App

11e anniversaire pour l’App Store, améliorer la stabilité et les expériences !

Par le

Le 10 juillet 2008, Steve Jobs a offert, l’App Store. Il y avait 500 applications au début, seulement un quart était gratuit. Vous pouviez l’installer sur votre iPhone et votre iPod touch. Juste après le premier week-end de l’App Store, il enregistrait 10 millions d’applications téléchargées, et ce n’était que le début de chiffres renversants.

L’App Store est devenu un écosystème passionnant et dynamique pour des millions de développeurs et plus d’un milliard d’utilisateurs. Le géant a réussi à offrir aux utilisateurs une expérience en toute sécurité et une excellente opportunité de réussite à tous les développeurs. La qualité des Guidelines a été un atout de taille pour de nombreuses applications, mais force de constater que beaucoup d’agences, de développeurs, d’entreprises ne s’attache pas à travailler leur expérience durablement dans le temps.

[L’App Store d’Apple est la deuxième plus grande boutique d’applications avec près de 2,2 million d’applications disponibles. l’Apple App Store compte environ 200 milliards de téléchargements. Pour les 100 meilleures applications du premier trimestre de cette année, les utilisateurs ont dépensé 84 millions de dollars]

À l’occasion du 11e anniversaire d’Apple pour son App Store.

Les mesures de performance des applications entrent dans une nouvelle ère. C’est une nouvelle période  dans la façon dont les gens interagissent les uns avec les autres et avec les services sur les smartphones. Malgré, cette période faste , les utilisateurs continuent de vivre des expériences entachées de mauvaises performances et d’instabilité. À l’heure du 11e anniversaire, il est temps que les développeurs d’applications se concentrent sur de nouveaux points de repère afin de fournir aux utilisateurs des expériences simple, rapide et stable qui existent sur certaines apps.

L’accent a était mis sur l’acquisition des utilisateurs et le développement des fonctionnalités pendant de nombreuses années. La stabilité a était une réflexion après coup. Apple a publié une seule métrique sur les plantages, avec des capacités limitées pour les résoudre. Même aujourd’hui, la plupart des développeurs ne savent pas qu’Apple fournit un outil de signalement des incidents et pour être honnête, ceux qui le font le considèrent comme inutilisable 🙂

Les accidents sont devenus de facto, la seule référence en matière de qualité des applications. Si une application contient 99% de sessions sans crash, c’est relativement bon. Apple a poussé un autre point de repère, les évaluations, mais les évaluations des utilisateurs sont très faciles à gagner… et la plupart des utilisateurs avec des expériences instables ou médiocres ne font pas d’évaluation de l’application, il la désinstalle.

Nous avons tous des problèmes avec les applications et ce qui est dingue c’est que parfois il faut redémarrer son iPhone pour résoudre un problème. (Cela rappelle beaucoup le fait de redémarrer un ancien ordinateur) Selon certaines rumeurs, Apple utiliserait prochainement bon nombre de ces critères de qualités pour déterminer le classement des applications dans le store, alors que Google l’a déjà commencé. Veuillez noter que seuls des outils de surveillance suivent ces points de repère et que moins de 1% des applications utilisent un outil de surveillance dédié, bien que leur adoption progresse rapidement.

Les plate-formes de signalement des accidents sur iOS doivent répondre à de nombreuses attentes. Ils doivent surveiller les pannes, générer des rapports de pannes, filtrer et regrouper les erreurs et effectuer d’autres tâches. Quelques outils pour iOS :

Raygun
Firebase Crashlytics
Instabug
Bugsee
Apteligent
Bugsnag (open-source)

Performances évaluées

Les applications rencontrent un large éventail de problèmes, pas seulement des “crashs”, fermetures forcées, mémoire insuffisante, CPU, batterie etc… Embrace a mis au point un nouvel ensemble de points de repère pour la performance  de certaines catégories d’applications. Les développeurs d’applications mobiles peuvent comparer leurs applications à la moyenne de la catégorie pour savoir où se concentrer, par exemple :

– Les applications de médias sociaux affichent le pire score avec 86,9%
Les applications de shopping ont également enregistré un score médiocre de 92,2%, ce qui peut être attribué au fait que les utilisateurs sont frustrés par une fonctionnalité qui ne fonctionne pas, comme l’impossibilité d’effectuer un achat, puis désinstaller l’application.
– Les applications de divertissement et d’éducation sont les moins performantes dans plusieurs catégories, souvent lié a une instabilité, la complexité de l’application ou l’immaturité du type d’application.

Points de repère pour améliorer la stabilité et les expériences

Ces tests de performance indiquent le pourcentage de sessions en mode minimal pour chaque catégorie d’application par type d’erreur. La santé globale de l’application repose sur une combinaison de nombreux paramètres, non inclus dans le tableau ci-dessous pour des raisons de lecture.

MOO

L’ une des raisons pour lesquelles le développement de logiciels pour les  mobiles peut être beaucoup plus difficile que pour les ordinateurs de bureau/portables ou tout autre matériel, est que les ressources sont extrêmement limitées, en particulier la mémoire. C’est pourquoi les erreurs d’exception de mémoire insuffisante (MOO – Out-of-Memory) sont courantes sur iOS, en particulier si vous traitez des fichiers volumineux dans votre application ou de nombreuses images. C’est doublement difficile pour le mobile, c’est qu’il y a des éléments hors de l’application qui sont hors de votre contrôle, comme la mémoire dévorée par d’autres applications.

“MOO” est devenu un terme générique pour désigner, chaque fois qu’une application se ferme qui n’est ni un blocage ni une fin forcée.

Que peut-on faire pour éliminer les MOO ?

– Mauvaise utilisation de UIImage . Cela peut entraîner un trop grand nombre d’images conservées en mémoire en même temps. Par conséquent, détruire les images qui monopolisent des ressources peut aider à éliminer les erreurs de MOO.
– Conserver les cycles dans les vue-contrôleur. Cela se produit lorsqu’un objet fait fortement référence à un modèle vue-contrôleur de manière à provoquer une boucle. Casser les boucles excessives est une autre solution.
– Le fait de configurer le cache en mémoire pour l’adapter à la taille des images qu’il a initialisées – que vous utilisiez FastImageCache ou autre – peut empêcher l’utilisation des ressources du périphérique et de la RAM.

En savoir plus

X Code

Xcode est l’ensemble complet d’outils de développement permettant de créer des applications pour Apple TV, Apple Watch, iPad, iPhone et Mac. Vous avez maintenant un nouvel onglet Métriques de l’organiseur qui présente des analyses de la performance de la batterie et des performances de votre application pour vous aider à optimiser les performances.Les métriques disponibles sont l’épuisement de la batterie, l’heure de lancement, le taux de blocage, la mémoire et les écritures sur disque. Les métriques sont rapportées pour votre application lorsqu’elles sont distribuées sur l’App Store et après une utilisation suffisante. Vous pouvez filtrer les données par appareil et par caractéristiques d’utilisation.