Business

25% des Digital Workers utiliseront des assistants virtuels tous les jours

Par le

L’utilisation d’assistants virtuels sur le lieu de travail est en pleine croissance. Selon Gartner d’ici 2021, 25% des travailleurs de l’industrie numérique utiliseront quotidiennement un assistant virtuel aux employés (VEA). Cela représentera moins de 2% en 2019.Avec la démocratisation de l’ intelligence artificielle (IA) et le développement d’IU conversationnelles précises et intelligentes, différents types d’AV ont vu le jour: assistants personnels virtuels (APV), assistants virtuels assistants clients (VCA) et assistant virtuel aux employés (VEA).

Des secteurs tels que les assurances et les services financiers manifestent un vif intérêt pour le pilotage d’EVA en interne. Les appareils virtuels sont aussi utilisés dans les domaines de l’informatique, du service clientèle et des informations. Parmi les exemples, Alexa for Business d’Amazon aide les employés à déléguer des tâches telles que la planification de réunions et les opérations logistiques, et le MIKA de Nokia aide les ingénieurs à trouver des réponses lorsqu’ils effectuent des tâches complexes ou diagnostiquent des problèmes.

Le marché des plateformes de conversation – CV et chatbots comprend plus de 1 000 fournisseurs dans le monde entier. Cependant, au cours des deux prochaines années, une course aux nouvelles fonctionnalités se traduira par un changement radical du paysage des fournisseurs.

Les interfaces vocales conçues pour les entreprises vont se multiplier

Selon Gartner, d’ici 2023, 25% des interactions des employés avec les applications se feront par voix, contre moins de 3% en 2019. Bien que la plupart des chatbots et des AV soient toujours basés sur du texte, la synthèse vocale et textuelle activée pour l’AI, les services hébergés non vocaux s’améliorent rapidement. En conséquence, le déploiement de solutions vocales va se développer.

La popularité des haut-parleurs connectés à la maison, tels que Amazon Echo, Apple HomePod et Google Home, augmentera la pression exercée sur les entreprises pour leur permettre d’utiliser des appareils similaires sur leur lieu de travail. Le phénomène de l’usage du Byod, pratique qui consiste à utiliser ses équipements personnels dans un contexte professionnel sur Smartphone que nous avons vu démarrer dans les années 2010 ne se reproduira pas de la même façon mais l’usage de AV sera belle et bien présent en entreprise.

Gartner prédit que les dépenses des consommateurs et des entreprises en haut-parleurs APV dépasseront 3,5 milliards de dollars en 2021. Les interfaces vocales évitent aux travailleurs numériques d’utiliser une souris et un clavier pour interagir avec les applications professionnelles.

– Le partenariat entre Amazon et Marriott est un exemple récent d’intégration de haut-parleurs VPA dans l’entreprise. L’exploitant de l’hôtel utilise des AV Echo alimentés par Alexa pour faciliter les procédures de paiement et la gestion des commodités des chambres.
– Dans le secteur de la santé, les applications de diagnostic à distance et de soins aux personnes âgées commencent à avoir un impact sur les hôpitaux