BusinessPlateforme

Brèves nouvelles Apple S16

Par le

CLEAN ENERGY

Apple a annoncé avoir presque doublé le nombre de fournisseurs qui se sont engagés à utiliser 100% d’énergie propre pour leur production, ce qui porte à 44 le nombre total de fournisseurs. Grâce à son partenariat avec ses fournisseurs, Apple a annoncé être en passe de dépasser son objectif de 4 gigawatts d’énergie renouvelable dans sa chaîne d’approvisionnement d’ici 2020, avec plus d’un gigawatt supplémentaire projeté dans ce laps de temps. Cela intervient un an après l’annonce par Apple que toutes ses installations mondiales sont alimentées à 100% par des énergies renouvelables.

En 2018, il a réduit son empreinte carbone globale pour la troisième année consécutive, en grande partie grâce au programme d’énergie propre mis en place chez ses sous-traitants. La fabrication représentant 74 pour cent de l’empreinte carbone de la marque, le programme aide les fournisseurs à améliorer leur efficacité énergétique et les accompagne dans leur transition vers des sources d’énergie renouvelable. Au cours de l’année dernière seulement, Apple et ses fournisseurs ont contribué à générer assez d’énergie propre pour alimenter l’équivalent d’environ 600 000 foyers américains..

Le géant a également étendu ses initiatives de formation et de soutien aux fournisseurs, notamment via son portail sur l’énergie propre, une plate-forme en ligne destinée à aider les fournisseurs à identifier les sources d’énergie renouvelables dans le monde. Plus de 100 fournisseurs déjà inscrits pour participer au site. L’année dernière, elle a également lancé un fonds unique en son genre avec 10 de ses fournisseurs afin de contribuer au financement de projets d’énergie renouvelable en Chine.

La société a également annoncé d’importants progrès dans le traitement des solutions environnementales en allouant la totalité des 2,5 milliards USD d’obligations vertes annoncées précédemment. Grâce aux allocations d’obligations vertes finalisées à hauteur de 2,5 milliards USD, la société a déclaré avoir contribué à 40 initiatives environnementales dans le monde entier.

QUALCOMM & 5G

Qualcomm et Apple ont réglé leurs différends de longue date concernant les licences de brevets, signé un contrat de six ans et accepté de mettre fin à tout litige entre eux. Dans le cadre du règlement, Apple a également signé un contrat de fourniture de chipset pluriannuel et accepté de verser un paiement unique à Qualcomm pour un montant non divulgué. L’accord de licence de brevet, entré en vigueur le 1er avril, offre à Apple une extension optionnelle de deux ans. Apple et Qualcomm ont annoncé cette nouvelle alors qu’ils s’apprêtaient à se présenter devant le tribunal (17 avril) dans le cadre d’une bataille liée à l’ action en justice de ce dernier contre le fabricant de puces.

Qualcomm réclamé au moins 7 milliards de dollars en arriérés à Apple dans cette affaire

Cet accord représente une nette victoire pour Qualcomm, qui obtiendra un contrat de licence et une somme forfaitaire d’Apple. Mais le fabricant d’iPhone bénéficiera également de l’accès aux puces 5G plus rapidement que prévu en faisant équipe avec les concurrents de Qualcomm. La course est relancé pour le géant dans la 5G !

IPHONE

Le Credit Suisse a diffusé une note neutre sur Apple, en raison du ralentissement de la demande de smartphones et de la maturation de l’activité iPhone. La banque s’attend à une baisse de 12,4% des ventes d’iPhone en 2019, après une baisse de 3,2% en 2018. IPhone est dans une situation difficile, les utilisateurs conservant leurs appareils plus longtemps que jamais et les hausses de prix ayant probablement eu un impact.

Le ralentissement en Chine a été un casse-tête pour Apple, qui continue de perdre des parts au profit des marques locales. Apple a réduit les prix de l’iPhone de 6% en Chine après le repli de 27% de son chiffre d’affaires dans la région au premier trimestre.

L’analyste du CS estime que le secteur des services passera de 40 milliards de dollars en 2018 à 65 milliards de dollars en 2021.

