BN TechBusiness

Brèves nouvelles S34

Par le

sony_Wk28


Smartphone

Quand un constructeur vise un usage avec son mobile pour se différencier ! Sony Mobile toujours très créatif 🙂 a signé un partenariat avec la Réserve de Port Lympne (Kent, Royaume-Uni) et le Parc naturel de Cabárceno (Cantabrie, Espagne) pour inviter les soigneurs à photographier et à garder en mémoire leurs plus beaux souvenirs des animaux. l’Xperia X, intègre le nouvel autofocus hybride intuitif de Sony, qui permet d’anticiper les mouvements d’un sujet et garantit des photos nettes, pour éviter les photos floues.

D’après une étude européenne Sony Mobile, les « petfies » seraient les nouveaux « selfies » !

– Près d’un quart (16,5%) des propriétaires d’animaux interrogés en France reconnait que leur animal de compagnie dispose de son propre compte sur un réseau social.
– Facebook, première plateforme sociale des animaux domestiques (78,1 %).
– Plus d’un tiers (34,2 %) des sondés admet que leur animal possède également son propre compte Instagram.

IoT
AwoX, présente à l’occasion de l’IFA Berlin 2016 annonce AwoX SmartLIGHT Mesh, une ampoule qui embarque la technologie Mesh !

Une ampoule E27 de forme G60, 806 Lm, 60 Watt équivalent (9W LED), avec 16 millions de couleurs et multi blancs (chaud et froid). Une ampoule E27 de forme G95, 1050 Lm, 75 Watt équivalent (13W LED), avec 16 millions de couleurs et multi blancs (chaud et froid).

– Une amélioration conséquente de la portée du Bluetooth : Le principe de la technologie Mesh consiste à relayer un signal d’une ampoule à une autre afin d’étendre la couverture du signal Bluetooth à toutes les ampoules dans la maison. Grace à cette nouvelle technologie, il est non seulement toujours possible de profiter de la simplicité du Bluetooth (compatible avec tous les smartphone et tablettes du marché sans la nécessité d’ajouter une passerelle pour se relier à la box Internet), mais également de contrôler toutes les ampoules de la maison, qu’elles soient au fond du jardin ou au 3eme étage. La portée directe du Bluetooth est généralement autour des 15 mètres; avec Mesh, il est possible de couvrir dorénavant des distances supérieures à 50 mètres.

– Une connexion sécurisée en Bluetooth Mesh : Celle-ci sera sécurisée par un mot de passe unique pour une habitation qui est partagée, de manière automatique et transparente, entre tous les membres de la famille; cette sécurisation ultime résulte de la nouvelle plateforme “Home Secure Account” (HSA) qu’AwoX intégrera à partir de septembre 2016 dans son application SmartCONTROL, et qui rendra impossible à toute personne, non autorisée, de prendre le contrôle d’une ampoule qui ne lui appartient pas.

– Une meilleure gestion des groupes d’ampoules : l’un des principales avantages de la lumière connectée est la possibilité des gérer des ampoules en mode groupe afin de pouvoir toutes les contrôler en un seul clic. Avec la technologie Mesh, AwoX peut désormais créer des groupes jusqu’à 50 ampoules, là où la technologie Bluetooth précédente était jusqu’à présent limitée à 8 ampoules.

– Une commande des ampoules seules ou en groupe quasi instantannée. La technologie précédente imposait d’envoyer une commande à chaque ampoule d’un groupe; le protocole Mesh permet maintenant la propagation immédiate d’une commande d’ampoule à ampoule, sans repasser par le smartphone.

LTE

Ericsson et Bombardier viennent d’achever des essais de solutions ferroviaires sur réseau LTE à des vitesses simulées atteignant 200 km/h. Au total, 11 essais ont été effectués en laboratoire pour évaluer la capacité des réseaux LTE de prendre en charge les solutions CBTC (communications-based train control) et multiservices. Les solutions multiservices comprennent par exemple la vidéosurveillance, les communications voix, la diffusion d’informations à l’intention du public sur les quais, la publicité et le Wi-Fi pour les voyageurs.

