Marketing Mobile

Autocollants NFC sur les 30800 places de stationnement de la ville de San Francisco By Paybyphone

Par le

Capture d’écran 2011-12-15 à 15.24.14

Le San Francisco Municipal Transportation Agency (SFMTA), qui a sélectionné le service de paiement du stationnement PayByPhone[’, met en place des « autocollants NFC » sur les 30800 places de stationnement de la ville pour donner aux conducteurs la possibilité de payer leur stationnement avec des mobiles compatibles NFC en complément des applications smartphones et des services internet mobile prévus pour le stationnement.

Ceux-ci comportent un tag NFC ne nécessitant aucun lecteur, lisibles par n'importe quel téléphone NFC, stockent les informations de la zone et le tarif de stationnement. Lorsque tous les parcmètres de San Francisco seront dotés de cet autocollant, les utilisateurs pourront simplement passer leur téléphone devant l’autocollant NFC pour lancer automatiquement l'application de stationnement. Le système de paiement mobile reconnaît l'utilisateur, identifie l'emplacement de stationnement, et le conducteur n’a plus qu’à choisir le temps de stationnement souhaité pour terminer la transaction sans plus aucun ticket. Le système envoie alors un rappel par SMS avant la fin de la durée de stationnement, et si nécessaire, permet à distance de prolonger le temps de stationnement (dans la limite maximale autorisé) à partir de n'importe quel endroit. Un accusé de réception est automatiquement envoyé par email à l’utilisateur. Le paiement est effectué de manière sécurisée par carte bancaire qui est associé au numéro de téléphone mobile.

PayByPhone

Le plus grand fournisseur mondial de systèmes de paiement par mobile pour le stationnement, est présent dans plus de 160 villes et universités, dont Miami, Dallas, Vancouver, BC, Londres, Issy-les-Moulineaux, Nice et maintenant San Francisco, la plus grande installation des États-Unis. La société gère déjà plus de 55 000 transactions de paiement par mobile par jour à travers le monde. L'entreprise a connu une croissance rapide sur l'exercice 2011, avec 8 millions de transactions lors du premier semestre.