Business

Appel aux développeurs, bâtir un écosystème pour le smartphone pliable

Par le

Les écran flexible pour le marché des wearables avec 0,01 mm d’épaisseur aussi fins que les ailes d’un papillon, existent déjà – le marché des produits électroniques souples devrait atteindre une valeur globale de 330 milliards de dollars d’ici 2025 Source

Royole annonce son “Projet de Soutien aux Développeurs” dans lequel la société investira 30 millions de dollars US, afin de soutenir et d’encourager les développeurs de logiciels du monde entier à créer un ensemble de nouvelles applications pour le premier smartphone pliable commercialisé au monde, FlexPai. Le projet aidera à bâtir un écosystème logiciel pour le smartphone pliable.

Le lancement de FlexPai a attiré l’attention des médias du monde entier. Bouleversant le concept traditionnel du smartphone, FlexPai peut être utilisé soit plié, soit déplié, ce qui lui confère le caractère portatif d’un smartphone, ainsi que la taille d’écran d’une tablette haute définition. Une fois déplié, FlexPai supporte le mode écran partagé et le multitâche, prend en charge les cartes double SIM, autorise le “glisser-déposer” dans les applications, ce qui lui permet de partager des fonctionnalités comme le fait un ordinateur, ajuste automatiquement la taille des écrans, et procure des expériences divertissantes de visionnage de vidéos et de jeux.

En plus de revoir entièrement la conception au niveau matériel, il était nécessaire de réaliser un nouvel écosystème logiciel. Royole a conçu spécialement le Water OS pour FlexPai comme base pour le fonctionnement des applications logicielles, permettant aux applications d’ajuster la dimension des écrans entre des formats d’image de 4:3, 16:9, et 18:9 lorsqu’il est plié ou déplié, ce qui offre aux consommateurs la combinaison incroyable d’un grand écran et du caractère portatif.