Business

Réflexions de Sundar Pichai sur la recherche vocale

Par le

Le PDG de Google, Sundar Pichai, a partagé ses réflexions sur la recherche vocale.

Du point de vue de l’utilisateur le voice assistant, doit rechercher des informations, et doit-être considérés comme faisant partie du parcours de recherche global d’un utilisateur..

L’écosystème des assistants numériques avec la recherche vocale ne se limite pas à la bonne interaction et à la bonne interface : une solution de bout en bout doit également assurer la sécurité, la confidentialité, la fonctionnalité et la fragmentation. Les préoccupations du passé restent valables aujourd’hui, heureusement, la technologie a progressé.

Sécurité
Les chercheurs cherchent à convertir la voix un peu comme un code-barres pour identifier tous les êtres humains. Mais est-ce suffisant quand pour un utilisateur et client, son argent est en jeu pour acheter des produits pour un usage quotidien, les banques exigent une sécurité encore plus stricte, avec de l’analyse non seulement de la voix et de l’environnement, mais aussi des caractéristiques physiques produisant du son, le larynx, les voies nasales, etc.

[La voix de chaque personne est unique, tout comme votre empreinte digitale et votre ADN, les chercheurs sont donc en train de convertir la voix en un code à barres pour identifier chaque humain – une technique de profilage vocal de pointe appelée micro-articulométrie ]

Alors la technologie est-elle parfaite ? Probablement pas, mais les mesures sont prises pour lutter contre des problèmes tels que la fraude, l’usurpation d’identité et la mauvaise communication. Par exemple, Tmall Genie d’Alibaba est construit avec une identification des utilisateurs basées sur la voix et apprend des interactions du passé, tout en améliorant sa capacité d’assistant numérique. De telles fonctionnalités de reconnaissance vocale devraient également permettre l’utilisation de l’assistance vocale dans des endroits bruyants.

CNIL : Quels enjeux posent cette technologie au regard de la vie privée des utilisateurs ?

Confidentialité
Après la sécurité, une autre préoccupation majeure et légitime des utilisateurs est la vie privée, la principale préoccupation est celle d’être écoutée tout le temps. Mais d’autres questions se posent comme la durée des enregistrements, combien de temps sont-ils conservés… C’est aussi la confidentialité des données et l’accès à d’autres appareils dans le la maison. Alors que la vie privée Vs commodité n’est pas nouvelle, elle crée de nouveaux modèles, des opportunités et des segments à cibler. il suffit de regarder la stratégie de la nouvelle entreprise de Andy Rubin. Ils ont conçu Essential home pour parler directement à vos périphériques sur votre réseau à domicile. Dans la mesure du possible, il souhaite limiter l’envoi de données au cloud, l’assistant proactif d’Essential Home exécute également son moteur AI sur l’appareil.

Fonctionnalité
Le deuxième plus grand défi est la fonctionnalité – ce que propose la voix autre que de définir des rappels, vérifier les nouvelles et lire vos musiques préférées, n,’est pas suffisant – Une des plaintes récurrentes sur les services vocaux, est que les applications disponibles pour les services vocaux sont limitées. Il est trop tôt dans le jeu…

D’un point de vue Agile/Lean – pourquoi Google, Amazon ou Apple devraient-ils construire tous les cas d’utilisation qu’ils pensent pouvoir penser seulement pour découvrir que 90% des cas d’utilisation qu’ils ont construits étaient faux ? Ne serait-il pas préférable de construire un MVP et une API qui peuvent être rapidement conçus pour répondre aux cas d’utilisation au fur et à mesure qu’ils sont découverts ? et si vous avez un éco-système, il vous permettre de mettre en place un modèle d’abonnement avec un développement par des tiers et vous aurez un marché.

Fragmentation
Du point de vue des utilisateurs, la fonctionnalité est la clé, mais est-ce que les entreprises sont en mesure de développer et de maintenir une solution vocale sur plusieurs plates-formes ? auront-elles la volonté financière d’adopter tôt ce nouveau marché et d’investir ? Ces questions sont susceptibles de soulever une nouvelle race d’outils multi-plateformes pour l’intégration, la modélisation, la conception, l’analyse et les tests. C’est sur il reste encore un long chemin !

Au-delà du parcours client
Google n’est pas le seul à penser à un assistant voix et le parcours client. Expedia explore un assistant de Voyage « en temps réel ». Pour offrir le genre d’assistant numérique qui est notre propre Jarvis personnel, il aura besoin de gérer des requêtes non structurées à travers divers environnements tout en analysant diverses sources.

La question n’est donc pas de concevoir un simple parcours client, mais de proposer une expérience à la fois géniale et précise dans le parcours client.