Business

Brèves nouvelles S51

Par le

FACEBOOK

Le scandale Facebook Cambridge Analytica de ce début d’année 2018 a mis en lumière le partage des données personnelles de 87 millions d’utilisateurs Facebook à la société Cambridge Analytica (CA), informations ayant servi à influencer les intentions de votes en faveur d’hommes politiques. Ping Identity fait le bilan et publie les résultats d’un sondage adressé aux consommateurs pour savoir si les habitudes de connexion ont changé depuis ce fameux scandale.

74% des français interrogés disent utiliser les réseaux sociaux au moins une fois par jour contre 67% d’allemands et 75% d’anglais. Avec une telle utilisation des réseaux, le scandale Facebook Cambridge Analytica a-t-il fait réagir les utilisateurs de Facebook ? Et si oui, quels changements ont été opérés depuis ? A la question : « Pensez-vous changer votre façon vos connexions via les réseaux sociaux à des services en ligne depuis le scandale Facebook-Cambridge Analytica ? », plus d’un tiers des français interrogés (31%) répondent oui contre 28 % d’allemands et d’anglais.

Mais alors, de quelle façon les français vont-ils s’y prendre pour changer leur mode de connexion à des services en ligne ? 41% de français pensent arrêter de se connecter à Facebook, 24% disent arrêter d’utiliser une application tierce pour se connecter, 24% pensent réduire leur utilisation d’application tierce pour se connecter et enfin 10% pensent ne plus utiliser Facebook du tout dans le futur.

Les français restent ceux qui ont le moins changé leur façon de protéger leurs informations personnelles avec 40% contre 46% d’allemands et 50% d’anglais. Mais paradoxalement, les français sont les plus concernés par la protection de leurs données. En effet, à la question « Vous sentez-vous plus ou moins concerné par la protection de vos données que vous ne l’étiez un an auparavant ? » 56% répondent se sentir plus concernés contre 45% d’allemands et 54% d’anglais.

ASSURANCE

En 2018, 52% des Français (80% chez les Millenials) sont dorénavant prêts à changer d’assurance pour un nouvel entrant

Nouveaux usages, nouveaux services… Depuis plus d’un an, de nouvelles offres 100% mobile sont apparues dans le secteur de l’assurance. Aujourd’hui, de nombreux Français optent pour ces services qu’ils jugent plus flexibles, plus agiles et mieux adaptés à leurs attentes. Ils peuvent faire évoluer leur contrat d’assurance à tout moment, activer ou désactiver des garanties en temps réel selon leurs besoins immédiats, le tout depuis leur mobile, en quelques clics et sans engagement.

Leocare dresse le profil type de ce consommateur qui en 2018 assure son véhicule et/ou son logement auprès d’un assureur 100% mobile.

– L’assuré sur mobile est un homme (81%) âgé entre 36 et 46 ans (33%) qui habile en Île-de-France (39%) ;
– Il assure son automobile (72%) et/ou son habitation (28%) ;
– Avant de souscrire à une assurance automobile et/ou habitation 100% mobile, l’assuré demande en moyenne 2 devis ;
– L’assuré préfère à 78% payer mensuellement sa prime d’assurance auto et/ou habitation plutôt qu’annuellement (22%) ;
– Pour assurer son véhicule, il dépense entre 8,77 euros/mois et 43,77 euros/mois. Ce prix varie en fonction du statut de la personne signataire du contrat d’assurance auto ou du type de véhicule ;
– Pour assurer son logement, il dépense entre 18,25 euros/mois et 94,41 euros/mois. Ce prix varie en fonction du statut de la personne signataire du contrat d’assurance habitation ou du type de logement.

Ce profil type a été réalisé à partir des données de Leocare représentant un échantillon de 3369 profils âgés entre 18 et 70 ans.

AI

Le Hub France IA annonce la signature d’une initiative majeure en Europe destinée à favoriser le développement d’applications pratiques de l’intelligence artificielle. On compte parmi les signataires 7 instituts répartis dans 5 pays – le Danemark, la Finlande, la France, l’Allemagne et la Norvège.

Cette alliance qui regroupe des acteurs de premier plan de chaque pays a été présentée pour la première fois lors du “Digital Gipfel” à Nuremberg le 4 décembre 2018 par le ministre fédéral allemand des Affaires économiques et de l’Énergie, Peter Altmaier et le député français Cedric Villani. Cette nouvelle alliance comprend des centres d’IA qui se concentrent sur l’application pratique de l’IA: le Danish ” Technological Institute ” (DTI), le VTT finlandais, le Hub France IA, l’appliedAI de UnternehmerTUM, le ” Centre d’application pour l’IA ” (Fortiss) en Allemagne et les deux centres norvégiens ” Sintef ” et ” Norwegian Open AI Lab “.Tous ces organismes sont indépendants.

Cette nouvelle alliance a pour objectif de développer une pratique européenne commune sur le transfert de technologie et l’application de l’intelligence artificielle ainsi que de créer une plate-forme ouverte pour les données, l’utilisation d’applications, les experts, les talents, les start-ups et les entreprises. Au regard des investissements chinois et américains en IA, il est maintenant temps pour l’Europe de passer à l’action en matière d’IA. Cette alliance crée un élan européen pour le déploiement industriel et l’application de l’IA.

VOITURE

SEAT rejoint l’infrastructure Alastria, le premier consortium multisectoriel semi-public qui vise à fournir un lieu de coopération numérique dans un réseau indépendant et neutre dans lequel des produits et des services basés sur la technologie blockchain sont développés. Avec ce nouveau mouvement, SEAT devenant le premier constructeur automobile à rejoindre ce réseau pionnier de plus de 70 entreprises et institutions majeures, la société entend tester et faire progresser le développement de la technologie de la blockchain et encourager les synergies avec les autres entreprises participantes.

5G

AT&T sera le premier opérateur à déployer le service mobile 5G aux États-Unis dès le 21 décembre. Leur réseau 5G mobile basé sur des normes est actuellement opérationnel dans 12 villes: Atlanta, Charlotte, Caroline du Nord, Dallas, Houston, Indianapolis, Jacksonville, Floride, Louisville, dans le Kentucky, Oklahoma City, La Nouvelle-Orléans, Raleigh, Caroline du Nord, San Antonio et Waco, au Texas. Au cours du premier semestre de 2019, il prévoit de déployer la 5G mobile dans certaines parties de ces 7 villes supplémentaires: Las Vegas, Los Angeles, Nashville, Orlando, San Diego, San Francisco et San Jose, en Californie.

5G+ est conçu pour offrir une expérience mobile 5G sur le spectre mmWave, offrant aux utilisateurs une expérience mobile plus rapide que la technologie LTE standard. 5G+ commencera dans les zones urbaines denses et 5G Evolution dans 385 marchés sur le NETGEAR Nighthawk 5G Mobile Hotspot.

AT&T fournira aux entreprises et aux consommateurs sélectionnés son premier device 5G plus l’utilisation des données 5G sans frais pendant au moins 90 jours. Au printemps prochain, les clients pourront obtenir le Nighthawk pour 499 $ d’avance et 15 Go de données pour 70 $ par mois sur un forfait compatible et sans engagement annuel.