ExpertPlateforme

[Analyse] WWDC17, Apple lance le marché de la réalité augmentée (AR)

Par le

Comme a son habitude, Apple prend sont temps, après de nombreux rachats autour de la réalité augmentée (AR), le plus important de tous a été avec Metaio, le montant n’a pas été communiqué, mais selon les analystes, on est dans des fourchettes de 400 millions de dollars !

Pour avoir souvent rencontré les gens de Metaio, trés tôt sur le MWC, cette entreprise à développé un savoir-faire, des outils avec des équipes très performante, cette boite existe depuis 2003 ! En 2010, j’ai assisté à une journée dédiée à l’AR, en France, il y avait un leader c’est Total Immersion (concurrent de Metaio) qui a eu une forte accélération sur des projets de toute sorte (Tv, Web, Mobile, Pub, Enseignes…) plus 270 projets à cette époque !!

En 2010, servicesmobiles écrivait : « La technologie attire les startup comme Layar (+700 000 utilisateurs actifs), Nomao, int13 qui travaille avec Parrot pour l’AR drone,  aux groupes Internationaux comme PagesJaunes ,Dassault Système, Qualcomm a annoncé un SDK d’AR pour développer la plateforme Android…… Pour l’instant le modèle économique reste à trouver !! Le déclenchement de la technologie, c’est ce que rapporte le Gartner hype cycle (2009) avec une adoption généralisée sera entre 5 et 10 ans, »

Il y a eu, c’est vrai beaucoup d’impatientes et d’incompréhension autour de cette technologie qui a démarré très tôt (bien avant 2010) mais avec de beaux projets, ce qui permet à ce jour d’être plus rapide dans le déploiement pour ceux qui l’avait compris 🙂 Metaio à été très productif dés 2011 avec le lancement d’un navigateur, son nom Junaio, c’était une plateforme avec API qui a ouvert la création d’expériences AR avec du HTML5 et du développement JavaScript. Cette plateforme leur a permis d’avoir 40% du marché des applications d’AR (plus de 1000 applications publiées) et une communauté de développeurs dépassant les 100 000 membres

Au final, l’industrie mobile arrive dans le timing 2017-2019 et Apple l’a compris 🙂 Suite à des mois de spéculations concernant exactement la nature de ses ambitions pour la réalité augmentée, le géant a annoncé qu’elle construisait une plate-forme AR directement dans iOS. Avec ARKit, Apple offre pour la première fois aux développeurs une suite d’outils pour créer des applications dédiées à la réalité augmentée pour iPhones et iPads. Avec en plus une intégration native directement avec la caméra, ce qui fera de cette plateforme la première au monde à intégrer les deux !!

Ce qui me fait dire qu’Apple lance un signal fort aux développeurs et entreprises que le marché de la réalité augmentée (AR) va passer par iOS et ses devices, Facebook à choisi la VR (investissement colossal dans la VR, bien sur qu’il ne négligera pas l’AR, mais sera un suiveur), Apple a choisi l’AR c’est complètement en adéquation avec leur base installée. La technologie leur sera aussi trés utile avec la cible de la voiture connectée à besoin de l’AR pour être révolutionnaire ! N’oublions pas que le COO d’Apple Jeff Williams a fait référence à la voiture comme « the ultimate mobile device » !

La technologie de la réalité augmentée est très pertinente pour l’industrie automobile, metaio était un acteur majeur dans ce domaine. Avant son rachat, l’entreprise avait présenté une application de navigation intérieure à base de caméra qui aide les automobilistes à trouver leur chemin dans plusieurs étages des parkings souterrains. Le logiciel avait été développé par metaio.

Une autre application de metaio connu est un manuel utilisateur interactive pour les conducteurs de voiture qui utilisent des éléments de l’AR. Metaio n’a cependant pas seulement réalisé des projets pour l’industrie automobile, mais aussi pour les meubles suédois Ikea à travers une application smartphone qui a permis aux utilisateurs potentiels d’organiser les meubles Ikea dans leurs maisons.

