Business

[CES 2018] La nouvelle mobilité, autonome, partagée et électrique

Par le

La GSMA a rappelé que le smartphone sert maintenant de passerelle pour de nombreux autres produits et cela va s’accélérer. La voiture sera un hub important, trop peu d’application n’ont pas compris que l’usage en voiture demande quelques améliorations, pour ne pas dire de repenser vos applications ! Une croissance des services de mobilité à la demande verra le jour, faut-il fusionner avec vos applications dans votre smartphone, à ce stade oui ! Le futur dira si le consommateur souhaite toujours avoir son smartphone avec lui dans la voiture ? Mais attention à la tentation des constructeurs de ne faire que ce choix en vase clos, écoutez les usages de vos clients !

Des dizaines de sociétés de technologie et de voitures, grandes et petites, ont des modèles conçus pour les voitures autonomes sur le CES 2018. Il doit y avoir une douzaine d’entreprises qui exhibent les systèmes Lidar, d’autres avec de nouvelles interfaces de type interaction homme-machine, ou HMI, ainsi qu’une petite armada travaillant sur Linux.

Les véhicules connectés vont s’accompagner d’une rupture des usages ! Par exemple Ford souhaite connecter les villes et les véhicules est créer un language standardisé et une plate-forme d’échange. C’est l’axe de travail avec Qualcomm pour sa plateforme CV-2X !! Celle-ci est conçu pour permettre aux véhicules de communiquer directement avec d’autres véhicules, des dispositifs piétonniers et des infrastructures routières telles que des panneaux de signalisation et des zones de construction sans l’intervention d’un réseau cellulaire. La connectivité sera la pierre angulaire de l’innovation dans les véhicules ! Certaines estimations d’un marché de 7 billions de dollars d’ici 2050, un nombre impressionnant de 10 millions de voitures autonomes pourraient être sur la route d’ici 2020 !


Le commerce dans les voitures connectées dépassera 100 milliards de dollars d’ici 2022 !
L’enjeu principal de la voiture connectée, la Data
La course à la voiture autonome entre VR et AI

Ci-dessous des annonces sur le CES 2018 autour de la voiture (on mettra à jour au fil de l’eau)

1/ Comme la technologie réduit la nécessité pour les gens de conduire eux-mêmes, nous assistons à un passage de la propriété automobile à des services de mobilité à la demande, à travers une large gamme de services de location, de partage et de mise en commun de voitures. Il y a une révolution qui se passe derrière le volant ! Mais qui s’affichera 🙂 La technologie développée conjointement par PSA, Prosodie-Capgemini et Amadeus rend cela possible comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

2/ Nissan a dévoilé une technologie qui permettra aux véhicules d’interpréter les signaux du cerveau du conducteur, redéfinissant la façon dont les gens interagissent avec leurs voitures. La technologie Brain-to-Vehicle ou B2V de la société promet d’accélérer les temps de réaction pour les conducteurs et permettra aux voitures de continuer à s’adapter pour rendre la conduite plus agréable, par exemple en prédisant les mouvements du conducteur et en détectant l’inconfort du conducteur

3/ L’intégration de vos services dans les smartwatches est importante car chaque année il y a toujours plus de personnes qui s’équipent. Uconnect est un système de #navigation & entertainment qui offre aux conducteurs un moyen plus simple de rester connecté.

4/ Navya, entreprise française spécialisée dans la conception de véhicules autonomes, électriques et robotisés. En 2015, elle a lancé la navette autonome Arma, premier véhicule autonome de série sans chauffeur à être commercialisé. Ci-dessous le modèle présenté au CES AUTONOM CAB, une réponse inédite aux nouveaux enjeux de la mobilité en centre-ville, créant une vraie révolution sur le marché de la mobilité urbaine. Autonome, personnalisée et partagée, cette solution unique de mobilité répond aux problématiques auxquels les citadins font face lors de leurs déplacements en ville.

Le véhicule 100% électrique

5/ Mastercard et HERE Technologies on réalisé un accord visant à développer des services connectés pour les personnes en déplacement. Le partenariat répond aux besoins des consommateurs qui souhaitent effectuer des achats depuis le tableau de bord de leur véhicule et bénéficier de services contextuels en temps réel. Ce partenariat complète les initiatives pionnières lancées par Mastercard ces cinq dernières années pour instaurer de nouvelles formes de collaboration avec les constructeurs automobiles, les agences de voyages et les transports publics.

