Business

Manoeuvre pour Amazon dans la livraison et la maison

Par le

C’est un sujet qui est plus discret dans les médias, mais Amazon comme Apple et Google fait constamment des rachats, le dernier en date la startup RING, un fabricant d’interphone vidéo et de caméras de sécurité. Le titan du commerce électronique à annoncer avoir terminé l’achat de Ring, l’accord aurait été de 1 milliard de dollars, ce qui en fait l’une des plus grandes acquisitions d’Amazon. Tout comme Apple les rachats sont bien intégrés et accélèrent la stratégie !

Ring depuis 2011 basé à Santa Monica, en Californie, a popularisé le concept de la sonnette vidéo, permettant aux gens de voir qui était à la porte à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la maison, via leur smartphone. L’un des atouts clé est de permettre aux propriétaires de voir des séquences vidéo de ceux qui se sont arrêtés devant la porte, que la compagnie a décrit comme un moyen de dissuasion contre les voleurs potentiels. Il est certain que cette fonction va être utile à Amazon ! et bien sur la rapidité d’installation !

[En 2013, la société (alors connue sous le nom de Doorbot) manquait d’argent et pour obtenir des investissements supplémentaires, son fondateur Jamie Siminoff a participé à une émission américaine appelée Shark Tank. L’apparition ne s’est pas déroulée comme prévu – et Jamie n’a pas obtenu les résultats qu’il espérait. Mais dans une tournure des événements, son apparition sur Shark Tank a donné à la compagnie la publicité, et par conséquent les ventes, il a fallu que Jamie soit capable de « rebrancher » l’entreprise et de faire de Ring ce qu’elle est aujourd’hui. Ils ont construit Ring à partir de zéro, en utilisant les connaissances et les retours d’expérience sur la fonctionnalité et le design de Doorbot – qui a ensuite été rebaptisé Ring – pour façonner le développement de l’entreprise.]

Amazon Key, le service de livraison à domicile pourrait tirer parti de ce rachat pour sécuriser les clients ! Bien sûr l’un des indices naturel sur la façon dont Ring s’inscrit dans la stratégie plus large d’Amazon c’est autour de la maison intelligente. L’opération intervient alors qu’Amazon travaille pour maintenir sa position dominante, où ses appareils Echo contrôlent 70% du marché américain des enceintes intelligentes. En outre, son assistant vocal Alexa fonctionne avec des milliers de gadgets, y compris les produits Ring.

Mais comme Google, Apple et Samsung, Amazon essaie de garder son avantage en continuant à développer son portefeuille d’appareils connectés. De nombreux observateurs d’Amazon évaluent l’acquisition de Ring comme un pas de plus vers le contrôle du dernier kilomètre de livraison. Autrement dit, les paquets Amazon laissés sur les portes sont parfois volés, ou il y a des décalages entre les délais de livraison et le moment où quelqu’un est à la maison.

L’acquisition marque également une période difficile dans la relation d’Amazon avec le thermostat intelligent et fabricant Nest, un partenaire Alexa de longue date qui appartient à Alphabet, la société mère de Google. Au début du mois de février, Google a fusionné avec Nest afin que les deux sociétés puissent travailler plus étroitement ensemble et créer un concurrent potentiellement plus fort pour Amazon. Pendant ce temps, Amazon a décidé de ne pas stocker plusieurs nouveaux appareils Nest, y compris la sonnette Nest Hello qui est en concurrence avec les produits Ring.

Amazon prévoit de laisser Ring continuer à fonctionner de façon indépendante, avec son siège à Santa Monica. Ring se porte incroyablement bien et cela lui permettra d’aller plus loin et plus vite ! Un programme pilote du département de police de Los Angeles a révélé qu’un quartier utilisant l’appareil RING a connu une baisse de 55% de la criminalité par rapport à un autre quartier où les sonnettes n’étaient pas installées.

Avec ce rachat Amazon pourra désormais développer une vision beaucoup plus détaillée de la vie familiale des consommateurs, à la fois globalement et avec la permission des personnes identifiées.