App

[MWC17] Les capteurs, nerf de la guerre de tous les objets connectés

Par le

La plupart des stands des chipsets et capteurs font partie du coeur de la stratégie de tous les business présent et futur ! Des rachats conséquents d’ailleurs ont été fait dans le secteur, Qualcomm avec le rachat de NXP pour 47 milliards de dollars…, Intel qui vient de racheter la société israélienne de technologie automobile mobile Mobileye (logiciel de détection et de cartographie de collision) pour 15,3 milliards de dollars, se positionnant ainsi pour un rôle dominant dans le secteur de la voiture autonome. Cela montre aussi que les capteurs embarquent de plus en plus dans leur silicium de l’intelligence !

L’un des marchés phare est la voiture, l’accélération du tout connecté va faire exploser le nombre de capteur présent ! Des capteurs sont installés dans tous les véhicules pour assurer la fiabilité du véhicule, l’interaction avec les conducteurs et la sécurité du passager. Certaines des zones où les capteurs aident la sécurité et le confort sont dans les systèmes d’évitement de collision, les mesures de sécurité telles que le gonflage des sacs gonflables en cas d’urgence, la télématique, la mesure dans les applications CVC, l’optimisation de l’injection de carburant, anti-vol et bien d’autres…

[Actuellement, chaque véhicule a une moyenne de 60-100 capteurs à bord. Parce que les voitures deviennent rapidement « plus intelligents » le nombre de capteurs est projeté pour atteindre 200 capteurs par voiture. Ces chiffres se traduisent par environ 22 milliards de capteurs utilisés dans l’industrie automobile par an d’ici 2020.]

Le marché des capteurs mondiaux de soins de santé et d’applications médicales devrait connaître un taux de croissance annuel composé de 13,1% entre 2016 et 2022. On peut s’attendre à une forte croissance dans les segments de produits biocapteurs et capteurs portables.Les principaux moteurs sont l’utilisation accrue de smartphones et de téléphones portables, qui permettent de suivre la santé et la forme physique à l’aide d’applications et d’appareils utilisateurs. Les capteurs sont de plus en plus intégrés aux dispositifs et aux accessoires de l’utilisateur final, et la miniaturisation des capteurs facilite l’intégration.

Les capacités des capteurs devraient permettre à la robotique d’allez plus loin… Simplement mis en place, plus intelligents, les robots capteurs qui peuvent prendre des décisions basées sur la rétroaction sensorielle devraient avoir un impact sociétal massif, les systèmes robotiques proliférerons dans beaucoup plus de segments de marché que les systèmes robotiques actuels. Les systèmes de vision seront à eux seuls un marché de 5,7 milliards de dollars d’ici 2027, la détection de force atteindra plus de 6,9 ​​milliards de dollars, tandis que les capteurs multiples de robots domestiques représenteront 3,6 milliards de dollars, soit près de 30% de leur valeur.

le marché mondial des capteurs est prêt à croître avec un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 11,3 % jusqu’en 2022 lorsque le marché atteindrait 241 milliards de dollars. En bas du post vous avez les 7 marchés les plus prometteurs…

 

La miniaturisation

Un avantage clé de la miniaturisation est l’amélioration substantielle de la réponse en fréquence des capteurs lorsque leur taille diminue. Cependant, en ce qui concerne les limites, certains technologues ont signalé une diminution de la sensibilité brute des microphones MEMS, des capteurs de pression, des gyroscopes et des accéléromètres lorsqu’ils sont miniaturisés. Dans le même temps, de grands investissements sont faits dans la recherche et le développement de capteurs MEMS de nouvelle génération, allant de moins d’un micron à plusieurs millimètres avec des performances éprouvées.

Il existe un grand nombre de types de capteurs différents basés sur la technologie MEMS. Actuellement, il existe 15 capteurs basés sur les MEMS qui sont utilisés dans diverses applications au sein de divers marchés verticaux utilisateurs finaux. Ils incluent à la fois une surveillance autonome et une surveillance de paramètre unique pour des capteurs combinés surveillant plus d’un paramètre. Les accéléromètres et capteurs de pression sont les plus importants générateurs de revenus pour le marché des capteurs MEMS.

[Une belle croissance annuelle de 19% est prévue pour un marché qui a atteint 2,2 milliards de dollars en 2012, et la croissance du volume sera encore plus impressionnant, avec 17,5 milliards d’unités attendues d’ici 2018, contre 4,5 milliards en 2012.]

La console SWITCH de nintendo embarque plusieurs capteurs

ST Microelectronics bien présent depuis des années sur le MWC annonce que ses semiconducteurs avancés, dont ses capteurs de détection de mouvement, son contrôleur d’écran tactile, ses microcontrôleurs STM32 et son contrôleur NFC, ont été choisis pour le système Nintendo Switch, la toute dernière console de jeu de Nintendo. Plusieurs produits ST contribuent à cet appareil unique en permettant l’intuitivité de son interface utilisateur, ainsi que la connectivité NFC qui améliore le gameplay.

Des capteurs inertiels 6 axes de ST sont intégrés dans la console principale et dans les manettes de la Nintendo Switch, réagissant aux mouvements des joueurs pour piloter les jeux. Le capteur inertiel est constitué d’une centrale de mesure inertielle (IMU – Inertial Measurement Unit) 6 axes de très faible encombrement (2,5 mm x 3 mm x 0,6 mm). Le capteur permet une précision et une résolution accrues avec un faible niveau de bruit et fonctionne également sous faible puissance afin de permettre aux joueurs de jouer plus longtemps.

Un contrôleur d’écran tactile capacitif de ST est intégré dans la console principale et assure une détection tactile haute sensibilité moyennant une consommation d’énergie faible. Combinant une interface analogique (analog front-end) et un processeur de signal numérique (DSP) architecturé autour d’un coeur de microcontrôleur, ce contrôleur permet le fonctionnement en mode « multi-touch » avec une réactivité élevée (fast report rate). Le contrôleur d’écran tactile prend en charge de nombreux types de structures et de matériaux capacitifs, et peut être configuré en fonction de la sensibilité tactile particulière requise par les consommateurs.

La Nintendo Switch utilise trois microcontrôleurs STM32 32 bits de ST pour assurer un équilibre idéal entre capacité de traitement, basse consommation d’énergie, mémoire embarquée et dimensions du boîtier. Un microcontrôleur STM32 de hautes performances monté dans un boîtier compact est intégré dans la manette de contrôle Joy-Con (R) pour gérer la caméra infrarouge (IR) à détecteur de mouvement et la fonction NFC. De plus, un microcontrôleur STM32 basse consommation est intégré dans le charging grip pour Joy-Con sur lequel se branchent les manettes répondant à des contraintes de durée de vie de la batterie tout en exécutant les fonctions de traitement du signal. Un autre microcontrôleur STM32 est intégré dans la station d’accueil de la console principale pour les fonctions de gestion de l’alimentation.

Le contrôleur NFC de ST intégré dans la manette de contrôle Joy-Con (R) et le contrôleur Nintendo Switch Pro permettent la communication sans contact par le biais de la technologie NFC avec les accessoires amiibo(TM) de Nintendo. Cette communication permet d’ajouter et de personnaliser des personnages dans les jeux pris en charge, ainsi que de délivrer du contenu en bonus dans ces jeux. Les contrôleurs NFC basse consommation de ST embarquent des piles de protocoles logiciel et firmware conformes aux standards du NFC Forum et assurent des performances sans contact élevées pour une expérience utilisateur optimale.