Outre le paiement au sein du véhicule connecté (in-vehicle payment, IVP), les deux entreprises aspirent à explorer d’autres scénarios d’utilisation possible dans les domaines de Mobility As A Service (MaaS), de gestion de la chaîne logistique ou encore des offres géolocalisées. Ces différentes solutions s’appuieront sur les capacités d’analyse de données des deux sociétés, dont HERE Open Location Platform. Qu’il s’agisse de fournisseurs de services logistiques et de mobilité, d’autorités municipales ou d’organismes touristiques, de marques commerciales ou d’institutions financières, chacun de ces acteurs souhaite fournir de façon systématique une information la plus pertinente pour un utilisateur donné et la plus à jour possible.

6/ D’après un rapport d’ON World, on estime que d’ici 2025 on comptera 300 millions de voitures connectées en circulation – contre 37 millions en 2016. Les principaux facteurs jouant sur ce marché croissant de la voiture connectée sont les options de conduite autonome, la prise de décision basée sur la donnée, ainsi que les solutions de connectivité au sein du véhicule – accès aux options du smartphone, musique à la demande, connexion Internet et le divertissement informatif.

Une voiture connectée est équipée d’un accès Internet ainsi que d’un réseau LAN, permettant aux conducteur de partager leur connexion Internet avec d’autres appareil, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur du véhicule. Pour fournir une protection appropriée et assurer la confiance du consommateur, les constructeurs automobiles doivent concevoir et déployer cette technologie avec la sécurité au centre de leur réflexion. Les systèmes de sécurité doivent s’étendre aux standards, appareils et réseaux de communication. Ils doivent également étendre la visibilité, l’interaction et le contrôle au-delà d’un seul véhicule pour inclure l’écosystème plus général des transports – routes, contrôle du traffic…

Fortinet et Renesas ont créé de fausses failles de sécurité sur un prototype de voiture connectée, incluant des attaques DDoS et autres visant les systèmes de prévention contre les intrusions. L’objectif est de montrer l’efficacité d’une sécurité automatisée et intégrée pour la protection des conducteurs face à des hackers souhaitant prendre le contrôle du véhicule ou des applications intégrées. Fortinet présente au CES un prototype de cybersécurité demontrant comment FortiOS, le système d’exploitation de Fortinet, s’intègrera au SoC R-Car H3 de Renesas pour sécuriser les domaines réseau des véhicules, les services cloud et autres applications.

7/ Symbio, présente Elysian, une solution d’infodivertissement offrant une valeur aux constructeurs automobiles, apportant de nouveaux services sans fil Apple et Google dans la voiture et offrant une interface utilisateur entièrement personnalisable avec Qt. Elysian est pré-certifié pour Apple Carplay, Android Auto, Baidu Carlife et Smart Device Link, ce qui réduit le temps de mise sur le marché des véhicules grâce à un processus de certification accéléré.

8/ L’assistant Google peut également vous aider dans la voiture, afin que vous puissiez garder les mains sur le volant et les yeux sur la route. À compter de cette semaine aux États-Unis, l’assistant arrive sur Android Auto.

Android Auto est disponible dans des dizaines de millions de voitures sur plus de 400 modèles de plus de 40 marques, dont Ford, General Motors, Nissan, Volkswagen et Volvo. Avec l’Assistant dans Android Auto, vous pouvez écouter vos playlists à partir d’applications telles que Spotify ou Google Play Musique, obtenir des instructions rapides depuis Google Maps ou Waze, et envoyer ou recevoir des messages de services tels que WhatsApp. Et bientôt, vous pourrez réserver une place de parking avec SpotHero ou commander votre boisson ou nourriture artisanale préférée de Starbucks, le tout depuis la route.

9/ Toyota entre dans le CES 2018 chargé de développements liés à l’avenir de la mobilité urbaine. La marque a présenté les futurs véhicules dont e-Palette conçus pour répondre aux exigences du transport multimodal et les applications commerciales de l’avenir.

Pour le lancement, Toyota va coopérer avec les partenaires suivants: Amazon, DiDi, Mazda, Pizza Hut et Uber, qui contribuent directement à la planification des concepts de véhicules des activités d’application et de vérification. À court terme, les deux entreprises concentrent leurs efforts sur le développement de la nouvelle Toyota Concept e-Palette, prototype, nous pouvons voir dans les images et les vidéos qui accompagnent cet article.

