Business

Brèves news Apple S8

Par le

AR

Apple a nommé Frank Casanova, directeur marketing de longue date, au poste de directeur principal, Marketing mondial des produits chez Apple Augmented Reality.

De nombreux facteurs ont contribué à une lente adoption de la réalité augmentée sur mobile (aussi chez Apple qui pourtant a racheté Metaio) :

1. Le VCSEL sur l’iPhone est de faible consommation et orienté vers l’avant, si le VCSEL tournée sur le dos d’un futur iPhone (2020) constituera un changement radical pour l’AR.
Apple a annoncé en 2017 qu’il donnerait 390 millions de dollars à l’ un de ses fournisseurs, Finisar, pour la construction d’une usine au Texas pour une pièce appelée “lasers à émission de surface à cavité verticale” ou VCSEL. Apple utilise les VCSEL depuis iPhone X pour scanner votre visage à la recherche de sa fonction d’identification de visage, de photos en mode portrait et d’Animoji, et dans ses oreillettes AirPod pour détecter vos oreilles.

2. Il existe que quelques exemples d’utilisations d’AR convaincantes sur iOS, Pokemon Go est surement le plus utilisé !

3. Apple n’a pas suscité l’enthousiasme des consommateurs pour la réalité augmentée. Présenter un jeu AR à la WWDC une fois par an ne suffit pas. Il existe quelques cas d’utilisation irrésistibles aujourd’hui Animoji, Streem et LEGO) et à l’horizon (Lyft et Google Maps).

STORE

Samsung lance son premier magasin 18 ans après l’ouverture par Apple des portes de son magasin Tyson’s Corner, en Virginie, le premier de ses 271 établissements aux États-Unis et 506 dans 25 pays. Le 20 février, il ouvrira trois magasins Samsung Experience: The Americana at Brand à Los Angeles; Roosevelt Field sur Long Island à Garden City, et The Galleria à Houston.

“Nous voulons créer un« terrain de jeu pour les fans de Samsung, un endroit pour apprendre et essayer tous les nouveaux produits étonnants que nous proposons”, a déclaré YH Eom, président de Samsung Electronics America. (Des zones de vente au détail, également appelées Samsung Experience, existent déjà dans de nombreux magasins Best Buy.)

IPHONE

OpenSignal à mis en évidence qu’en choisissant de conserver un ancien modèle d’iPhone moins performant, tel que l’iPhone 5 ou 6, les consommateurs ne peuvent pas bénéficier des dernières technologies de réseau lancées par les opérateurs. Selon les mesures d’OpenSignal, la vitesse du réseau mobile est nettement plus lente que celle des modèles d’iPhone récents : aux États-Unis, les utilisateurs d’iPhone 5s bénéficient de vitesses de téléchargement 4G de seulement 10,2 Mbps, contre 21,7 Mbps pour le dernier iPhone XS Max.

Pour les opérateurs, ce ralentissement du cycle de mise à niveau des smartphones signifie également que les millions de dollars consacrés au déploiement des dernières technologies mobiles n’atteignent qu’une partie de leur clientèle. Plus les consommateurs choisissent de différer la mise à niveau de leur téléphone, plus grande est la proportion de clients possédant un smartphone qui ne disposent pas des technologies nécessaires. Par exemple, les smartphones qui incluent uniquement les anciennes normes 4G (numéros de catégorie LTE inférieurs) ne peuvent pas prendre en charge les techniques avancées telles que l’agrégation d’opérateurs déployées par Verizon , AT & T , T-Mobile et Sprint

Les propriétaires d’iPhone XR n’ont pas la meilleure vitesse. Les utilisateurs d’iPhone XS et XS Max profitent d’une vitesse nettement supérieure à celle de l’iPhone XR ou des modèles d’iPhone plus anciens. En effet, les modèles d’iPhone XS ont un modem plus performant que le XR et les anciens iPhone. La conception des modems LTE vise à améliorer l’efficacité des performances du réseau ainsi que les vitesses maximales possibles.