Bref, je ne serai donc pas surpris que l’engouement qu’il y a eu autour du phénomène Pokemon Go qui est un jeu, devienne bien réel pour bon nombre de marques pour mettre à disposition des applications d’AR pour leurs clients ! Le marché est énorme, est touche de nombreux secteurs de l’industrie, de la Santé, du Retail( vêtements, beauté, commerce), du Gaming, du Tourisme, de l’Education … Le monde des apps ne va pas disparaitre 🙂

Le marché

De nombreux cabinetS laissent entendre que le Mobile AR pourrait devenir le moteur principal d’un marché VR/AR de 108 milliards de dollars d’ici 2021

Il y a quelques mois pour commenter le succès de Pokémon Go, Tim Cook d’Apple a déclaré qu’Apple travaille à l’AR en priorité et à long terme … Chez Google Sundar Pichai (qui a laissé filé Niantic), Mark Zuckerberg  et Satya Nadella Microsoft ont également salué Pokémon comme une victoire anticipée majeure pour l’AR.

Mais il y a 5 grands défis que l’AR doit conquérir pour  que les consommateurs se l’approprie en masse :
– (1) un dispositif Phare (c’est-à-dire un device de qualité Apple, fabriqué par Apple ou quelqu’un d’autre) > FAIT
– (2) la durée de vie de la batterie doit être allongée ! > PAS FAIT
– (3) la connectivité mobile  > ENCOURS (4G pour toutes les populations)
– (4) l’écosystème des applications > DEMARAGE
– (5) le subventionnement croisé des Opérateurs. > PAS FAIT

Jusqu’à ce qu’il y est une percée majeure dans la technologie de la batterie, l’AR sera difficile à alimenter toute la journée sans une batterie qui tienne ou avec des batteries annexes (ce qui est bon pour les entreprises, mais difficiles à vendre aux consommateurs). C’est un problème non-trivial. De plus, il existe aussi un risque majeur pour l’écosystème des développeurs d’investir massivement dans la création d’applications pour de nouvelles plates-formes jusqu’à ce que la base installée atteigne l’échelle. C’est le problème perpétuel, mais l’engagement d’un géant comme Apple est une sacrée garantie d’atteindre les consommateurs.

Le Mobile AR pourrait conquérir les cinq défis majeurs pour la réalité augmentée pour aller au grand public à court terme. Mark Zuckerberg pense que « le téléphone sera probablement la plate-forme grand public [où] beaucoup de ces fonctionnalités AR deviennent courantes, plutôt qu’un facteur de forme de lunette que les gens vont porter sur leur visage ».

Les smartphones résolvent aujourd’hui quatre des défis majeurs !!

C’est gratuit après que vous l’avez payé

Les marchés mobiles les plus développés ont atteint la saturation, les ventes provenant de consommateurs qui remplacent leurs téléphones régulièrement, même si elles ne le souhaitent pas vraiment. Mais ce cycle de remplacement a progressé, ce qui est un mal de tête majeur pour Apple, Samsung et d’autres. Après près d’une décennie de surperformance, Apple a connu une baisse des ventes et des revenus de l’iPhone l’année dernière.

Les smartphones sont un marché mature, mais en difficulté – L’innovation doit raviver la croissance.

Donc, ce n’est pas par hasard si Apple a acheté Metaio et il fera d’autre rachat comme flyby media et faceshift, si Samsung a parlé de son «light field engine» qui peut produire des hologrammes réalistes» qui semblent vraiment touchable. Seshu Madhavapeddy de Qualcomm a déclaré que ses processeurs pourraient permettre une AR basée sur le téléphone avec des économies de batteries importantes et des facteurs de forme plus petits.

Apple est la meilleure entreprise de toutes les grandes entreprises technologiques pour générer potentiellement l’AR mobile, avec son écosystème de bout en bout matériel, logiciels, d’applications, de développeurs et de la distribution via son app store. Vous savez ce qu’ils vous restent à faire 🙂 Appelez moi si vous souhaitez allez vite sur le sujet !

[Certains dirons et Microsoft…Malgré tous Les atouts de Microsoft dans la VR/AR – il n’est pas spécialisé à part Minecraft (un énorme jeu qu’il a racheté, mais qui n’est pas une plate-forme). Jusqu’à ce qu’une stratégie claire émerge, Microsoft risque de manquer le changement de plate-forme mobile VR/AR de la même manière que Steve Ballmer a fait avec les téléphones !!]