenir sur un patient etc…

NREAL

Un ancien employé de Magic Leap lance les lunettes (85g) à réalité mixte Nreal Light, startup chinoise. Ces lunettes Nreal peuvent offrir une image nette et vive grâce aux projecteurs laser 1080p (jusqu’à 60 ips) de chaque œil, tout en offrant un champ de vision de 52 degrés qui bat facilement le Magic Leap One.

Le cadre comporte deux microphones sur le dessus pour une réception plus claire, ainsi que des haut-parleurs stéréo situés à l’extrémité des deux bras pliables (ou vous pouvez passer au casque Bluetooth), ainsi que des boutons de luminosité sur l’un des bras.Vous trouverez une paire de caméras frontales et d’autres capteurs. Ces caméras sont destinées au suivi aller-retour basé sur les algorithmes SLAM (Simultaneous Localization and Mapping) de Nreal.

NORTH

Avec son nouveau verre à réalité augmentée Focals, North vise à réussir là où d’autres entreprises telles que Google ont échoué. Les lunettes Focals sont conçues pour être des lunettes avant tout. Cela signifie qu’elle prenne en charge plusieurs couleurs et styles, des verres correcteurs, être confortable à porter et être beau. L’affichage actuel de Focals est très similaire à celui de la Nintendo 3DS.

Les lunettes personnalisées comportent un petit système de projection holographique qui affiche des informations devant votre œil droit. Personne d’autre ne peut voir ces notifications. l’objectif ultime de Focals n’est pas de reproduire les fonctionnalités d’un smartphone. Au lieu de cela, ils ont pour objectif d’agir comme un appareil compagnon qui envoie les notifications qui comptent le plus pour vous.Toutes les informations envoyées aux lunettes sont transmises via Bluetooth à partir de l’application iOS ou Android des Focals, avec l’intégration vocale d’Amazon Alexa, une navigation détaillée et la possibilité d’afficher votre calendrier et de répondre à des textes. C’est un produit premium qui coûte 999 $

INTEL & NOKIA

AIPOLY

C’est une application d’accessibilité gratuite (pas récente) conçue pour aider les aveugles et les malvoyants à explorer le monde et à identifier des objets en temps réel. Aimé par plus d’un demi-million de personnes. Vous pouvez apprendre à l’app de nouveaux objets, vos usages avec l’app vont aider à créer une base de données avec l’appui de l’intelligence artificielle qui sera bien utile pour les personnes malvoyantes.

ROKID AURORA

Le projet Aurora consiste en une paire de lunettes infrarouges captives alimentées par votre téléphone portable existant et par un ordinateur portable via un câble USB-C. Il vous permet de consommer toutes vos applications existantes et contenus numériques à tout moment, n’importe où. Les lunettes vous fournissent un grand écran portable de 110 pouces, et le plus intéressant est que vous pouvez basculer le mode de contenu entre 2D et 3D à la volée. Elle marche avec des plates-formes informatiques, telles que Nintendo Switch, Xbox One, etc.

CORNING

Un prototype portable AR développé en partie par Corning. L’un des piliers de l’activité de Corning est le développement de Gorilla Glass, utilisé sur presque tous les smartphones phares. Corning soutient une société appelée WaveOptics, qui a développé une méthode d’affichage de réalité augmentée qui selon Corning, est la formule gagnante. C’est très technique, mais il y a plusieurs méthodes pour afficher le contenu des AR !

SWAPBOTS

Selon Juniper Research, l’espace des jouets intelligents devrait augmenter de 200% au cours des quatre prochaines années pour atteindre une valeur de 18 milliards de dollars.

La startup britannique SwapBots, des jouets et jeux à collectionner et personnalisables qui prennent vie grâce à la réalité augmentée. Le jouet est «scanné» par un smartphone pour le déverrouiller dans le jeu en utilisant une version avancée de la réalité augmentée basée sur des marqueurs. Lorsque l’animation numérique est superposée au jouet physique, cela donne l’impression que le jeu vidéo est sorti de l’écran et est entré dans le monde réel. Les jouets SwapBots peuvent être assemblés en centaines de combinaisons, chacune d’elles donnant lieu à des capacités différentes dans le jeu.

