Opérateur

L’eSIM devrait abolir l’itinérance internationale

Par le

L’introduction de la carte SIM (Subscriber Identification Module) a déclenché l’adoption massive des téléphones mobiles dans les années 1990. Cette méthode est devenue la principale méthode de connexion des consommateurs aux réseaux mobiles pour les 25 prochaines années. En termes simples, la carte SIM est un circuit destiné à stocker de manière sécurisée le numéro IMSI (International Mobile Subscriber Identity) et sa clé associée, qui permettent d’identifier et d’authentifier les abonnés mobiles et de les approvisionner en réseaux mobiles.

L’eSIM (carte SIM intégrée) a été introduite il y a plusieurs années, sous la forme d’une puce embarquée non remplaçable, soudée directement sur une carte de circuit imprimé, fournissant des capacités de gestion à distance et de la gestion des appels. Plus récemment, eSIM a été utilisé pour des appareils IoT, par exemple dans l’industrie automobile, les constructeurs automobiles se sont intéressés à l’eSIM pour éviter d’être lié à un seul opérateur de téléphonie mobile.

[APPLE a failli équiper ses iPhones en 2015 de l’eSIM faisant chuté l’action Gemalto, mais la pression des opérateurs a freiné le déploiement. La GSMA, la même année avec la majorité des opérateurs à bord, devait finaliser l’architecture technique pour le développement d’une solution à distance de bout en bout SIM pour les appareils grand public, avec une livraison prévue en 2016 – Plus récemment la smartwatch du géant embarque enfin une eSim et laisse entrevoir une nouvelle génération de service – Il semble maintenant que grâce à l’eSIM, il sera beaucoup plus facile pour les MNO de fournir des solutions entièrement numériques et aux consommateurs de passer d’un fournisseur de réseau à l’autre.]

En septembre 2017, Google a lancé son tout dernier smartphone, le Pixel2, le premier smartphone eSIM grand public à entrer sur le marché: Joy Xi, responsable produit chez Google Project Fi, a énuméré les avantages des spécifications eSIM pour le consommateur: « Vous n’avez plus besoin d’aller dans un magasin pour obtenir une carte SIM, ou d’attendre quelques jours pour que votre carte arrive par la poste, avoir un trombone pour intégrer votre carte SIM dans une minuscule fente. Obtenir du réseau avec eSIM est aussi rapide que de connecter votre téléphone au Wi-Fi. »

Les défis

Il est probable que la technologie SIM et eSIM physique coexistera pendant une longue période de temps, malgré le hype eSIM qui est générale dans le monde entier. Afin d’introduire la technologie eSIM, la GSMA a aligné tous les participants de l’écosystème avec une architecture de référence normalisée et travaille avec les MNO et les fabricants de combinés pour améliorer et appliquer ces normes.

Bien que le chapitre d’eSIM n’en soit encore qu’à ses débuts, il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’au bout pour avoir une idée de ce qui va se passer ensuite. C’est certains l’eSIM va dans le sens des usages et de l’histoire…, il y aura un marché nouveau avec de nouveaux services à mettre en place ! Au bout du compte, ce qui importe, c’est ce que les consommateurs exigent ! Comment les fabricants de téléphones vont y répondre et finalement, comment les MNO seront en mesure de se différencier tout comme avec le Wi-Fi dans le passé.

La majorité des MNO sont d’accord pour dire que les consommateurs eSIM pourraient éradiquer l’itinérance internationale dans un délai de 3 à 5 ans.

Une enquête menée auprès des opérateurs de réseaux mobiles permet de comprendre les opinions actuelles et un calendrier estimé pour le déploiement des services eSIM. 107 MNO de 92 pays ont fourni des données confidentielles et ont été analysé leurs plans et les attentes de déploiement eSIM par type d’appareil et par région, ainsi que des intentions en ce qui concerne le soutien eSIM pour l’itinérance entrants et sortants. L’enquête décrit les opportunités et les menaces de l’eSIM.

1/ Cette transformation a été introduite par les fabricants d’appareils, ce changement ne doit pas être sous-estimé et met en jeu une nouvelle façon de penser des appareils mobiles qui traversent les frontières internationales !! L’eSIM offrira de grandes opportunités pour les opérateurs mobiles de créer des produits et des solutions nouvelles et innovantes pour les consommateurs.

2/Les fabricants de périphériques, ainsi que les acteurs OTT comme Facebook, Viber et WhatsApp, s’attendent à ce que l’eSIM les aide à gérer directement l’abonnement, en fournissant un accès aux réseaux mobiles pour leurs clients.

3/ Le lancement de cette technologie peut permettre aux opérateurs de réseaux mobiles de créer de nouvelles interfaces avec leurs clients et d’étendre les canaux de vente d’une manière qui n’était pas possible auparavant.

4/ les nouveaux marchés comme l’IOT, les voitures autonomes, les robots

Les MNO ont nommé les catégories d’appareils dont ils s’attendaient à être compatible eSIM :