Business

Brèves news Apple S7

Par le

SANTE

Un 1er accord avec le ministère des Anciens Combattants US (18,2 millions de personnes) a été signé avec Apple pour les capacités de partage d’enregistrements des informations collecté entre autre par l’iPhone ! Les vétérans pourront accéder à leurs données de santé via l’application Apple’s Health Records sur iPhone. Cela permettra le partage et l’accès aux allergies, affections, résultats de laboratoire, médicaments, procédures et signes vitaux, ainsi qu’aux informations recueillies à partir de leur Apple Watch.

Plusieurs études révèlent que lorsque les patients ont un meilleur accès à leurs informations médicales, ils ont des conversations plus productives avec leurs médecins. La semaine dernière ce même ministère avait annoncé que plus de 2,3 millions de consultations de soins de santé qui ont été effectuées via la télésanté au cours de l’exercice 2018, y compris plus d’un million de visites de télémédecine par vidéo, soit une augmentation de 20% par rapport à l’année précédente dans 170 hôpitaux et 1 063 centres de soins ambulatoires.

HOMEPOD

Selon la dernière étude du CIRP, le HomePod détient une part de 6% des 66 millions d’installations d’enceintes intelligentes installées aux États-Unis, soit environ 4 millions d’unités à fin 2018. Une demande de brevet d’Apple laisse entrevoir le futur du HomePod pour reprendre la main sur le marché !

En bref, il semblerait qu’Apple ne souhaite pas suivre Amazon, Google, et même Facebook dans un univers multi-appareils. Le prochain HomePod pourrait être un super-appareil, combinant plusieurs fonctionnalités en un seul produit. Si cela se produit, cela peut changer le jeu pour le futur des maisons intelligentes. La description du brevet permet d’entrevoir ceci :

– Un capteur situé sur la surface supérieure qui peut capter les gestes de la main
– Analyse vocale: les algorithmes détectent des signes de stress ou de tristesse lorsque vous prononcez une commande vocale
– Détection de proximité via caméra, Bluetooth (iPhone, AppleWatch)
– Plusieurs caméras
– Ecrans capables d’afficher du texte et d’une résolution suffisante pour afficher des images.

SIRI

L’assistant intelligent d’Apple, Siri, entre également dans une période d’incertitude. Bill Stasior qui dirigeait l’équipe Siri depuis 2012, a récemment quitté son poste. Apple a embauché John Giannandrea (vice president of Machine Learning and AI Strategy) de Google pour diriger les projets d’intelligence artificielle et diriger les efforts d’apprentissage au sein de la société. Cela comprendra coreML ainsi que Siri. L’ancien responsable de Google devrait nommer un responsable pour l’assistant vocal.

5G

la 5G est particulièrement périlleux pour Apple. Presque tous les fabricants de smartphones Android utilisent des composants de modem et d’antenne 5G de Qualcomm, qui semble jouer un rôle de premier plan par rapport à Intel dans la production de composants 5G pour la taille des smartphones. Mais Apple s’est disputé avec Qualcomm pour ses droits de licence du modem, et a apparemment décidé d’ attendre un modem Intel 5G. Intel cherche à présent à finaliser son modem 5G viable à temps pour les smartphones 2020 et Apple a été contrainte de rechercher d’autres fournisseurs comme Samsung, avec lequel il s’était déjà beaucoup battu pour des problèmes de brevets, et le fabricant de puces, MediaTek.

À noter, les composants 5G utilisent des composants plus sophistiqués qui peuvent chauffer, faire perdre l’autonomie des batteries et occuper beaucoup d’espace. Contrairement à certains de ses concurrents, Apple se sent obligé d’éviter à tout prix tous ces problèmes.

APPLE PAY

Tim Cook, a déclaré aux analystes début février qu’Apple Pay avait traité 1 milliard de transactions au cours des trois derniers mois de 2018, soit deux fois plus que l’année précédente. 12% seulement des 383 millions d’utilisateurs Apple Pay dans le monde sont basés aux États-Unis.

APPLE MUSIC

Quand Apple a lancé Apple Music en juin 2015, beaucoup de gens pensaient que ce serait une question de “quand” plutôt que de “si” Apple rattraperait et finirait par surpasser Spotify. La puissance financière et commerciale d’Apple, combinée à une base installée de centaines de millions d’appareils iOS, semblait être une combinaison difficile à battre pour les pionniers de la musique en streaming suédois.

En fait, Spotify semble s’éloigner d’Apple Music en termes d’abonnés payants. Comme l’illustre le graphique ci-dessous, l’écart entre les deux services de streaming s’est progressivement creusé, passant de 20 millions de personnes lors du lancement d’Apple Music à plus de 40 millions d’abonnés à la fin de 2018.

Comme Spotify l’a signalé elle compte maintenant 96 millions d’abonnés payants et 207 millions d’utilisateurs actifs par mois sur ses niveaux premium et financé par la publicité. Spotify est le plus populaire sur le vieux continent, avec 40% de ses abonnés premium situés en Europe. L’Amérique du Nord, terre d’origine de son rival le plus acharné, Apple Music, est le deuxième marché de Spotify, avec 30% des sous-produits premium.

RETAIL

Angela Ahrendts, VP retail d’Apple, quitte l’entreprise après cinq ans pour de nouvelles activités personnelles et professionnelles. Deirdre O’Brien faisait partie de l’équipe qui a planifié et inauguré les tout premiers magasins, en ligne comme en retail, elle prendra sa place dans le rôle élargi de vice-présidente senior de Retail. Apple exploite 35 magasins en ligne et 506 magasins sur les cinq continents et compte environ 70 000 employés.

Sous Ahrendts, Apple a envahit des villes telles que Dubaï et Bankok et ouvrit des magasins dans des destinations prestigieuses telles que les Champs-Élysées à Paris. Au cours de l’exercice 2018, la société a ouvert de nouveaux magasins en Corée du Sud, en Autriche, en Italie, au Japon et à Macao. L’expérience d’achat à besoin d’être repensé et de recentrer l’expérience sur les services, le gaming… et pas simplement sur le Genius (support technique) et les produits de la marque.

L’Apple Store reste un méga succès, selon eMarketer, il génère plus de revenus au M2 que tout autre retailers, y compris Tiffany.

BOURSE

La société californienne basée à Cupertino avait une capitalisation boursière de 821 milliards de dollars la 1er semaine de février, après une hausse de cinq jours consécutifs, dépassant de loin Microsoft (819 milliards de dollars) et Amazon (816 milliards de dollars). Aux niveaux actuels, ce serait la première fois qu’Apple aurait cette distinction depuis le 3 décembre, selon les données compilées par Bloomberg.