Opérateur

[MWC19] 80% des femmes dans les pays à revenu faible sont désormais propriétaires d’un téléphone portable

Par le

Une nouvelle étude de la GSMA révèle que 80% des femmes dans les pays à revenu faible ou intermédiaire sont désormais propriétaires d’un téléphone portable. Selon le rapport sur l’écart entre les hommes et les femmes en matière de téléphonie mobile, celui-ci est le principal moyen d’accès à Internet sur ces marchés, où 48% des femmes utilisent le mobile pour accéder à Internet.

Cependant, malgré la croissance de la connectivité, l’écart entre les hommes et les femmes en matière de propriété mobile ne se réduit pas. Les femmes restent 10% moins susceptibles que les hommes de posséder un téléphone portable dans les pays à revenu faible ou intermédiaire et 23% moins susceptibles que les hommes d’utiliser l’Internet mobile. L’écart entre les hommes et les femmes mobiles varie d’une région et d’un pays à l’autre, mais il est le plus large en Asie du Sud, où les femmes sont 28% moins susceptibles que les hommes de posséder un appareil mobile et 58% moins susceptibles d’utiliser l’Internet mobile. Pour atteindre les 432 millions de femmes de ces pays qui ne sont toujours pas connectés, il faudra un effort concerté et une coordination de la part de l’industrie de la téléphonie mobile, ainsi que des décideurs et de la communauté internationale.

« Nous constatons une augmentation significative de l’accès mobile pour les femmes, mais dans un monde de plus en plus connecté, les femmes sont toujours laissées pour compte, la connectivité mobile se répand rapidement, mais pas de manière égale. L’inégalité d’accès à la technologie mobile menace d’exacerber les inégalités déjà subies par les femmes.» a déclaré Mats Granryd, directeur général de la GSMA.

Plus de 90 variables indépendantes que vous retrouvez dans l’étude ont été testées pour déterminer les meilleurs indicateurs de l’écart entre les sexes dans la possession d’un mobile et l’utilisation d’internet mobile.

– Prix de vente moyen du combiné
– L’écart entre les sexes dans la propriété du compte Facebook
– Particuliers utilisant Internet de n’importe quel endroit
– La propriété d’un compte financier
– Pas de scolarité

Prendre des mesures pour y remédier

Les opérateurs de téléphonie mobile prennent des mesures pour réduire l’écart entre les hommes et les femmes visant à promouvoir l’inclusion numérique et financière des femmes. Dans le cadre de l’initiative d’engagement du programme GSMA Connected Women, près de 37 opérateurs de téléphonie mobile de 27 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine se sont engagés à réduire l’écart entre les hommes et les femmes de leur clientèle lié au paiement mobile ou d’internet mobile d’ici à 2020. Ces opérateurs ont fourni à plus de 16 millions de femmes supplémentaires un accès aux services numériques et financiers depuis 2016.

Au cours des cinq prochaines années, les pays à revenu faible et intermédiaire pourraient générer des revenus supplémentaires du secteur de la téléphonie mobile estimés à 140 milliards de dollars si les opérateurs pouvaient combler ces disparités entre hommes et femmes d’ici 2023. La GSMA a également estimé que la réduction de l’écart entre les femmes et les hommes mobiles pourrait être un facteur important croissance économique. Ces marchés pourraient également ajouter une croissance supplémentaire de 700 milliards de dollars du PIB d’ici 2023.

Nous suivre sur le MWC, compte Twitter @servicesmobiles, avoir un debrief à domicile, c’est excellent moyen de dynamiser et valoriser des équipes qui n’ont pas le temps de si rendre ! !