Marketing Mobile

[Infographie] 1er Baromètre des Push Notifications

Par le

Cette étude permet aux marketeurs mobile de comparer la performance de leurs campagnes de push notifications tant au niveau de leur taux d’opt-in (acception de recevoir des push) que de leur taux de réactivité par rapport à la moyenne de leur secteur d’activité. L’infographie permet également de connaître les principaux leviers d’optimisation de leur campagnes (8 principales bonnes pratiques).

Pour réaliser ce baromètre, Accengage s’est appuyé sur l’analyse des 5 milliards de push notifications envoyés par ses clients via sa technologie sur l’ensemble de l’année 2014. Ces milliers de campagnes réalisées par des annonceurs et éditeurs d’applications ont concerné plus de 150 millions de mobinautes, dans 70 pays différents, sur tous les continents, et ont été catégorisées en 12 secteurs d’activités. L’étude dévoile des écarts significatifs de performance entre les différents OS et les nombreuses industries analysées.

Ainsi, 100% des utilisateurs sur Android sont automatiquement opt-in aux push notifications lors du téléchargement d’une application (consentement passif), contre 46% des utilisateurs sur iOS, qui acceptent activement de les recevoir (consentement actif). C’est dans l’industrie des petites annonces que le taux d’opt-in est le plus élevé (63%), suivi du secteur du Tourisme (61%) et des Télécommunications & Médias avec 49%. A noter que le secteur des biens de Grande Consommation (FMCG) est dernier avec un taux d’opt-in de seulement 30%, probablement en raison d’un manque d’explication par les marques de l’intérêt à recevoir leurs push notifications. En effet, au sein de ce secteur, les rares marques qui ont fait ce travail de pédagogie (avant de demander le consentement) et qui apportent de réels services à valeur ajoutée (ex : conseils nutritionnels) arrivent en effet à atteindre des taux d’opt-in proches des 70%.

“Les applications et secteurs d’activité qui ont le taux d’opt-in le plus élevé sont celles qui combinent une forte notoriété de marque, une importante qualité de service, des fonctionnalités transactionnelles ou qui diffusent des actualités & informations attendues de leurs utilisateurs. Ces différents leviers sont, pour les consommateurs, les principales motivations du consentement à recevoir des push notifications. ” indique Jérôme Stioui, CEO d’Accengage.

Au niveau des taux de réactivité, on constate une moyenne élevée de 6% sur l’ensemble des industries et des OS. Cependant, les campagnes de push notifications sur Android sont beaucoup plus performantes que sur iOS avec un différentiel allant jusqu’au 560% dans l’industrie de la banque & de l’assurance ! Ainsi, l’infographie révèle que lorsqu’on compare le top 10% des campagnes les plus performantes sur Android et sur iOS, on obtient un différentiel de 1 à 3 (20% de taux de réactivité sur Android contre 6% sur iOS).

L’excellente performance des push notifications sur Android s’explique notamment par le format exclusif développé par Accengage qui permet d’afficher, pour les campagnes jugées importantes par l’éditeur de l’application, le message sous la forme d’une boîte d’alerte, au lieu de la bannière native et temporaire qui est peu visible et disparait rapidement.

The Push Notification Benchmark Infographic by Accengage