ExpertTech

Révolution pour les utilisateurs, USB-PD et chargement sans fil 

Par le

Bien que l’USB ait été conçu au départ pour le transfert de données entre appareils, les fabricants ont rapidement commencé à l’utiliser pour charger de petits appareils électroniques. Aujourd’hui, deux nouvelles méthodes de chargement se déploient qui vont simplifier le quotidien des consommateurs : l’USB-Power Delivery (ou USB-PD) et les protocoles de charge sans fil. Ils offrent un nouveau confort à l’utilisateur, ainsi qu’un large potentiel pour les nouveaux produits électroniques.

Innovation n°1 : l’USB-PD

Vous avez probablement entendu parler de l’USB-C, le nouveau type de connecteur qui peut se connecter aussi bien à des ordinateurs portables, à des smartphones, à des tablettes ou à des appareils électroniques grand public à des vitesses ultrarapides. Les chargeurs compatibles USB-C autorisent une puissance de sortie jusqu’à 100 watts, ce qui permet pour la première fois de charger un ordinateur portable via un câble USB. De plus, un seul câble USB-C suffit pour être en mesure de charger tout type d’appareil quand on est hors de chez soi, et d’accéder à des charges puissantes à domicile. On gagne à la fois en interopérabilité et en réduction du nombre de câbles. Par exemple, un disque dur externe nécessite traditionnellement deux câbles de branchement : l’un pour l’alimentation, et l’autre pour les données. Grâce à l’USB-C et à l’USB-PD, un seul câble est nécessaire puisque les données et l’alimentation passent par la même connexion.

Cette puissance de charge permet également de charger les petits appareils comme les smartphones bien plus rapidement. L’avantage est comparable à la technologie Quick Charge de Qualcomm, mais contrairement à Quick Charge 3.0 de Qualcomm, qui fonctionne également avec le connecteur USB-C, le protocole USB-PD peut fonctionner en toute sécurité avec une plus large variété d’appareils (Quick Charge 3.0 se limite aux produits équipés de jeux de puces Snapdragon™) et permet à un nombre supérieur d’appareils d’interagir avec un seul et même contrôleur de charge. Le chargement rapide basé sur l’USB-PD peut permettre de charger un téléphone en quelques minutes. Or Belkin a constaté que 61,8% des clients sont susceptibles d’acheter un chargeur qui atteint cette vitesse.

[Comparé à un chargeur 5 W, la recharge d’une batterie vide Google Nexus 6P ou autre appareil similaire sera 70 % plus rapide]

Les chargeurs USB-PD ne sont pas de simples chargeurs d’alimentation. Ils contiennent des ordinateurs miniatures. Lorsqu’un appareil USB-C est branché à un chargeur, l’appareil communique avec un contrôleur spécial dans le chargeur. Ces chargeurs peuvent être munis de plusieurs « profils » de puissances différents, liés aux divers niveaux de tension spécifiquement requis par les périphériques de tailles différentes, comme un smartphone ou un ordinateur portable. Un chargeur USB-PD haut de gamme peut avoir jusqu’à cinq profils d’alimentation différents par défaut. Cela permet de prendre en charge tous les appareils allant d’un smartphone à un ordinateur portable avec le même chargeur.

Toutes ces qualités et le nouvel horizon de confort qu’elles offrent au consommateur font que l’USB-C connaît le taux d’adoption le plus élevé de tous les protocoles de l’histoire de l’USB, selon Electronic Design.

Afin que l’USB-PD fonctionne en utilisant l’entièreté de son potentiel, tant l’appareil que le chargeur doivent être munis de puces de contrôle USB-PD intégrées et partager les mêmes paramètres de tension et d’intensité du courant. Mais même si ce n’est pas le cas de l’appareil, les chargeurs de Belkin offrent une compatibilité descendante et prennent en charge l’ampérage le plus élevé pour tout profil de voltage. Ils fonctionneront donc avec un nombre maximal d’appareils.

Même Apple, qui a toujours commercialisé ses propres chargeurs et câbles, adopte l’USB-PD. Il offre à présent l’USB-C sur les câbles Lightning, et promeut le chargement rapide via l’USB-PD sur l’iPad Pro 12,9’’.