VIA

Via, Comet Mobility et Aurrigo débutent le projet de mobilité PodZero AV

Via construit le système d’exploitation pour la mobilité et l’avenir des véhicules autonomes (AV), en présentant ses solutions intelligentes au CES 2019 aux côtés d’Aurrigo, de Comet Mobility et IBM fournisseur de la technologie d’intelligence artificielle, Watson.

Pour que les véhicules autonomes atteignent leur plein potentiel en matière de conduite efficace et à faible coût, ils doivent être partagés par plusieurs passagers. Les systèmes sophistiqués de Via sont capables d’alimenter en temps réel le mouvement de millions de navettes autonomes connectées et de leurs passagers. Via a fourni plus de 45 millions de trajets routier de manière dynamique dans le monde entier et a appliqué cette expérience de la mobilité partagée aux véhicules. Les participants au CES peuvent expérimenter la technologie de Via en réservant un trajet PodZero à l’aide de l’application Via. Via réservera et acheminera de manière transparente les véhicules autonomes à la demande, fournira aux clients un emplacement de véhicule et un ETA, et utilisera sa fonctionnalité avancée de réalité augmentée (AR) pour une identification facile.

Voici comment cela fonctionne, tout au long de l’application mobile de Via:

1. Le conducteur choisira le nombre de passagers, les lieux de prise en charge et de dépose
2. L’application fournira au conducteur une notification de la prochaine Aurrigo PodZero disponible, ainsi qu’un ETA précis
3. Le conducteur recevra les ETA et l’emplacement du véhicule mis à jour pendant l’attente.
4. Le conducteur identifiera facilement l’Aurrigo PodZero à son arrivée à l’aide de la technologie AR de Via, qui affiche une icône Via au-dessus de PodZero dans l’application.“

CVIKERAR

Cette startup permet de parcourir vos développements d’architectures futurs en utilisant la réalité augmentée pour les visualiser en temps réel, en taille réelle et dans leur géo-localisation exacte avant même qu’ils ne soient construits.

WAYRAY

Hyundai et Porsche investissent dans la start-up suisse à réalité augmentée WayRay. Au CES 2019, Hyundai a montré comment elle pourrait utiliser la technologie de WayRay dans ses futurs véhicules. Installé dans une berline Genesis G80 de la marque de luxe Hyundai, le système prototype utilise des images holographiques pour montrer le chemin aux conducteurs.le système AR projette des images sur tout le pare-brise. Ainsi, les images peuvent être synchronisées avec les objets du monde réel qu’elles sont censées mettre en évidence. Une invite à tourner à gauche pourrait par exemple apparaître sous forme de flèche géante sur la route.

YOUCAM MAKEUP

Alice Chang, CEO et fondatrice de Perfect Corp, développeur de YouCam Makeup a présenté la « Beauté 3.0 » lors du CES de Las Vegas. La Beauté 3.0 est une marque unique et une solution qui transforme l’expérience de vente beauté du consommateur à travers des essais de produits qui peuvent mener à l’achat. Le brevet « Beauté 3.0 » en cours pour les solutions d’Intelligence Artificielle (IA) et de Réalité Augmentée (RA) comprend la recommandation de produits IA, une recherche intelligente de teintes en IA, le diagnostic de la peau en IA, les effets couleurs de cheveux multicolores en direct.

[plus de 700 millions de téléchargements dans le monde]

A travers l’intégration des technologies beauté IA et RA de YouCam, plus de 200 points de vente et marques ont adopté des solutions beauté virtuelles dans le but d’améliorer le parcours d’achat du consommateur à travers plusieurs plates-formes. Cette intégration s’est avérée être un succès avec des paniers d’achat plus conséquents et moins de retours produits. La preuve est là et les expériences impressionnantes avec l’IA et la RA éliminent les points désagréables d’essais peu hygiéniques et compliqués en créant au contraire une possibilité d’essais divertissants, interactifs virtuels qui résultent en un plus grand nombre de ventes.

La presse aussi comme Cosmopolitan a également adopté les solutions IA et RA pour approfondir la connexion entre Cosmo et ses lectrices en rendant notre contenu toujours plus réactif à leurs envies du moment. Jessica Pels, rédactrice en chef de Cosmopolitan. « Du fait de la nature de nos lectrices – des millenials avec notre magazine dans une main et un smartphone dans l’autre – il est essentiel d’offrir plus d’interactivité sur nos pages à travers des projets tels que notre partenariat avec YouCam, permettant l’expérience d’un essai virtuel au sein de nos pages. »