Commerce

Tommy Hilfiger et IBM s’associent pour mettre l’intelligence artificielle au service de la création

Par le

Aujourd’hui, les jeunes consommateurs de mode exigent plus que jamais la personnalisation : selon une étude d’IBM, 52% des femmes de la génération Z aimeraient voir des outils leur permettant de personnaliser leurs produits. Cela coïncide avec une attente sans cesse croissante pour la livraison rapide du produit. Dans le secteur de la mode, il existe certains produits personnalisable qui existent comme les chaussures NewBalance, mais la majorité des articles d’habillement prennent de six à 12 mois de développement. Des entreprises comme Zara, H&M et Tommy Hilfiger ont dû restructurer leurs processus sur toute la chaîne d’approvisionnement récemment pour suivre les exigences du marché.

La technologie a un impact sur toute la chaîne d’approvisionnement pour déplacer le curseur vers davantage de personnalisation, y compris dans le processus de création lui-même, l’AI peut apporter un atout grâce à l’intégration de la vision par ordinateur, la compréhension du langage naturel et le deep learning. Celle-ci est utilisée pour produire des informations clé sur les tendances, le processus de conception initial et ainsi mieux prédire la demande de produits hyperlocalisés.

IBM a fait équipe avec Tommy Hilfiger et le Fashion Institute of Technology (FIT) sur un projet appelé Reimagine Retail. L’objectif est de montrer comment les capacités AI peuvent équiper et donner de nouvelles compétences en utilisant l’IA dans la conception. Pour ce faire, les étudiants FIT ont eu accès aux capacités de l’AI d’IBM Research spécifiquement formés aux données de mode.

Ces outils ont été appliqués à 15 000 images des produits de Tommy Hilfiger, quelques 600 000 images accessibles au public (prises de divers défilés de mode). Près de 100.000 modèles ont été prises à partir de sites de tissu. Cela a permis de créer un grand nombre de modèles avec des couleurs et des styles entièrement générés par l’IA qui pourraient être utilisés comme source d’inspiration aux étudiants.

“The machine learning analysis gave us insights about the Tommy Hilfiger colors, silhouettes and prints that we couldn’t begin to consume or understand with the human mind. This enabled the FIT Fashion Design students to take their inspiration from Americana or popular fashion trends and marry that with the ‘DNA’, if you will, of the Tommy Hilfiger brand across those dimensions to create wholly new design concepts,” Michael Ferraro, executive director of FIT’s Infor Design and Tech Lab.

Le projet devait permettre une nouvelle inspiration ainsi qu’un autre impact important pour le consommateur qui est la possibilité de personnaliser les vêtements, sans perdre le style de ce qu’ils aiment de Tommy Hilfiger. IBM Watson Tone Analyzer à également écouter des médias sociaux comme un outil pour comprendre comment les produits précédents ont été reçus par les consommateurs et apporter des changements dans les conceptions à venir. (Ce service utilise l’analyse linguistique pour détecter et interpréter les émotions (joie, peur, tristesse, colère), le niveau analytique, le niveau de confiance ainsi que le niveau d’hésitation, présents dans le texte.)

Les résultats des dessins numériques 3D ont été présentés aux cadres Tommy Hilfiger et IBM, qui ont choisi une veste à carreaux ci-dessus.

L’une des grandes conversations autour de l’utilisation de l’intelligence artificielle dans la conception, est de savoir si elle décrit la mort de la créativité ?!  Ce projet a tendance à démontrer comment l’AI peut être utilisé comme un moyen d’augmenter les processus humains, plutôt que de les remplacer.

L’AI peu aidé les équipes de conception en améliorant et en réduisant le temps global de conception, élargir leur découverte créative en analysant et en se rappelant des idées de milliers d’images et de vidéos. Ces designers peuvent également trouver plus facilement comment ils peuvent intégrer des couleurs tendances, les modèles clés !!

MIT Technology Review a rapporté l’année dernière qu’une équipe sur Amazon a mis au point un algorithme qui peut repérer une tendance et de reproduire la créativité humaine et concevoir des vêtements très rapidement. La technologie est encore à ses débuts, mais elle montre ce que le titan du commerce électronique a en réserve pour la mode du futur.