Innovation n°2 : le chargement sans fil

Un autre changement se démocratise petit à petit dans la manière de charger de petits appareils comme les téléphones : les chargeurs sans fil. Deux protocoles de chargement sans fil, incompatibles entre eux, sont promus par deux organisations différentes : le protocole Qi, du Wireless Power Consortium, et le protocole PMA de l’AirFuel Alliance. Tant PMA que Qi permettent un chargement sans fil, grâce à une méthode très similaire au chargement d’une brosse à dents électrique sans fil. Lorsque les spires dans le téléphone et dans le chargeur sont très proches et alignées au centre, l’électricité passe du chargeur au téléphone en toute sécurité et sans fil. Le téléphone doit donc être relativement aligné avec le chargeur, et utiliser le même protocole que lui (sauf si le chargeur fonctionne avec les deux protocoles, comme le prévoient certains fabricants).

Qi est le protocole le plus répandu, et est avant tout destiné aux habitations et aux bureaux. PMA vise plutôt à diffuser ses chargeurs dans des cafés, des restaurants et des magasins, et à les monétiser en les utilisant comme canal publicitaire communiquant avec le smartphone en cours de charge.

Le chargement sans fil peut également être intégré dans le mobilier, tel que les tables basses et tables de chevet proposées par des fabricants comme Ikea, ou dans les voitures de luxe, comme la BMW Série 7 de 2016. Des recherches menées par Belkin indiquent que les utilisateurs ne visent pas à utiliser le chargement sans fil comme méthode de chargement primaire, mais qu’ils apprécient la commodité qu’il apporte, en particulier dans les lieux publics.

Les chargeurs sans fil les plus perfectionnés offrent maintenant des vitesses similaires à ce qu’offre le chargement par câble via l’USB-PD, et certains modèles sont même compatibles avec les deux protocoles, afin que les utilisateurs soient certains de pouvoir charger leur téléphone.

Le futur du chargement sera plus simple

USB-C, USB-PD et chargement sans fil sont de plus en plus intégrés par les fabricants dans leurs produits. Le monde dans lequel un seul câble, ou pas de câble du tout, nous servira à charger téléphone, tablette et ordinateur portable, est à portée de main.

Et cela va même probablement changer le fonctionnement de nos maisons. Brancher un appareil dans une prise murale pourrait lui permettre de transmettre et de recevoir des données à grande vitesse, comme des photos, des vidéos ou de la musique. Les multiprises du futur pourraient être équipées de ports USB-C plutôt que de prises électriques, fournissant tous une puissance suffisante pour faire fonctionner tout type d’appareils utilisés à la maison.
Mais les puissances de sorties des chargeurs USB-PD sont bien supérieures à celles des chargeurs du passé, et impliquent si le chargeur est de mauvaise qualité des risques non seulement pour les appareils qui y sont branchés, mais aussi pour les utilisateurs. Au Royaume-Uni par exemple, les pompiers londoniens postent régulièrement dans leur flux Twitter des images montrant des incendies causés par des chargeurs contrefaits.

Les contrôles de qualité menés sur les produits de certains fabricants bon marché ont même conduit Amazon à interdire la vente de certains câbles. En mars 2016, le géant de l’e-commerce a interdit la vente de bon nombre de câbles et appareils USB-C, car ils ne respectaient pas les normes standards publiées par l’USB Implementers Forum (USB-IF).

En d’autres termes, la qualité des câbles et chargeurs revêt une importance cruciale. Comme un seul chargeur ou câble peut fonctionner avec des appareils allant de téléphones à des ordinateurs portables, les consommateurs doivent s’assurer de la qualité du produit qu’ils achètent, en choisissant des marques qui respectent les spécifications USB-IF et testent tous leurs chargeurs de manière approfondie.

Au cours des prochaines années, nous assisterons à une expansion considérable de l’intégration de l’USB-C aux smartphones et tablettes, et de l’USB-PD dans les câbles et chargeurs. Les produits phares annoncés au CES de Las Vegas ou au Mobile World Congress de Barcelone miseront sur les opportunités de chargement et de transfert de données rapide offertes par l’USB-PD. Pendant qu’en coulisses se prépare déjà la suite, avec par exemple un nouveau protocole de chargement sans fil par résonance magnétique, qui permettra de charger un smartphone dans le porte-gobelet de votre voiture en l’y déposant sous n’importe quel angle.