Pour la protection, l’exploitation et la supervision automatiques des trains, le système CBTC utilise des technologies de localisation haute définition et de communications de données large bande comme celles offertes par les réseaux LTE. En disposant d’informations plus précises sur la position exacte des trains, les opérateurs ferroviaires peuvent gérer le trafic de façon plus efficace et plus sûre. Les systèmes CBTC sont plus fiables que les anciens systèmes de contrôle des trains, nécessitent moins d’équipements de voie et possèdent des fonctions de redondance intégrées. En répondant plus rapidement et plus efficacement à la demande, ils permettent une exploitation optimale des voies et des trains.

Au cours des essais, les réseaux LTE ont affiché des latences en liaison montante et descendante nettement inférieures au seuil de 100 millisecondes, ainsi que des pertes de paquets proches de zéro (toute valeur inférieure à 0,5 % était considérée comme admissible). Les capacités intrinsèques des équipements Ericsson en termes de qualité de service ont en outre permis la préemption et la hiérarchisation des services ferroviaires critiques.

Voiture

Selon les données officielles, plus de 70 000 piétons ont perdu la vie sur les routes européennes entre 2004 et 2013. Ford a d’ailleurs récemment sondé 10 000 personnes à travers l’Europe afin de mieux comprendre les sources de distraction des piétons traversant les routes – y compris lorsqu’il n’y a pas de passage protégé. La plupart des utilisateurs de smartphones interrogés (57 %) ont ainsi admis utiliser leurs appareils lors du franchissement de la route et près de la moitié (47 %) ont reconnu parler au téléphone.

Les piétons sont aujourd’hui plus distraits que jamais, notamment parce que nombre d’entre eux sont accrochés à leur smartphone lorsqu’ils traversent la route. Déjà présente à bord de certains véhicules particuliers comme les Ford Mondeo, S-MAX et Galaxy, la technologie de détection de piétons arrive aujourd’hui sur la gamme utilitaire. Un système innovant qui permet de détecter les gens sur la route et d’appliquer automatiquement les freins si le conducteur ne réagit pas aux avertissements.

Le système collecte des informations depuis une caméra placée sur le haut du pare-brise et des radars situés dans le pare-chocs et les analyse via une base de données intégrant des “formes de piéton”. Ce qui permet de distinguer les gens des objets typiques de l’environnement routier, tels que des arbres et des panneaux de signalisation.

Le système de freinage d’urgence (Assistant Pré-Collision) fonctionne par d’étape. Si un piéton est détecté à l’avant du véhicule et qu’une collision devient imminente, le conducteur va d’abord recevoir une alerte sonore et visuelle. Si le conducteur ne répond pas, le système réduit le temps nécessaire pour freiner en raccourcissant la distance entre les plaquettes de freins et les disques. S’il n’y a toujours pas de réponse du conducteur, les freins sont activés automatiquement et la vitesse du véhicule se réduit.

Drone

Un drone a effectué un vol par le biais du réseau cellulaire de l’opérateur chinois, avec des technologies 5G* et des transferts intercellulaires entre de multiples sites. Afin de prouver la validité du concept en contexte réel, les transferts ont été effectués entre des sites qui étaient utilisés, simultanément, par des abonnés mobiles.

Les cas d’usage potentiels de cette technologie comprennent notamment les applications critiques telles que le support aux services d’intervention d’urgence. Toutefois, pour pouvoir assurer la sécurité et la fiabilité nécessaires à ce type de services, l’opérateur doit garantir sur son réseau une faible latence de bout en bout.

Un des objectifs du projet est d’optimiser la latence dans le cas des applications critiques, en déployant dynamiquement une portion de réseau au travers d’un cloud distribué en bordure de cellules radio. L’essai d’un drone constitue donc une étape importante vers des réseaux 5G où une portion de réseau pourra être distribuée et dynamiquement déployée en bordure de cellule afin de réduire la latence de bout en bout et de pouvoir répondre, dans le même temps, aux besoins de divers cas d’usage de la 5G.

* Déploiement commercial de la 5G en 2020 !

usage_drone_2016