BN Tech

Brèves nouvelles Tech S48

Par le

NOKIA

SNCF annonce la signature d’un partenariat avec Nokia. L’objectif de cette collaboration est de créer un laboratoire 5G commun afin d’explorer ensemble des cas d’usage ferroviaires et non ferroviaires et de préparer la transition du GSM-R vers le FRMCS (Future Railway Mobile Communication System). Ce laboratoire sera basé sur le campus de Nokia Paris-Saclay. Le FRMCS sera le réseau commun à toutes les transmissions radio ferroviaires. Ses spécifications seront construites sur des normes communes garantissant l’interopérabilité des systèmes de communication et de signalisation à l’échelle mondiale, comme c’est le cas avec le GSM-R.

Dans le ferroviaire, les systèmes de télécommunication sont principalement utilisés pour des fonctions de signalisation. Pour garantir l’interopérabilité du trafic ferroviaire en toute sécurité dans les pays européens, un système européen de gestion du trafic ferroviaire a été adopté par plusieurs pays en Europe et dans le monde. Il s’appuie notamment sur le GSM-R qui vise à assurer la liaison vocale entre les conducteurs et les centres de régulation, ainsi que la transmission d’informations de signalisation ferroviaire entre le sol et le train.

5G

Le processus d’attribution en France est officiellement lancé depuis hier, en vue d’une attribution finale des fréquences d’ici juin 2020.

À lire : Fréquences 5G, l’exception française !

Pour lancer officiellement la procédure d’attribution, le Gouvernement doit à présent approuver par arrêté ces modalités d’attribution et en fixer les conditions financières, conformément aux dispositions prévues à l’article L. 42-2 du Code des postes et des communications électroniques (CPCE). Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, a donc soumis à la consultation aujourd’hui un projet d’arrêté fixant les modalités d’attribution telles que proposées par l’Arcep, et fixant le « prix de réserve d’un bloc de 50 MHz » – dit « bloc de service public » – attribuable contre engagements et le « prix de réserve d’un bloc de 10 MHz » attribuable dans le cadre d’enchères.

En outre, un projet de décret vient préciser l’ensemble des redevances exigibles au titre de l’utilisation de ces fréquences en précisant que les futurs titulaires seront soumis au paiement :

– d’une part fixe exigible lors de la procédure de sélection, en quatre parts égales sur quatre ans : la première dès l’attribution de l’autorisation d’utilisation des fréquences et les trois autres à la date d’anniversaire de l’attribution ;
– d’une part variable exigible annuellement égale à 1 % du montant total du chiffre d’affaire au titre de laquelle les fréquences sont utilisées.

METRO

Alors qu’à Paris, Lille et Marseille, le déploiement du réseau mobile 4G dans le métro et RER prend un sérieux retard, Lyon est devenu à la rentrée 2019 le troisième métro français couvert intégralement en 4G.

Votre ligne de métro ou de RER est-elle bien couverte ?

Sept ans après le lancement du plan de déploiement de la 4G mobile dans le métro et RER à Paris par la RATP, l’objectif d’une couverture totale n’a toujours pas été atteint. Promise pour la mi-2016, décalée à la fin de l’année 2017 puis repoussée à la fin 2019, la couverture à 100% se fait toujours attendre. Malgré de récents progrès dans le domaine, la RATP se garde désormais de fournir toute date précise. Les voyageurs devront encore patienter pour profiter du réseau 4G partout dans les transports publics à Paris…

A Paris, des lignes de métro et RER ont connu une très forte progression de couverture 4G. Parmi les plus fortes progressions en couverture 4G, entre 2018 et 2019, figurent la ligne 5 (+48%), la ligne 12 (+48%) et la ligne 9 (+47%).

De nombreuses stations de lignes de métro et RER à Paris restent mal couvertes en 2019, y compris des arrêts centraux. A ces stations, la rapidité de connexion se place sous la barre du « bon », tous opérateurs confondus.Plus généralement, certaines lignes de métro affichent une absence importante de couverture 4G. C’est le cas, par exemple de la ligne 3 dont 46% ne sont pas couverts en réseau 4G.

MOBILITY

Compte tenu d’un marché extrêmement concurrentiel et générant des coûts élevés, le maintien des activités de COUP sur le long-terme s’avère économiquement non viable. Afin de garantir une flotte opérationnelle et un service de qualité, cette activité a nécessité des investissements importants (véhicules premium, plateforme de réservation intuitive), et l’exploitation au quotidien, incluant le changement des batteries et le service clients, génère un coût très élevé.

Les services de COUP seront suspendus à Berlin, à Tübingen mais aussi à Paris et à Madrid prochainement.COUP employait 120 personnes dont 25 à Paris qui seront accompagnés dans leur recherche d’emploi. Cityscoot la jeune pousse française est ainsi la grande gagnante de l’abandon de COUP. Elle a bénéficié de ses moyens financiers plus importants avec ses 4000 scooters contre 2200 pour COUP. Cityscoot avait levé 40 millions d’euros en 2018 avec la RATP, InVenture Partners et LeasePlan et la Caisse des Dépôts.

AI

Nemesysco, fournisseur leader de solutions d’analyse et d’analyse de la voix pour la détection des émotions authentiques, a annoncé aujourd’hui que Centric l’un des principaux fournisseurs de services de centres d’appels externalisés au Japon, utilisait les technologies de base QA7. Le centre d’appel tire parti de la technologie QA7 de Nemesysco pour activer son service de détection et d’analyse des émotions Deep SEA. La technologie QA7 fournit aux utilisateurs du service Deep SEA des indications en temps réel de l’état émotionnel actuel des appelants.

INSOLITE

NetMotion, l’un des premiers fournisseurs de solutions de connectivité et de sécurité destinées aux travailleurs mobiles, vient de présenter un test produit réalisé en partenariat avec Microsoft et Panasonic au Royaume-Uni. Le test effectué consistait à attacher une tablette TOUGHBOOK de Panasonic à un ballon-sonde, avant de l’envoyer dans la stratosphère tout en passant un appel via la plateforme Microsoft Teams. Après une ascension de 30 mètres, la tablette a effectué une transition parfaitement fluide du Wi-Fi à un réseau 4G LTE et a continué l’appel jusqu’à plus de 3000 mètres d’altitude. À travers cette expérience, l’équipe a voulu démontrer que ces produits pouvaient être utilisés sans limite par les utilisateurs nomades dans leurs activités professionnelles.

BANQUE

Après le lancement de sa propre banque en France (500 000 clients après deux ans), Orange étend sa présence mondiale avec le lancement aujourd’hui d’Orange Bank dans un second pays, l’Espagne. Le Groupe renforce ainsi sa stratégie de diversification multi-services dans les services mobiles et financiers sur ses marchés. Une des principales innovations proposées est la fonction de gestion de groupe qui permet le partage ou le transfert de fonds et de dépenses entre plusieurs personnes. Les clients ont la possibilité de payer ou de gérer des abonnements partagés entre plusieurs personnes, (par exemple une facture d’eau ou un abonnement Netflix).

Les services bancaires et financiers constituent un pilier de la stratégie multi-service du Groupe