Business

Brèves Nouvelles Tech S15

Par le

APP

Aujourd’hui, près de 9 millions de personnes en France vivent sous le seuil de pauvreté et ont du mal à obtenir les biens et services élémentaires (Insee 2016). Une multitude de citoyens toutes générations confondues remettent en question les déséquilibres générés par le système économique actuel et se mobilisent pour mettre en œuvre de nouvelles solutions. Indigo aspire à devenir l’une d’entre elles. Le Défi Indigo ? Lever une vague d’entraide ! Indigo est une application d’échanges gratuits qui révolutionne l’accès aux biens et services. Les utilisateurs peuvent s’offrir et se demander des objets ou des savoir- faire/compétences à l’aide d’une monnaie sociale de la générosité, non convertible, le Digo.

CAPTEUR

NANOZ développe, fabrique et commercialise des composants capteurs de gaz basés sur des technologies de rupture et brevetées. c’est le 1er nanocapteur sélectif du marché des capteurs de gaz à semi-conducteur avec des performances jamais égalées en termes de miniaturisation, consommation, sélectivité et coût. Sa taille : 1,9 mm x 1,9 mm.
La technologie MOx (Metal Oxyde) sur Silicium a été développée avec l’IM2NP (Institut Matériaux Microélectronique Nanosciences de Provence, UMR CNRS/AMU). NANOZ offre aujourd’hui la meilleure technologie pour permettre aux objets connectés ou aux smartphones de détecter des gaz de manière sélective.

Après 5 ans de R&D et 2 ans de pré-industrialisation, la production en série démarre en 2019. Avec une équipe composée aujourd’hui de 7 personnes, Nanoz cible de très nombreux marchés. « Véhicules, environnement, consumer electronics, process industriel, sur chacun de ces marchés notre technologie permet des applications qui étaient impossible à réaliser avant » commente Thibaud Sellam, son fondateur.

Par exemple, les plus grands fabricants de téléphonie mobile ont tous prévu d’intégrer la détection de gaz dans leur prochaine génération de smartphones et seul Nanoz rend possible l’identification précise d’un gaz parmi d’autres à partir de son smartphone (détection de monoxyde de carbone, gaz inodore qui tue, mesure de la qualité de l’air, …).

La signature d‘un premier contrat avec une entreprise du CAC40 vient de donner le coup d’envoi de l’industrialisation.

AI

Qualcomm a annoncé le lancement de Qualcomm Cloud AI 100, sa première plate-forme cloud dédiée à l’inférence AI, qui devrait être commercialement disponible d’ici 2020. Basée sur du matériel spécialisé, appelé habituellement AI Accelerator, la société affirme la performance par Watt de son chipset. 10 fois plus élevé que les chipsets existants basés sur des architectures FPGA ou GPU.

Le paysage des chipset AI dans le cloud, à la fois pour la formation et l’inférence, est toujours largement dominé par Nvidia. Cependant, il est de plus en plus admis que les accélérateurs d’intelligence artificielle, présents dans des produits similaires à celui annoncé aujourd’hui par Qualcomm Cloud AI 100, sont les meilleures options pour l’inférence d’infon de Cloud AI, notamment les implémentations sur site et en cloud privé, car ils offrent les meilleures performances par Watt en termes de performances. du débit et de la latence, à des prix très compétitifs.

Selon les recherches d’ABI, l’inférence AI dans le cloud atteindra 7,5 milliards de dollars d’ici 2023. Ce marché
est jusqu’à présent dominé par les GPU Nvidia et les processeurs d’Intel, mais ces plates-formes ne sont pas entièrement optimisées pour l’inférence. La concurrence dans cet espace devrait s’intensifier dans les années à venir, principalement avec l’émergence de matériel plus spécialisé comme la plate-forme annoncée aujourd’hui par Qualcomm.

