App

10 ans de l’App Store – Apple a déclenché un phénomène culturel, social et économique

Par le

Le 29 juin 2007, jour de la sortie de l’iPhone de première génération, est souvent considéré comme l’anniversaire du smartphone moderne. Et bien que cela puisse être vrai en termes d’interface utilisateur tactile (à l’époque) révolutionnaire, un autre événement, moins remarqué, a probablement joué un rôle encore plus important dans la formation de l’expérience smartphone d’aujourd’hui.

Il y a dix ans, le 10 juillet 2008, Apple a déclenché un phénomène culturel, social et économique qui a modifié la façon dont chacun de nous travaille, joue, voyage… Cette vidéo ci-dessous illustre bien le phénomène, elle est en espagnol mais vous devriez bien l’assimiler car elle passe beaucoup sur nos écrans de TV

Apple a lancé l’App Store avec 500 apps, ouvrant son fameux jardin clos et ouvrant la voie à l’économie des applications d’aujourd’hui. “Nous sommes enthousiastes à l’idée de créer une communauté de développeurs tierce avec des milliers d’applications natives pour iPhone et iPod touch”, avait déclaré Steve Jobs, CEO d’Apple, quelques mois auparavant, lors du dévoilement du kit de développement logiciel iPhone. Steve Jobs, sûrement parmi les plus optimistes, ne pouvait pas imaginer que les applications deviendraient aussi grandes qu’elles le firent.

Au lieu de “des milliers d’applications”, l’App Store a maintenant plus de deux milliards d’applications et de nombreux développeurs / éditeurs d’applications ont créé une fortune en créant des applications pour l’écosystème mobile d’Apple. Comme le montre le graphique ci-dessous, les développeurs iOS ont gagné plus de 100 milliards de dollars depuis la création de l’App Store en 2008, faisant du 10 juillet 2008 le point de départ de ce qui a été essentiellement la ruée vers l’or du début du 21ème siècle.

L’un des succès du modèle économique, avec l’introduction des achats intégrés (IAP) en 2009, il est devenu possible de télécharger une app, puis de payer pour déverrouiller d’autres niveaux et fonctionnalités, ce qui a permis à un nombre croissant de clients de tester de nouvelles apps avant de les acheter. En juin 2010, un milliard de dollars avaient été reversés aux développeurs grâce aux achats intégrés et aux apps payantes.

En 2011, l’App Store a commencé à prendre en charge les apps par abonnement. En 2016, cette prise en charge était étendue aux 25 catégories de l’App Store, notamment aux catégories Jeux, Enfants ainsi que Forme et santé. Plus de 28 000 apps iOS proposent désormais des abonnements, comme Netflix, iQiYi, Tinder, LinkedIn, Sing! By Smule, Headspace et Dropbox, ce qui permet à des millions de nouveaux clients de découvrir instantanément ces nouveaux services et de s’y abonner (ou de s’en désabonner) dans la foulée.

Les abonnements ont augmenté de 95 % par rapport à l’année dernière et, en juin 2018

Les développeurs

Avant 2008, l’industrie logicielle était dominée par quelques géants. L’App Store a ouvert la porte à tous les développeurs, quels qu’ils soient : de l’individu travaillant à son compte aux plus grands studios. Il leur a permis de proposer une idée, de créer une app de qualité et de diffuser très facilement cette dernière à un nombre croissant de clients dans le monde entier, soit plus d’un milliard de personnes à l’heure actuelle.

MLB At Bat, Tap Tap Revenge, Trism, The New York Times, eBay et Travelocity représentaient la grande diversité d’apps disponibles dès le premier jour, donnant lieu à une façon inédite de voyager, de jouer, de lire la presse et de s’intéresser au sport, en ayant tout au creux de la main.

La protection de la vie privée de l’utilisateur est une valeur cardinale de l’écosystème Apple. Dès le départ, Apple a pris soin de fournir aux développeurs des consignes très claires et d’instaurer un marché applicatif sûr et fiable pour que les clients du monde entier puissent découvrir et se procurer des apps dans les meilleures conditions possible.

L’App Store a propulsé de nouveaux secteurs d’activité et changé la façon dont les clients échangent avec des entreprises

Keith Shepherd et Natalia Luckyanova, fondateurs d’Imangi Studios, créateurs de Temple Run : « L’App Store et l’iPhone ont changé notre vie. Notre premier jeu, Imangi, a été lancé le jour de l’inauguration de l’App Store. Nous voici dix ans plus tard : nous avons créé plus de dix jeux, dont Temple Run, qui a été téléchargé plus d’un MILLIARD de fois. Notre studio est passé de deux personnes à une équipe de 35 personnes. Rien de tout cela n’aurait été possible sans l’App Store. »

D’un côté, le matériel de pointe et les logiciels très évolutifs signés Apple ; de l’autre, les idées créatives de développeurs ayant compris le potentiel que représentait l’adoption généralisée de l’iPhone : cette combinaison idéale a fait éclore de nouveaux secteurs d’activité qui allaient changer à jamais la façon dont les gens vivent, travaillent et jouent. Une révolution qui se poursuit à l’heure actuelle.

Des start-up comme Instagram, Calm, Uber et Instacart ont adopté des fonctionnalités telles que l’appareil photo de l’iPhone, Apple Pay, le GPS et les services de localisation pour proposer des expériences personnalisées et disponibles à la demande. Et beaucoup d’entre elles ont donné naissance à des entreprises évaluées à des milliards de dollars qui ont démarré avec des apps disponibles sur l’App Store.

L’App Store est le marché le plus fréquenté pour les jeux. Tout y est : des nouveautés les plus originales aux grands favoris tels que Pokémon Go.

L’App Store a fait entrer le « gaming » dans les mœurs, grâce à la simplicité d’utilisation de la technologie Multi-Touch intégrée à l’iPhone et à l’iPad, et à la possibilité de jouer en tout lieu. Les clients ont été attirés par les premiers titres tels que Super Monkey Ball, PAC-MAN, Angry Birds, Words With Friends, Real Racing et Temple Run, ce qui a fait d’iOS la plateforme de jeu la plus populaire au monde.

Des jeux tels que Heads Up!, Pokémon Go, HQ et Fortnite ont donné lieu à des moments de partage dans le monde entier. Et grâce à de nouvelles technologies, des jeux de console de grande qualité tels que Vainglory, The Witness et Arena of Valor ont fait leur apparition sur appareils mobiles, offrant ainsi une expérience de jeu inégalée à plus d’un milliard de clients.

Riccardo Zacconi, PDG de King, créateurs de Candy Crush : « Nous avons lancé Candy Crush Saga sur l’App Store il y a plus de cinq ans. Cet atout extraordinaire nous a permis d’atteindre un public mondial entièrement nouveau. On joue à nos jeux sur les sept continents, y compris l’Antarctique ! Ce qui montre l’influence et la portée considérables qu’a acquises l’App Store. »