10/ Le concept Byton (par des anciens de BMW, Audi, Apple, Google) suggère un SUV entièrement connecté avec des tonnes de technologies conviviales, y compris une forêt d’écrans tactiles et des fonctionnalités étranges comme la possibilité de surveiller vos signes vitaux. Embarque Amazon Alexa pour le contrôle vocal, avec une collaboration avec Amazon sur le contenu audio et vidéo. La caractéristique la plus accrocheuse est l’affichage partagé de l’expérience: son écran de 125 x 25 cm (49 x 9,8 po) ajuste automatiquement la luminosité en fonction des changements de lumière, avec une disposition horizontale unique permettant le partage du contenu avec les autres passagers. .

La traction avant et la traction intégrale seront disponibles, avec un moteur de 150 kilowatts à l’avant et un moteur de 200 kW à l’arrière. La voiture aura deux options de batterie, un “pack d’entrée” de 71kWh qui offrira environ 200 miles de portée, et un “pack étendu” de 95kWh, ce qui sera bon pour environ 520 KM. Le modèle de base devrait commencer à 45 000 $. La voiture sera disponible en Chine vers la fin de 2019, aux États-Unis et en Europe en 2020.

11/   WayRay va fournir des informations au conducteur ou au passager d’un véhicule qui allie reconnaissance visuelle et projection holographique. Une partie de la raison pour laquelle la technologie WayRay est si bonne par rapport à la moyenne HUD dans la voiture est qu’il a un champ de vision plus large que la plupart des autres solution. WayRay est déjà en pourparlers avec les équipementiers pour intégrer sa technologie dans les pare-brise des futurs véhicules. L’entreprise qui a levée 30M$ a également présenté son SDK AR, une plate-forme de développement créée pour permettre aux autres de créer des applications AR pour les automobiles.

12/ Cisco vient d’annoncer au Consumer Electronics Show qu’il travaille avec Hyundai pour créer l’avenir de la voiture de nouvelle génération. Une plate-forme de communication sera incluse dans les voitures Hyundai en 2019 qui fourniront un accès sécurisé aux données dans le véhicule, ainsi que des mises à jour et la capacité de concevoir de nouveaux services.

Ce réseau embarqué comprendra une connectivité Ethernet et une plate-forme Linux automobile. Cisco et Hyundai disent que ce réseau aidera à créer le monde des voitures autonomes à l’avenir. Ils veulent également se débarrasser du poids des fils dans les voitures, parfois jusqu’à 45Kg.

Cisco Jasper fournit une plate-forme Internet of Things basée sur le cloud pour les appareils connectés via Control Center.Plus de 500 nouveaux clients et 2 millions de nouveaux appareils IoT sont ajoutés à la plate-forme par mois. Cela inclut le constructeur automobile Honda, qui tire parti des solutions IoT de Cisco pour piloter sa plate-forme MyHonda Connected Car. Grâce à l’utilisation de capteurs, Honda et Cisco Jasper peuvent fournir aux conducteurs des services tels que des nouvelles, des diagnostics, des calendriers de maintenance et des notifications basées sur l’emplacement.

13/ MOTION S permet d’augmenter les données de mobilité collectées à partir de n’importe quelle source (smartphones,dongles…) pour créer des profils détaillés. Les clients sont principalement des compagnies d’assurance, d’auto-partage et de leasing, qui veulent se préparer à l’avenir de la mobilité. Ils fournissent des informations sur les comportements des conducteurs et des flottes pour les compagnies d’assurance et les gestionnaires de flotte ayant des ensembles de données de conduite géolocalisées.

14/ Un truc que beaucoup d’automobilistes ont rêvé, délivrer un message aux conducteurs autour de vous !! grâce au contrôle de la voix de CarWink, les conducteurs peuvent maintenant utiliser une grande variété d’emojis pour communiquer entre eux. Les emojis CarWink cherchent à remplacer les gestes de la main du conducteur. Un petit écran qui montre des images est présenté aux automobilistes comme une alternative aux communications gestuelles.

15/ NVIDIA

Beaucoup d’annonces pour l’un des leaders de la voiture autonome qui façonneront le développement d’une nouvelle génération de véhicules intelligents ! (NVIDIA c’est aussi un leader d’un marché avec plus d’un milliard de joueurs, le PC Gaming.Le marché des jeux PC sur PC, d’une valeur de 33 milliards de dollars, est énorme et en croissance.)