Cependant, plusieurs autres acteurs, dont des fournisseurs établis tels qu’Intel et Xilinx, et des acteurs moins importants, tels que Graphcore, ont déjà lancé des produits similaires à Cloud AI 100 de Qualcomm, ciblant exactement le même public et les mêmes cas d’utilisation. Bien que la performance par Watt en termes de débit et de latence soit un facteur de différenciation clé entre les plates-formes concurrentes, il convient de prendre en compte d’autres facteurs, notamment :

• La possibilité pour les acteurs de personnaliser leur offre dans les nombreux secteurs et scénarios d’utilisation ciblés sans perdre de vue l’échelle et la compétitivité des prix. Qualcomm a une longue tradition en matière de construction de puces à l’échelle mondiale, même dans des environnements extrêmement fragmentés, ce qui lui donne le potentiel de marquer ce point.
• La possibilité pour les acteurs de créer un écosystème solide et une communauté de développeurs forte autour de leurs chipsets afin de stimuler l’innovation technologique et le modèle métier dans de nombreux cas d’utilisation et applications.
• Développer des outils logiciels d’inférence AI de qualité pour accompagner AI 100. Qualcomm devra s’assurer que l’AI 100 est pleinement compatible avec le dernier logiciel d’inférence AI open source. Encore une fois, Nvidia est toujours considérée comme la plate-forme leader en matière de logiciel d’inférence

AMP

Les chiffres de fréquentation des Sites Unifiés (sites fixes, sites mobiles et AMP) et des Applications Mobiles et Tablettes certifiés sur le mois de mars 2019.

SVOD

L’étude Global SVoD de Mediametrie révèle que 5,5 millions de Français utilisent chaque jour un service de SVoD soit 9% de la population. La SVoD a gagné 2,1 millions d’adeptes au quotidien en 1 an. La pratique a ainsi progressé de 61% depuis l’an dernier et s’installe progressivement dans les habitudes des Français.58% des pratiquants de SVoD regardent la télévision en live ou en replay tous les jours ou presque. La moitié des SVoDistes en font de même pour l’écoute de la radio.

Si le téléviseur reste l’écran privilégié pour accéder à sa plateforme de SVoD, trois quarts des SVoDistes se servent d’au moins un autre écran, qu’il s’agisse de l’ordinateur, du smartphone ou de la tablette. L’ordinateur est ainsi utilisé par plus d’1 pratiquant sur 2 (55%) et par 3 Millennials sur 4 (73%). L’ensemble du public attribue à la SVoD les qualités suivantes : la vidéo par abonnement est synonyme de simplicité, de praticité et de confort. D’autres atouts propres à la SVoD sont aussi valorisés comme la richesse et la diversité du catalogue.

HERE

Here a construit la plus grande plateforme cartographique SD et HD au monde et il save que 80 % du temps consacré à la réalisation de cartes est attribué à la gestion des données géospatiales. HERE XYZ aide à résoudre ce problème en fournissant les éléments de base nécessaires à la gestion des données et à la publication de cartes. Cela permet aux utilisateurs de tous les niveaux de se concentrer sur la communication de nouvelles idées à travers leurs cartes.

HERE XYZ, un service cloud qui offre aux développeurs de logiciels ainsi qu’aux cartographes amateurs et professionnels les outils nécessaires à la publication de cartes et à la gestion des données de localisation.

Les datajournalistes, les cartographes et les fournisseurs de données géospatiales pourront s’appuyer sur la capacité d’intégration dynamique de tuiles vectorielles en temps réel de HERE XYZ pour publier des cartes qui nécessitent des mises à jour en direct. HERE XYZ est inclus dans l’offre destinée aux développeurs, HERE Freemium, qui propose aux utilisateurs des droits généreux pour le transfert de données et le stockage de bases de données, ainsi que l’intégration transparente des API de HERE Location Services telles que le géocodage, le routage, la recherche et autres services pour créer des applications multifonctions basées sur la localisation.

TRADUCTION

Les communautés d’AI de langue chinoise et anglaise ont une compréhension asymétrique les unes des autres. La plupart des chercheurs chinois savent lire l’anglais et presque tous les développements majeurs de la recherche dans le monde occidental sont immédiatement traduits en chinois, mais on ne peut en dire autant de l’inverse. Par conséquent, la communauté de recherche chinoise a une compréhension beaucoup plus profonde que celle anglophone de ce qui se passe des deux côtés de l’allée. L’industrie chinoise de l’intelligence artificielle continuant de se développer, cela pourrait constituer un désavantage majeur pour le monde occidental. Source et suite ICI