STRATEGIE

Au cours des derniers mois :
– le leadership en matière d’intelligence artificielle a été a John Giannandrea au sein de l’équipe de direction;
– le remplacement de la directrice du Retail Angela Ahrendts, par la responsable des ressources humaines, Deirdre O’Brien;
– Apple a également réduit de 200 employés son projet de véhicule autonome et redirigé une grande partie des ressources d’ingénierie de son entreprise de services, dirigée par Eddy Cue, vers des efforts axés sur la programmation hollywoodienne.

Pourquoi est-ce important ? Les changements reflètent certains des efforts d’Apple pour passer d’une société axée sur l’iPhone à une société où la croissance qui découle des services et des technologies potentiellement transformatrices.

WEARABLE

Selon une nouvelle étude de Juniper Research, Apple, Fossil, Fitbit et Samsung, les quatre plus grands fournisseurs de smartwatch, verront leur part de marché des livraisons de montres connectées chuter à 47% d’ici 2023, contre 58% environ en 2018. La baisse est liée à la croissance de petits acteurs, notamment Garmin, Huami et Huawei. Si Apple restera le plus important fournisseur en termes d’envois au cours des quatre prochaines années, Huawei bénéficiera de la croissance la plus rapide, avec un TCAC de 20%.

La montée en puissance des petits acteurs est liée à l’expansion rapide du marché chinois, qui propose des smartwatches moins chères. L’Extrême-Orient et la Chine ont maintenant dépassé l’Amérique du Nord en tant que marché le plus dominant, avec plus de 24 millions de montres intelligentes expédiées en 2018, contre 19,5 millions pour l’Amérique du Nord.

5G

Les consommateurs américains pensent qu’Apple est le principal fournisseur de téléphones en ce qui concerne la 5G , avec une marge écrasante par rapport à Samsung 🙂 🙂

Le résultat d’un sondage exclusif PCMag mené auprès de 2 500 consommateurs américains montre le pouvoir de la marque Apple aux États-Unis. Même si les ventes d’Apple ont craté en Chine, la réputation de la société semble être intacte sur son marché national. Parmi les propriétaires d’iPhone interrogés, 11% seulement ont déclaré qu’ils passeraient de l’iPhone à la 5G. Source

SMARTHOME

Apple vient d’embaucher l’ex-dirigeant de Microsoft, Sam Jadallah, pour réorganiser son entreprise de maison intelligente et rattraper Google et Amazon. Sam Jadallah est ancien PDG d’une entreprise de serrures intelligentes (otto) qui a fermé ses portes il y a un peu plus d’un an. Récemment, le géant a acquis une start-up appelée Pullstring, une start-up spécialisée créé par d’anciens dirigeants de Pixar dans les jouets à commande vocale. Cet achat pourrait aider le fabricant de smartphones à devenir le centre d’un salon connecté .

VOICE

Apple a accepté d’acheter Pullstring, une start-up basée à San Francisco qui permet la conception et la publication d’applications vocales; Pullstring a été fondée en 2011 par un groupe d’anciens dirigeants de Pixar et était à l’origine utilisée pour alimenter des applications vocales interactives pour jouets (notamment Hello Barbie en 2015). Il a ensuite élargi son approche avec l’introduction de produits IdO tels que Amazon Echo et Google Assistant.

Il a réuni environ 44 millions de dollars de capital-risque auprès d’entreprises telles que CRV, Greylock, True Ventures, Khosla Ventures et First Round Capital. Selon PitchBook, sa dernière évaluation post-argent se situait juste au nord de 160 millions de dollars. La valeur de l’opération initiale s’élèverait à environ 30 millions de dollars, auxquels s’ajouteraient environ 10 millions de dollars de gains potentiels pour la direction. Cela comprendrait le PDG, Oren Jacob, qui a déjà occupé le poste de CTO de Pixar.

La voix est considérée comme l’une des prochaines grandes choses dans la tech et Apple a largement dépassé Google et Amazon sur son smartphone en termes d’adoption et d’ouverture aux développeurs. Faciliter l’écriture d’applications vocales combinées à une Siri plus ouverte pourrait aider à réduire l’écart, même si Google et Amazon continuent d’investir énormément dans la voix.