– Uber a choisi la technologie NVIDIA pour le système informatique AI dans ses flottes de voitures et de camions autonomes.Les flottes autonomes d’Uber ont déjà parcouru plus de deux millions de kilomètres et réalisé plus de 50 000 trajets.
– Le nouvel ID Buzz qui est la renaissance de Volkswagen de l’emblématique VW MicroBus, une voiture électrique avec la technologie AI pour le poste de pilotage et l’auto-conduite
– NVIDIA et Aurora collaborent pour construire la plate-forme de calcul de véhicules autonomes de prochaine génération
– NVIDIA, avec ZF et Baidu ont annoncé qu’ils créent une plate-forme de véhicule AI autonome prêt à la production conçue pour la Chine, le plus grand marché automobile du monde.
– NVIDIA DRIVE Xavier, le SoC le plus puissant du monde, Avec plus de 9 milliards de transistors, Xavier est le système le plus complexe sur une puce jamais créé. Représentant le travail de plus de 2 000 ingénieurs NVIDIA sur une période de quatre ans, et un investissement de 2 milliards de dollars en recherche et développement. Le SoC met plus de puissance de traitement au travail en utilisant moins d’énergie, offrant 30 billions d’opérations par seconde, tout en consommant seulement 30 watts C’est 15 fois plus économe en énergie que l’architecture précédente génération .. Pour la voiture autonome c’est un pas de géant
– DRIVE IX, le kit de développement permettra aux assistants AI d’utiliser des capteurs à l’intérieur et à l’extérieur de la voiture.
– DRIVE AR est un SDK pour la réalité augmentée, cette plate-forme logicielle fusionnera la vision par ordinateur, l’infographie et l’AI.

À lire : [CES 2018] NVIDIA Star de la voiture autonome !

16/ VALEO

Voir à travers les carrosseries grâce à la technologie XtraVue ! système de caméras de vision interconnectées permettant au conducteur de voir ce qui se passe sur la route au-delà même de son champ de vision. Au moyen d’une antenne intelligente installée sur la voiture combinée au scannerlaser et du système de caméra de vision de Valeo, le conducteur peut voir ce qui se passe sur la route, au-delà même de son champ de vision. Il obtient, en effet, sur son écran, le flux vidéo de caméras d’autres véhicules connectés et de caméras disposées sur les infrastructures routières. En utilisant les réseaux publics déjà existants 4G et V2V (Vehicle-to-Vehicle), l’innovation Valeo XtraVue fusionne ces données pour les restituer en une vue simple et améliorée. La vision du conducteur est comme débarrassée des obstacles face à la lui. Mieux informé, il décide de manière sure, notamment avant de se lancer dans un dépassement.

17/ SAMSUNG

Le géant sud-coréen de la technologie a dévoilé mardi une nouvelle plate-forme ouverte de type Android pour les voitures autonomes développée par sa filiale Harman International, DRVLINE. Cette nouvelle plate-forme annoncé en septembre avec une équipe dédié au sein de Harman axée uniquement sur le développement de véhicules autonomes et d’une technologie avancée d’assistance à la conduite. Samsung a dévoilé un système de caméra automobile avec avertisseur de collision, avertissement de sortie de voie et régulateur de vitesse adaptatif, ainsi qu’un nouveau «cockpit numérique» qui permet aux conducteurs de personnaliser l’apparence des tableaux de bord et des panneaux.

18/ APTIV

La semaine dernière, pendant le salon CES 2018 à Las Vegas, Aptiv (anciennement Delphi) et Lyft se sont associés pour proposer des trajets dans des véhicules autonomes. La plateforme de conduite automatisée d’Aptiv est l’un des systèmes les plus avancé aujourd’hui disponible. En 2017, Lyft avait annoncé la possibilité pour les développeurs et les constructeurs automobiles proposant des solutions de conduite autonome de pouvoir se connecter à son réseau qui comptabilise près d’un million de trajets par jour. La plateforme de conduite automatisée d’Aptiv sera intégrée à la technologie de dispatch intelligent de Lyft pour permettre une expérience client sans faille dans la zone du Strip de Las Vegas. La possibilité d’opérer dans des environnements de conduite complexes avec des points de prise en charge et de dépose, permettra d’accélérer la disponibilité de plateformes de conduite automatisée pour applications commerciales.

Bilan des tests de véhicules autonomes ouverts au public sur le CES2018 :

– Trajets proposés, d’un point à un autre, vers plus de 20 destinations
– Plus de 400 trajets ont été assurés sur plus de cinq jours
– Les parcours ont été réalisés à 99% en mode entièrement autonome
– Une moyenne de 4,997 (sur 5 étoiles) a été obtenue sur toute la durée des tests.