BN TechBusiness

Brèves Nouvelles S18

Par le

VR

HTC VIVE a annoncé le kit VIVE Pro 2.0, spécialement conçu pour permettre la croissance des utilisations professionnelles de la réalité virtuelle. Le Vive Pro 2.0 répond à la demande des utilisateurs professionnels avec une plus haute résolution, une qualité audio supérieure, un confort d’utilisation accru ainsi qu’une plus grande zone de tracking et un déploiement facile à l’intérieur des pare feux informatiques des entreprises. Des entreprises comme Airbus, Volkswagen Group et Raymond Corporation utilisent déjà Vive pour leurs besoins comme la formation par simulation numérique.

Le Vive Pro fournit l’expérience la plus complète disponible pour les entreprises qui utilisent ou ont basé leurs activités sur la VR. La résolution supérieure du casque améliore l’immersion des utilisateurs professionnels, rend les textes et graphiques plus clairs et crée une expérience globale plus fidèles à la réalité. Le Vive Pro dispose également d’un casque audio intégré haute performance avec son propre amplificateur, pour une présence accrue et un son global plus riche ce qui est essentiel pour les entreprises utilisant la VR. Stratégiquement conçu avec une ergonomie améliorée, le Vive Pro assure aux utilisateurs professionnels un confort pour une utilisation de longue durée.

Disponible au prix de 1 399 Euros TTC, le kit Vive Pro 2.0 inclut le casque Vive Pro, le tracking SteamVR 2.0 avec deux stations de base et deux contrôleurs. Pensé pour un usage professionnel, l’espace de travail est de 6 x 6 mètres avec le kit Vive Pro 2.0 et peut supporter jusqu’à 10m x 10 m avec des stations de base supplémentaires. Les stations de base individuelles seront disponibles à l’achat séparément à une date ultérieure.

https://enterprise.vive.com/fr/

Le pack « Enterprise Advantage » permet aux PME comme aux grands groupes de tirer parti du meilleur de la VR. Il inclut une licence d’utilisation commerciale, un support dédié et l’accès à des outils de gestion pour le Vive Pro qui permettent à chaque entreprise de gérer de manière flexible les déploiements et mises à jour logicielles.

– Entreprise Avantage » : 185 €HT

• Support dédié incluant chat, email et téléphone ;
• Enlèvement sur place et réception express d’un produit de remplacement ;
• Garantie commerciale de deux ans couvrant le casque et les accessoires éligibles.

Cas d’usages

Leader mondial de l’industrie aérospatiale, Airbus utilise Vive dans l’ensemble de son organisation, pour rationaliser les opérations et faciliter la collaboration. Pour s’assurer que toutes les équipes ont accès à la réalité virtuelle, les départements d’Airbus peuvent maintenant commander et installer un équipement de réalité virtuelle, comme toute autre demande d’équipement informatique.

Raymond Corporation a déployé Vive dans l’ensemble de son espace de travail pour fournir à ses employés un moyen d’améliorer leur prise en main du chariot élévateur. L’application a été pensée de sorte que les opérateurs peuvent améliorer leurs compétences mais également leur confiance. C’est également un bon moyen pour la société de garder ses employés et de les faire évoluer constamment. Premier simulateur du genre dans l’industrie de la manutention, il permet aux opérateurs d’apprendre sur un véritable chariot élévateur dans un environnement virtuel, les aidant ainsi à se familiariser avec celui-ci bien avant de rentrer dans un entrepôt.

« Le simulateur de réalité virtuelle de Raymond répond aux nouveaux défis de la clientèle dans l’industrie de la chaîne d’approvisionnement et de la logistique, grâce à une technologie de pointe intelligente. En utilisant Vive pour permettre aux opérateurs de se familiariser avec le chariot élévateur et ses commandes, Raymond exploite la technologie pour combler le déficit de compétences de son personnel et attirer de nouveaux candidats qui n’ont peut-être pas considéré la chaîne d’approvisionnement comme carrière », déclare Michael Field, PDG de Raymond. « Notre utilisation de Vive et de la VR illustre notre engagement à faire en sorte que les clients fonctionnent mieux, gèrent plus intelligemment et planifient les besoins futurs, tout en augmentant la productivité et l’efficacité d’une entreprise ».

Le Groupe Volkswagen a mis en œuvre la VR de nombreuses façons, par l’intermédiaire de son groupe Volkswagen Digital Reality Hub, avec les dernières avancées notamment en matière de formation des employés en logistique et production.

