Business

75% des internautes chinois se disent prêts a utiliser l’OS Harmony de Huawei

Par le

Au premier trimestre de 2019, les ventes de Huawei sur le marché chinois ont représenté 30,6%, se classant au premier rang. OPPO et vivo au deuxième et troisième rang des ventes de 19,6% et 18,6% respectivement. Les analystes estiment que, bien que Huawei soit aux prises avec des différends avec les États-Unis, sa position de leader sur le marché chinois des smartphones reste stable. Sur les autres marchés, les expéditions de Huawei ont représenté 19,0% du total, dépassant Apple. Les données montrent que la proportion de smartphones de marque chinoise vendus sur les marchés étrangers est passée de 31% en 2016 à 40% en 2018.

Autre fait, en 2018, les investissements dans la recherche et le développement ont dépassé les 100 milliards pour la première fois.Bien que les entreprises de technologie chinoises se soient développées rapidement ces dernières années, les technologies de base telles que les puces et les systèmes d’exploitation sont toujours principalement contrôlées par les pays développés occidentaux.

Huawei organise sa première conférence de développeurs (HDC.2019) à Dongguan, en Chine. Huawei dévoile enfin son propre système d’exploitation appelé #HarmonyOS. Harmony OS ouvre la voie à l’ère de l’IdO et de la 5G en prenant en charge les smartphones, les haut-parleurs intelligents, les ordinateurs, les smartwatches et encore plus d’appareils. Il est également compatible avec les applications Android.

Cela va être la première occasion pour la société de répondre à la question de savoir s’il peut remplacer le logiciel Android de Google.

Richard Yu, PDG de #Huawei Consumer BG, a déclaré que l’OS Harmony pouvait être utilisé à tout moment sur les smartphones, et qu’une transition avec Android ne prend que 1 à 2 jours en raison de la compatibilité d’Harmony, mais qu’Android reste le premier choix pour des raisons de sécurité et de tout son écosystème. Harmony OS est basé sur un microkernel et cross-device, ce qui le rend prometteur et similaire à ce que Google tente de faire avec Fuchsia OS.

Le président US a placé la société sur la liste des entités américaines, qui interdit aux sociétés américaines de vendre sans autorisation spéciale. Cela pose d’énormes problèmes à Huawei dans sa chaîne d’approvisionnement mondiale. Les appareils de Huawei fonctionnent sur les systèmes d’exploitation Android de Google, ce qui signifie que la société doit fournir son système d’exploitation pour contourner l’action des États-Unis contre eux. Le ministère américain de la Justice affirme que Huawei a violé les sanctions contre l’Iran et pourrait bientôt utiliser les mises à niveau du réseau 5G pour voler des secrets commerciaux, en raison de la proximité entre Huawei et le gouvernement chinois.

Selon les estimations d’une enquête menée par iiMedia auprès d’internautes chinois, la grande majorité d’utilisateurs chinois ont déclaré vouloir utiliser le système d’exploitation de l’entreprise, bien qu’il semble y avoir une double hésitation autour de l’entreprise. Les répondants pouvaient choisir plusieurs réponses, mais 75% ont choisi d’utiliser le système développé par Huawei parce qu’ils croient en la technologie Huawei. Dans le même temps, plus de la moitié (60,2%) choisiront d’utiliser le système développé par Huawei pour le soutien patriotique soulignant que les tensions nationales acerbes de la guerre commerciale américano-chinoise se sont répercutées sur le sentiment des consommateurs. Près de 90% des entreprises chinoises estiment qu’un système d’exploitation auto-développé est nécessaire !

Un peu moins de la moitié des utilisateurs d’Internet s’inquiétaient de la diversité ou de l’expérience des applications. Plus d’un tiers des personnes interrogées s’inquiètent également de la convivialité, citant les réticences concernant l’utilisation «sans faille» du système d’exploitation.

iiMedia pense que la clé du développement d’un OS consiste aussi à résoudre le problème de la construction écologique. Il est nécessaire de renforcer la recherche et le développement des technologies car le lancement d’un nouveau système d’exploitation à l’heure de la 5G constitue également une bonne opportunité de développement pour Huawei. Le système d’exploitation doit bien fonctionner et nécessite la création d’un écosystème et un support des utilisateurs et des développeurs. Si l’OS n’est pas complètement expérimentée, la disponibilité de l’ensemble du système et le choix des consommateurs en seront sérieusement affectés.

Par conséquent, bien que Huawei présente de bonnes performances de développement à l’échelle mondiale et ait établi une certaine base d’utilisateurs à l’étranger, l’implication de divers facteurs aura une incidence sur le développement de Huawei sur les marchés étrangers à court terme. Cependant, si Huawei peut résoudre le problème de l’écosystème du système d’exploitation, il disposera alors d’une force concurrentielle en Europe et dans les pays du tiers monde.