Connect

L’enjeu principal de la voiture connectée, la Data

Par le

Vous avez 2 types de voitures connectées !

– Il y a ceux qui offrent des outils à la sécurité à travers des capteurs pour prendre des décisions immédiatement dans la voiture quand vous conduisez, comme l’aide au parking pour se garer et qui analyse la donnée dans la voiture
– Ceux qui vont plus loin en collectant de la data pour soit aussi agir, soit faire de la maintenance prédictive et vous informer de manière proactive. (par exemple analyser l’information de la voiture sur chaque cycle d’allumage et rechercher un comportement anormal)

Ford fait parti de la 1er catégorie (pour le grand public) et devrait rapidement passer aux deuxièmes actes, collecte et analyse de la data (ce qu’il fait dans les essais) ! c’est vitale pour lui. En tout cas les annonces faites autour de la nouvelle Fiesta donne le sentiment fort que l’on mets maintenant à disposition du conducteur toute l’aide nécessaire pour être en sécurité.

Le constructeur souhaite simplifier votre quotidien, vous aider à conduire plus sereinement ou même éviter les accidents, la nouvelle Ford Fiesta qui fête ses 40 ans (+ 17 millions de véhicules écoulés, plus de 1,5 million vendues en France) dispose du plus grand arsenal technologique de sa catégorie pour apporter plus de confort et de sécurité à son conducteur et ses occupants.

Les technologies avancées d’aides à la conduite s’appuient sur un ensemble de deux caméras, trois radars et 12 capteurs à ultrasons répartis autour du véhicule, qui permettent une vue à 360° et de scanner la route jusqu’à une distance de 130 mètres (plus que la longueur d’un terrain de foot !). Au total, elle accueille 15 systèmes différents d’aide à la conduite.

• Elle intégre une version améliorée du système de prévention des collisions avec Freinage d’urgence et Détection des piétons qui peut déclencher automatiquement les freins si une potentielle collision avec un véhicule ou une personne est détectée et que le conducteur ne réagit pas aux avertissements. Une technologie qui fonctionne également la nuit, avec l’éclairage des phares avant intelligents de la nouvelle Fiesta.
• Un système de stationnement semi- automatique Active Park Assist avec aide au stationnement perpendiculaire qui peut détecter des places libres en “créneau” ou en “bataille” entre deux voitures et diriger automatiquement le véhicule, sans que le conducteur ne pose les mains sur le volant. Désormais, cette technologie permet d’appliquer les freins si le conducteur ne répond pas aux avertissements de proximité et de guidage du système lors des manœuvres avant et arrière, et qu’une collision avec une voiture stationnée ou un obstacle devant ou derrière est imminente.
• L’éclairage intelligent des feux de route qui abaisse automatiquement le faisceau lumineux en cas de véhicule à l’approche
• La Reconnaissance des panneaux de signalisation, qui permet aussi de reconnaitre des vitesses différentes en fonction de la voie de circulation
• Le Cross Traffic Alert, ou Alerte de véhicule en approche, qui avertit le conducteur sortant d’une place de stationnement en marche arrière si un véhicule approche en dehors de son champ de vision.
• Le Régulateur de vitesse adaptatif, le système de Surveillance des angles morts, l’Alerte de vigilance du conducteur, l’Aide au maintien dans la voie, ou encore l’Alerte anticollision. Ces aides à la conduite combinées à un ensemble de systèmes de sécurité active et passive devraient permettre à la nouvelle Fiesta d’obtenir la meilleure notation Euro NCAP.
• Un système multimédia connecté SYNC 3 qui permet aux conducteurs de contrôler le système audio, la navigation et les smartphones connectés en utilisant des commandes vocales usuelles.En activant simplement la commande vocale sur le volant et en disant “J’ai besoin d’un café”, “J’ai besoin de carburant”, ou “Je cherche un parking”, les conducteurs peuvent trouver les cafés, les stations-service ou les parkings à proximité, mais aussi localiser les gares, les aéroports et les hôtels. Le système est également compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, et leurs assistants vocaux respectifs (Siri et Google Assistant).

L’enjeu est certes dans plus de sécurité, mais c’est celui qui sera analyser la Data qui prendra de l’avance pour résoudre les enjeux du transport et fidéliser leurs clients!

GIF

Collecte de Data « Data is king; the more you have, the faster the algorithms will learn »

Tesla et GM font parti de la deuxième catégorie avec une collecte de la Data dans la voiture afin de prendre et donner de l’information pour prendre des décisions. Tesla en 2016 a recueilli plus de 1,3 milliard de données provenant de véhicules équipés d’un pilote automatique fonctionnant sous diverses conditions routières et météorologiques à travers le monde.

Géneral motors qui a créé une plateforme, a commencé à offrir aux conducteurs de la sécurité, il y a environ 12 ans lorsque ils ont commencé à se diriger vers le monde numérique. Ils ont commencé à exploiter les données des véhicules pour faire plus de choses au-delà des services de base, pour fournir une meilleure compréhension de la performance des véhicules et d’essayer de développer des meilleurs produits. Maintenant, ils ont 2 millions de véhicules connectés sur la route aujourd’hui, et 4,5 millions d’entre eux sont des véhicules connectés 4G LTE. Ils collectent des milliards de données de leurs véhicules GM tout en respectent la confidentialité et les exigences légales.