APP STORE

Les autorités de régulation néerlandaises ont ouvert une enquête afin de déterminer si Apple avait abusé de la position dominante de son App Store pour traiter de manière favorable ses propres applications, ajoutant que l’enquête pourrait être élargie pour inclure les pratiques de Google. L’Autorité néerlandaise des consommateurs et des marchés (ACM) a annoncé avoir pris des mesures après la publication d’un rapport sur le marché des applications selon laquelle il n’existait «aucune alternative réaliste» à l’App Store et au Play Store, donnant à Apple et Google la possibilité de fixer des conditions inéquitables.

Dans l’étude, les fournisseurs d’applications ont expliqué à ACM qu’il était difficile de rivaliser avec les propres applications d’Apple et celles installées par Google sur des appareils Android. Les développeurs ont également cité l’utilisation requise des systèmes de paiement d’Apple et de Google pour les achats intégrés. Prélèvement par Apple d’une commission de 30% sur les revenus des abonnements numériques; et une incapacité à utiliser toutes les fonctionnalités d’un iPhone pour leurs applications.

HOME KIT

Eve Systems a annoncé Eve Energy Strip, une multiprise connectée dotée de la technologie HomeKit d’Apple. Certifié par la TÜV et couronnée par un Red Dot Design Award, Eve Energy Strip offre les plus hauts standards de sécurité et de qualité. Dotée d’une protection avancée contre les surintensités et les surtensions, ses trois prises peuvent être contrôlées individuellement ou collectivement sur tous les appareils iOS via Siri, l’app Maison d’Apple ou l’app Eve. De plus, l’app Eve vous permet de suivre la consommation totale d’énergie et les coûts liés à ces dépenses énergétiques. Eve Energy Strip est disponible sur Amazon au prix de 99,95 Euros.

SANTE

Le secteur de la santé d’Apple pourrait générer des revenus de 313 milliards de dollars d’ici 2027, soit plus du double du total des revenus d’Apple pour l’exercice 2018. La myriade d’applications d’Apple dans le secteur de la santé a jeté les bases d’un chiffre d’affaires compris entre 15 et 313 milliards de dollars d’ici 2027 – à mi-parcours de 91 milliards de dollars, selon un rapport de Morgan Stanley partagé avec Business Insider. Le géant a établit de nombreux partenariats avec des assureurs américains au cours de l’année écoulée.

À lire : Les opportunités dans la santé pour Apple

IOS

Apple a ajouté une autre étape pour empêcher les utilisateurs de s’inscrire accidentellement à un abonnement à une application iOS ou de s’y laisser piéger par une application frauduleuse ne respectant pas les règles. La société a récemment mis en place une boîte de dialogue de confirmation d’abonnement qui apparaît comme une étape finale pour vous assurer de bien vouloir accepter l’abonnement proposé. En octobre dernier, un rapport mettait en lumière un problème grandissant dans lequel les “fraudeurs” ont créé des applications artisanales dans le but de duper les clients en les abonnant à des abonnements récurrents. À l’époque, Apple avait résolu le problème en supprimant les applications incriminées de l’App Store, mais, rétrospectivement, la stratégie semble avoir été une solution provisoire !

APPLE NEWS +

le NYT et le Washington Post ont refusé l’adhésion au nouveau service de nouvelles d’Apple, qui propose une multitude de publications à un prix fixe de 9,99 $ par mois. Cela peut être considéré comme une action antitrust privée : un facteur sous-jacent est la réduction de 50% des revenus demandés par Apple.

MATERIEL

Dialog Semiconductor a finalisé son partenariat stratégique et son contrat de licence technologique avec Apple, avec le transfert de certains droits de propriété intellectuelle dans le domaine de la gestion de l’alimentation. L’accord en vertu duquel la société européenne de fabrication de puces sans matrice, Dialog, transférerait 16% de ses effectifs à Apple, tout en percevant les droits de licence et le pré-paiement pour trois ans de produits, a été annoncé en octobre 2018.

Selon les termes de l’accord, Dialog recevra un total de 600 millions de dollars, soit un paiement en espèces de 300 millions de dollars par Apple pour la transaction et un paiement anticipé de 300 millions de dollars pour les produits Dialog à livrer au cours des trois prochaines années.