Business

Le cheval de Troie d’Apple, la carte de crédit !

Par le

Selon le Wall Street Journal, Goldman Sachs et Apple vont lancer une nouvelle carte de crédit cobranded au début de l’année prochaine. La carte, qui fera partie d’un partenariat plus large entre Apple et Goldman qui s’étend à d’autres services comme le financement, sera probablement supporté par Apple Pay et devrait utiliser le réseau Visa, même si les détails ne sont pas encore connus.

Pour Goldman, une carte de crédit avec une marque populaire pourrait être un geste intelligent pour son activité grand public que la banque d’investissement pousse dans les services de détail et de consommation.

[Apple a déjà une carte de crédit de marque, offerte par Barclays. Cette carte permet aux utilisateurs de gagner des points qu’ils peuvent utiliser pour les cartes-cadeaux Apple ou pour financer l’achat de nouveaux produits Apple.]

Le marketing avec Apple pourrait être un moyen facile d’étendre la reconnaissance de ses offres et de recruter de nouveaux clients, surtout si le programme offre une forte proposition de récompenses comme c’est le cas en France avec des offres plus folles les unes que les autres ! C’est l’une des principales raisons pour laquelle les clients choisissent les cartes de crédit.

[JPMorgan Chase a rapporté une perte de 200 millions de dollars suite à l’introduction de sa carte Sapphire Reserve, après que les clients se sont précipités pour profiter d’une généreuse prime d’inscription qui l’accompagnait.]

Augmenter la reconnaissance de la marque pour Apple Pay.

Bien sûr, la carte pourrait être mutuellement bénéfique pour Apple et Goldman en tant qu’outil d’acquisition de clients.

Si la carte, qui marque la première diversification majeure de la marque Apple Pay au-delà du mobile, est un succès, elle pourrait galvaniser l’adoption tardive du portefeuille. L’adoption des portefeuilles mobiles aux États-Unis est actuellement à la traîne, oscillant autour d’un quart des utilisateurs éligibles. Et la croissance a été relativement stagnante dans l’adoption. En apposant une marque de carte de crédit sur Apple Pay, Apple apporte sa marque de paiement mobile au « plastique dur » – La méthode de paiement la plus populaire aux États-Unis, ce qui pourrait finalement faire prendre conscience du portefeuille mobile…

Le cabinet d’études Loup Ventures a estimé l’an dernier que seulement 13% des iPhones actifs avaient activé le service et Apple Pay n’est pas le service de paiement mobile le plus populaire. Il fait face à une concurrence mondiale féroce de la part de Samsung Pay et Android Pay de Google, ainsi que d’Alipay d’Alibaba et de WeChat Pay de Tencent en Chine.

Ci-dessous des chiffres US

Cela pourrait améliorer l’adoption, ce qui profitera finalement à Apple. Bien que la carte elle-même ne soit pas directement liée aux paiements mobiles, elle pourrait aider les consommateurs à adopter des habitudes quotidiennes autour de la marque Apple Pay, ce qui les rendrait plus disposés à mettre la carte dans leur portefeuille mobile et à l’essayer.

Va-t-on voir ce phénomène en Europe ? sûrement !