Business

Révolution Voice First, vous êtes prêts !

Par le

Voice first n’est pas un buzz de plus, c’est un usage qui supplantera le doigt ! La voix va nous permettre d’utiliser le langage pour rechercher, déclencher des actions, mais aussi donné beaucoup d’informations sur votre vie, ce qu’aucune application à ce jour ne sait collecter !! C’est une réalité qui prend forme sous nos yeux, qui deviendra de plus en plus fluide et intelligente que ce que nous pensons. Les algorithmes, l’intelligence artificielle, les API, les réseaux et la puissance de calcul des data-center et de vos devices va rendre tout cela possible ! Lors de la conférence WWDC17 d’Apple, à été rappelé que Siri, c’est plus de 375 millions d’appareils actifs qui ont accès à Siri chaque mois dans 36 pays !! Homepod en utilisant le contexte et la technologie de dialogue acquise auprès de VocalIQ (acquis par Apple en 2015) sera un challenger sérieux à Alexa et Google Home.

Google aussi a annoncé une série de nouvelles initiatives et produits Voice First il y a quelques semaines. Il y a un peu plus d’un an, Google avait présenté Google Home maintenant, il renforce ses capacités. Google Assistant est maintenant sur plus de 100 millions de périphériques et utilisé par plus de 50% sur une base régulière.

Voice First en 2017 et au-delà sera un tournant, vous n’aurez plus besoin d’être lié à un écran. La plupart des outils lancés vont permettre de prendre en compte le contexte et d’avoir des informations en temps réel pour vous informer. De nombreux sujets dans de nombreux secteurs comme la traduction, le commerce, l’assistance, … vont voir le jour. Certains analystes pensent que dans dix ans, 50% de toutes les interactions entre les humains et les ordinateurs se feront via une IA à « méditation » vocale 🙂

Il est même évident que cet usage verra comme pour le smartphone, des agences et des métiers vont naitre pour construire les meilleures expériences utilisateurs, les meilleurs scénarios, les outils comme le Push notification for Voice qui c’est sûr verra le jour dans un contexte particulier ! Au fil du temps, ces systèmes, s’ils sont déployés correctement, permettront de gérer un contexte profond avec un véritable dialogue lancé par le système Voice First. La publicité et les paiements n’existeront pas comme ils le sont aujourd’hui !! En effet, Voice Commerce et Voice Payments seront le centre de la Voice First Revolution. Tout comme le modèle pay-per-click de Google était le centre du modèle Web.

[Google Assistant uses neural beam forming technology that allows for two microphones plus highly optimized AI and Machine Learning that allows for an even higher accuracy.]

Reconnaissance de la parole plus précise

La précision de la technologie de reconnaissance vocale sur Google Assistant s’est considérablement améliorée, juste un taux d’erreur de 4,9%. Ce taux d’erreur est en fait supérieur à la moyenne de la reconnaissance humaine conversationnelle dans les conversations communes. Google a également annoncé que 70% des recherches Google basées sur la voix ne sont pas seulement les mots-clés que l’on voudrait taper, mais aussi les dialogues que l’on aurait dans une conversation. Il s’agit d’un changement fondamentalement important dans les utilisateurs et les cas d’utilisation.



Google.AI dans le Cloud

La technologie Voice de Google est renforcée par Tensor Processing Units (TPU), un système personnalisé hautement optimisé conçu pour accélérer considérablement l’IA et le machine learning. Google met ces modules à la disposition des développeurs via les TPU Cloud. Google a également annoncé les outils Google.ai et AutoML qui permettra un accès facile aux développeurs qui n’ont pas de compétences AI pour utiliser ces nouveaux outils. Cela déclenchera une explosion de l’extension AI dans le logiciel existant, mais aussi pour l’existant et le futur.

Google utilise ces TPU en interne pour améliorer tous les aspects des produits et services produits par la société.

Voice Commerce

Google est très conscient que le modèle pay-per-click de la publicité qui a provoqué les révolutions Web First et Mobile First ne fonctionnera pas avec la révolution Voice First. En 2016, Sridhar Ramaswamy, vice-président principal de la publicité et du commerce chez Google, a parlé du changement de son modèle d’entreprise puisque les premières interactions avec les instruments de voix commencent à dominer nos vies. La recherche basée sur le Web ne disparaîtra jamais complètement, mais une nouvelle génération va grandir autour de la révolution Voice First et s’attendent à ce que l’on parle de plus en plus à des devices !

Les commerçants vont devoir se rendre compte que la vente changera radicalement dans ces nouveaux environnements, par exemple, il n’y aura pas de «caddy». Les entreprises de paiement les plus innovantes devront prendra en compte ses changements (Paypal est pilotable par SIRI – sirikit ) car les paiements vocaux sont beaucoup plus complexes que les paiements Web ainsi que pour les passerelles de paiement. À l’heure actuelle, aucune des sociétés de paiement jeunes ou présentes n’est préparée.

Rappelez vous VOICE FIRST n’est pas un buzz de plus !! ne sous estimer pas ce rouleau (vague). Faite en sorte que certains usages de vos  applications soit gérés par la voix, ce sera un bon départ !

Maj > initiative de Publicis Groupe qui introduit une plateforme Marcel qui entre autre, utilisera la voix !! Un assistant vocal qui va permettre aux 80 000 employés du groupe de mieux collaborer, d’identifier les tendances porteuses et les experts référents dans les entités de ce groupe présent dans 130 pays.

Les objectifs : Aider les clients à transformer les données non structurées en action. Développer des applications et des services compatibles avec l’AI qui tirent parti des données du consommateur.Aider les clients à stimuler la croissance, à accroître les performances marketing et à mieux bâtir les expériences des clients.