Il y a entre 40 à 80 appareils informatiques dans leurs véhicules, ce sont des unités de contrôle électronique, ce qui leur permet d’obtenir des informations. Par exemple, si vous détecter un problème potentiel sur votre véhicule, vous appuyez simplement sur un bouton OnStar dans le véhicule et un conseiller interroge le véhicule et vérifie s’il existe des problèmes dans les unités de contrôle et conseille le client sur les mesures à prendre.

Chevrolet drivers will be enjoying high-speed data – OnStar 4G LTE

Une deuxième étape à été mis en place, envoyé des alertes de diagnostic, où si quelque chose se passe sur votre voiture, ils en informent de manière proactive leurs clients.
La technologie est dans quelques véhicules aujourd’hui et continue à s’améliorer pour analyser l’information de la voiture sur chaque cycle d’allumage et rechercher un comportement anormal. Le constructeur avance rapidement en faisant des test : par exemple au lieu de simplement envoyer des alertes, le freinage est automatiquement appliqué sur la voiture et la direction est automatiquement réglée si vous commencez à entrer dans une autre voie sans utiliser votre clignotant.

Mobile

C’est en 2011, GM a lancé l’application mobile OnStar pour permettre la connectivité au véhicule, même lorsque vous n’êtes pas à l’intérieur de votre véhicule. L’application avertit les propriétaires de l’état de chargement de leur Volt et ils peuvent modifier à distance les paramètres de charge. Ils ont également accès à un site Web où ils peuvent voir combien d’énergie électrique, ils consomment par rapport aux combustibles fossiles pour chacun de leurs déplacements !

Plus de 18 millions de demandes par mois pour leurs applications mobiles – myChevrolet, myBuick, etc… Avec trois millions d’utilisateurs actifs à l’échelle mondiale, les clients utilisent l’application au moins une fois par mois pour verrouiller/déverrouiller les portes, moteur, etc…

Réseaux

Les réseaux autour de la voiture et embarqué sont l’un des enjeux des constructeurs. Dans ce domaine, GM n’est pas simplement un endroit (la voiture) de plus pour les opérateurs, ils ont travaillé, améliorés par exemple les vitesses de liaison montante et de liaison descendante de la 4G nous pour atteindre 2x plus de vitesse.

Dans certaines applications automobiles, le constructeur se soucie de la liaison montante plus que de la liaison descendante, pour notamment les nouveaux services qui arrivent dans la voiture, comme utiliser les caméras d’une autre voiture devant vous ! La 5G va permettre d’envoyer beaucoup plus de données dans un court laps de temps!

Conclusion

[ Une Formule 1, crée 36TB de données par course, générées à partir de 100 capteurs répartis dans toute la voiture, recueillant des données sur le système de freinage, la pression des pneus, le moteur, l’étalonnage, la température et beaucoup plus. Une voiture autonome générera 1 téraoctet de données par heure !]

Il ne s’agit pas seulement de mettre de la connectivité dans la voiture ! Il s’agit de mettre la connectivité avec des capacités d’extraction appropriées, puis d’avoir la capacité de faire quelque chose avec la Data. Les constructeurs doivent faire les 3… C’est un marché énorme pour ceux qui traitent la Data, les plates-formes d’intégration de données se mettent en ordre de marche.

Quatre des cinq premiers constructeurs utilisent le logiciel de Hortonworks.

La plate-forme Hortonworks Data Flow (HDF) prend en charge la communication bidirectionnelle de données entre une plate-forme sur le véhicule et le cloud. Elle communique en temps réel les données des unités de contrôle des capteurs et de la télématique telles que la vitesse, la géolocalisation et le déploiement des airbags. HDF dispose d’un agent intelligent qui fonctionne sur des périphériques intégrés dans la voiture, et utilise le filtrage de données et la hiérarchisation pour déterminer les ensembles de données les plus importants pour communiquer entre la voiture et le cloud. La Data Platform (HDP) gère les données en repos pour le stockage, la sécurité, les opérations, les analyses et le machine learning.

Il y a des initiatives technologiques majeures d’Uber, Lyft, Google, Ford, GM, BMW, Audi, Nissan, Volvo, Daimler, Renault, Toyota, Tesla, Navistar et bien d’autres. En fait, GM, Volvo, Nissan, Ford et Tesla ont tous l’intention d’avoir une autonomie totale dans ses véhicules à un certain point au cours des prochaines années, y compris Nissan en 2020 et Ford en 2021.

Google a créé une nouvelle société, Waymo, pour en mettant l’accent sur la technologie des véhicules sans conducteur. Notez bien que les constructeurs automobiles ont leurs propres initiatives pour l’IA et la conduite autonome, et que des entreprises comme Google (Tensorflow), Microsoft (CNTK) et Amazon (DSSTNE) ont acquis leur API Machine Learning et maintenant, les algorithmes ML sont largement disponibles pour construire une plate-forme AI. Il existe aussi une multitude de start-ups qui créent leurs propres algorithmes et services exclusifs pour évangéliser l’opportunité de la croissante du marché.

L’industrie automobile a largement adopté des algorithmes pour analyser les vastes quantités de données diffusées à partir de véhicules, dont beaucoup captent 1000 de GB de données par heure à partir de caméras et d’autres capteurs dans toute la voiture.