« Au sein du groupe Volkswagen avec Vive et la réalité virtuelle, nous créons un environnement idéal pour une formation efficace et performante, en plus d’une collaboration globale », explique Dennis Abmeier, du groupe Volkswagen IT / Digital Realities. « Nous sommes ravis de nous lancer dans l’objectif de former cette année 10 000 employés à la logistique et à la production, en utilisant la VR ».

SNAPCHAT

Un peu plus d’un an après son introduction en bourse très attendue, Snap peine encore à être à la hauteur. La société derrière Snapchat a présenté des résultats décevants pour le premier trimestre mardi, la croissance terne des utilisateurs étant la plus inquiétante pour les actionnaires de Snap.

La croissance des utilisateurs de Snapchat, à la fois d’une année à l’autre et séquentiellement, a chuté à des plus bas historiques de 15,1 et 2,1%, indiquant que l’application n’est peut-être pas le «tueur Facebook». Et tandis que les investisseurs technologiques ne se soucient pas trop des pertes financières (significatives) enregistrées par des sociétés telles que Snap, la lenteur de la croissance des utilisateurs est un drapeau rouge dans la Silicon Valley et à Wall Street.

Pour empirer les choses, Snap n’a pas non plus répondu aux attentes financières de Wall Street, les recettes (230,7 millions de dollars) et la perte ajustée par action (-0,17) étant inférieures aux estimations des analystes.

NOKIA

Nokia a révélé qu’il était en pourparlers pour transférer son unité de santé numérique à Eric Carreel, co-fondateur et ancien président de la société Withings précédemment acquise par le vendeur finlandais.

Nokia a déclaré qu’il était en train de revoir ses options pour l’unité, dans le cadre de son «orientation aiguisée pour devenir une société de commerce interentreprises et de licences». De grands noms dont Samsung et Google étaient aussi sur les rangs, bien qu’il y ait eu aussi des spéculations sur le fait que l’état français surveillait de près les progrès.

Dans une déclaration annonçant les pourparlers, Nokia n’a pas révélé qui pourrait soutenir Carreel dans son offre. Le portefeuille Digital Health de Nokia comprend des produits de consommation et d’entreprise, notamment «un écosystème de montres intelligentes hybrides, de balances et de dispositifs de santé numériques».

En 2016, Nokia a payé 170 millions d’euros pour acheter Withings dans le cadre d’un plan visant à renforcer sa stratégie IoT. Mais la société a reconnu ses difficultés dans la croissance de l’entreprise, et même si un prix n’a pas été divulgué, il est susceptible d’être un peu moins élevé que payé Nokia. La transaction est soumise aux conditions convenues lors des négociations en cours et à l’achèvement d’une consultation avec le comité d’entreprise de Nokia Technologies (France). Il devrait fermer à la fin du trimestre en cours.

FORD

Ford a mis au point un dispositif intelligent qui permet aux personnes aveugles et malvoyantes de pouvoir enfin visualiser le paysage lors d’un voyage en voiture.

Le dispositif, nommé “Feel The View”, est composé d’un boitier intégrant une caméra et d’une surface tactile transparente, fixés sur la vitre du véhicule. En appuyant simplement sur un bouton, le passager capture le paysage en photo. Une photo monochrome ultra-contrastée, dont les nuances de gris sont retranscrites au travers de 255 niveaux d’intensité de vibrations sur la surface tactile. L’utilisation de la technologie de retour haptique permet ainsi au passager de toucher la scène du bout des doigts et d’imaginer le paysage au plus proche de la réalité. Pour compléter l’expérience, un assistant vocal décrit la scène en indiquant par exemple s’il s’agit de montagnes enneigées ou de la mer.

Feel The View a été développé et conçu par l’équipe de Ford Italie en collaboration avec Aedon, une start-up locale spécialisée dans les appareils pour malvoyants.

AI

La Commission européenne présentait le 25 avril dernier son plan d’action en faveur de l’intelligence artificielle (IA). L’objectif ? Investir 20 milliards d’euros en recherche et innovation d’ici 2020 dans cette technologie stratégique pour ne pas se laisser distancer par l’Asie et les Etats-Unis. Les investissements publics et privés y sont aujourd’hui deux à trois fois moins importants qu’en Asie et trois à quatre fois moins importants qu’aux Etats-Unis. Parmi les mesures phares: l’investissement de 1,5 milliards d’euros pour la période 2018-2020, la mobilisation de 2,5 milliards supplémentaires de partenariats public-privés existants et du Fonds européen pour les investissements stratégiques.

Ces initiatives seront-elles suffisantes pour stimuler la compétitivité de l’Europe dans ce domaine et lui permettre de rattraper son retard ?