Business

Les mobile-only représentent un tiers de la population dans 3 pays d’europe

Par le

Avec une valeur estimée à 602 milliards d’euros, le marché européen du commerce électronique constitue une opportunité majeure pour les entreprises. Il est donc impératif de connaitre les grandes tendances qui impactent sur le secteur, ainsi que les différences dans les comportements des consommateurs. Les données du rapport « Commerce en ligne : 10 tendances à suivre » de Comscore ci-dessous sont basées sur les panels couvrant cinq pays européens (France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni).

– Les utilisateurs les plus actifs des sites marchands sont nettement plus susceptibles de visiter un site lifestyle que l’internaute moyen (Allemagne +68%, Italie +50%, Espagne +47%, Royaume-Uni +46%, France +44%).
– La façon d’accéder aux sites marchands varient entre pays : les internautes britanniques et espagnols préfèrent accéder aux différentes catégories de sites marchands via des appareils mobiles, tandis que les internautes français et allemands via un ordinateur.
– La saison des vacances d’hivers 2017 (octobre-décembre) a vu 89% des internautes allemands passer un peu moins de cinq heures par mois sur les sites marchands, toutes plateformes confondues (ordinateurs, tablettes, mobiles), contre trois heures pour les français (84% des desquels ont accédé à un site marchand), italien (78%) et espagnol (89%).
– Amazon domine le paysage du commerce en ligne en Europe : sa pénétration va de 41% en Espagne à 69% au Royaume-Uni.En revanche chaque pays européen abrite une ou plusieurs marques locales – par exemple Otto en Allemagne, Fnac en France, ou Eprice en Italie.

Le multi-plateforme est à l’ordre du jour : dans tous les pays de l’EU5, plus d’un consommateur sur trois accèdent à des sites marchands aussi bien via leur mobile que leur ordinateur. Aussi, l’Espagne, l’Italie et le Royaume Uni se distinguent par le fait que la proportion d’utilisateurs qui sont ‘mobile-only’ représente plus ou moins un tiers de la population.

Exemple de l’Allemagne > Dans le cadre du retail, le mobile sert principalement d’outil de recherche : les comparaisons de prix et la recherche de produits comptent parmi les activités les plus courantes.Il est à noter que dans la période d’avril à novembre 2017, la recherche de coupons, via le navigateur, a connue la plus forte croissance (+ 11,4%). La vérification de la disponibilité du produit, quant à elle, a augmentée de 10,5%.

En terme de reach, l’EU5 se divise en deux groupes : le groupe mobile-first, qui comprend le Royaume-Uni et l’Espagne, et le groupe desktop-first avec la France et l’Allemagne. L’Italie se situe au milieu. Dans le premier groupe, les consommateurs sont plus susceptibles d’accéder à des sites de commerce via un appareil mobile. Dans le deuxième groupe, l’ordinateur fait figure de plateforme privilégiée.