Connect

Poppy Humanoid project, bye bye l’IOT dans la maison

Par le
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

poppy

Le monde de la robotique est en plein essor et Google, par le rachat de Boston Dynamics le 13 décembre dernier, nous confirme qu’il s’agit d’un secteur-clé pour les prochaines années. D’après le New York Times, les premiers outils automatisés seront destinés aux fabricants et aux professionnels, et il ne faut donc pas s’attendre à avoir son robot Google chez soi avant plusieurs années. D’autres projets en revanche sont plus axés vers les particuliers, comme le projet Poppy Humanoid project, un petit robot humanoïde de 85cm de haut, complètement open source destiné à la recherche, l’éducation et l’art.

Qui est Poppy ?
Poppy Humanoid est un groupe de personnes réunies autour du désir de rendre la robotique accessible à tout un chacun et pas seulement aux scientifiques. L’objectif est de mettre à disposition en open source un ensemble de pièces modulables et de savoir-faire permettant à chacun de développer sa passion pour la robotique en construisant son propre robot, qu’il s’agisse d’élèves dans le cadre de programme scolaires, d’artistes ou de particuliers. Les pièces sont conçues pour pouvoir être assemblées de différentes manières et combinées entre elles selon le désir de l’utilisateur, tout comme les briques Lego. Comme toute communauté, l’objectif est de rassembler un grand nombre de passionnés dans le domaine afin qu’ils puissent partager leurs connaissances et s’entre-aider pour leurs projets, tout en donnant de nouvelles idées à l’équipe de développement pour faire avancer le projet. Source et suite ICI

Bye by l’IOT dans la maison

En fait, le buzz de l’IOT dans la maison pourrait devenir caduc :) car si demain un robot embarque chez vous comme buddy et Poppy par exemple vos capteurs, vos applications et tous cela sur une seule plateforme comme Android (voir les slides ci-dessous qui montre le potentiel énorme du robot) ! La grande question à laquelle personne ne semble vouloir répondre, c’est l’interopérabilité entre les produits qui à ce jour ne marche pas ou très peu, multiplie les applications…etc ! Le seul point positif dans ses objets, c’est la connexion avec le Wifi qui donne un flux commun, mais avec tout de même plusieurs façons de se connecter, de la plus simple à la plus compliquer…

Bref on vous encourage à relire > L’Internet des objets c’est un paysage confus et complexe