Business

Première édition de l’Observatoire de l’Internet mobile Français

Par le
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Image 15
GroupM et SBW, spécialistes des médias et du marketing mobile, ont décidé de s’intéresser de plus près à l’un des phénomènes émergents de 2009, l’internet mobile.Voici donc les résultats du département étude de GroupM. (578 répondants 16-60 ans) Nous ne pouvons que saluer ce type d'initiative !

Les premiers enseignements de cette étude nous révèlent que 97% des 16-60 ans sont équipés de téléphone mobile. 52% possèdent un téléphone permettant de se connecter à l’internet mobile. 43% ont un abonnement permettant de surfer sur le web et 20,5% sont des mobinautes (au moins une fois par semaine).

Au sein des 20,5% de mobinautes, près d’1/3 sont des 25-34 ans. Ce sont d’ailleurs eux qui consomment le plus l’internet mobile devant les 16 – 24 ans (23%). De manière générale, les fonctionnalités du téléphone se révèlent toutes sous-utilisées. Une tendance qui tend peut-être à s’inverser puisque 48 % ont changé de téléphone mobile au cours des 12 derniers mois, dont 36% pour accéder à de nouvelles fonctionnalités telles que l’écran tactile, 3G, 3G+… (Second critère de choix lors du renouvellement d’un portable)

Quel potentiel pour l’illimité total ?
Actuellement, on observe 2 fois plus d’illimités soirs et week-end que d’illimités 7j/7 ; 24h/24. Ces illimités partiels seront sans doute des futurs illimités totaux. Le potentiel est d’autant plus grand que 55,2% des 16-60 ans ayant un abonnement mobile n’ont toujours aucune offre illimitée.

Quels sont les sites les plus consultés ?
Même si les fonctions de base restent évidemment sur représentées, les connexions à un site d’Internet mobile tendent à se développer, notamment sur les portails des différents opérateurs, porte d’entrée de l’internet mobile (15,1% des connexions). Viennent ensuite les moteurs de recherche (14,2%) et les sites pratiques (13,9%). Les sites d’information (9,8%), de divertissement (9,1%) et les sites de presse spécialisés (8,7%) ne sont pas en reste. 8,3% des mobinautes utilisent également leur internet mobile pour consulter des sites d’achat et de vente, 6,5% se connectant sur des sites de marques.

Top 5 des réseaux sociaux consultés
21% des mobinautes déclarent avoir déjà consulté un réseau social au cours des 6 derniers mois mais la hiérarchie des sites de réseaux sociaux sur mobiles n’est pas nécessairement la même que celle constatée sur le net (données Nielsen NetRatings). Ainsi, Facebook arrive en tête (14,5%), suivi de MSN (8,4%), Skyblog (6,4%), MySpace (3,3%) et Twitter (1,1%).

Top 5 des applications téléchargées
Dans le Top 5 des applications téléchargées ces six derniers mois figurent des sites d’informations pratiques : PagesJaunes // Mappy (8,3%). Suivent Facebook (3,7%), Shazam (1,8%) puis le jeu du Pendu (1,4%).

Quelle utilisation du e-commerce sur mobile ?
Si 8% des équipés mobile déclarent avoir déjà effectué un achat via un site de commerce mobile, des freins d’ordre pratique existent, notamment concernant la communication des coordonnées bancaires. De plus, la mesure du coût pour l’utilisateur doit encore être clarifiée, de même que les débits des réseaux mobiles doivent encore se fluidifier pour une navigation plus pratique.

Quelle perception de la publicité sur Internet ?
57% déclarent recevoir des messages publicitaires sur mobile. 48,5% trouvent ces messages publicitaires informatifs mais 56% les jugent trop intrusifs. D’où l’importance de cibler au maximum les informations envoyées, et de sensibiliser plus que jamais les annonceurs au réflexe de l’opt-in pour leurs campagnes mobiles. 36,5 % des 16-60 ans se déclarent intéressés par des services géo localisés (bons plans à proximité, informations de quartier.) Cet intérêt peut mener à de nouvelles formes de publicité, en offrant aux mobinautes un service d’information local gratuit, sponsorisé par les annonceurs, dans une logique de service de proximité