Business

La télévision passe un cap, la vidéo sur mobile un autre !

Par le
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

La télévision passe un cap, la vidéo sur mobile un autre ! Les spécialistes du marketing ont toujours exploité le pouvoir de la vue, du son et du mouvement pour influencer le public depuis la première annonce télévisée diffusée en 1941. Depuis, le changement significatif a été la transition des utilisateurs de la télévision aux appareils mobiles. C’est irréversible, les utilisateurs d’aujourd’hui sur mobile sont bien les consommateurs de demain !

Les dépenses de publicité vidéo mobile aux États-Unis devraient atteindre milliards de dollars d’ici 2019

Cette prévision utopique de croissance est basée sur les acteurs full mobile dominants comme Facebook pariant gros sur la vidéo native dans leur stratégie. En outre, comme la vidéo étant le mode préféré de consommation de contenu, de communication et de distribution parmi les utilisateurs, il est important pour un spécialiste du marketing d’apporter la vidéo à leur mobile ! En termes simples, une annonce vidéo native est une forme de support payant où une annonce vidéo qui se joue automatiquement dans une application ou un navigateur et suit la forme et la fonction naturelles de l’expérience utilisateur dans laquelle elle est placée. En règle générale, une annonce vidéo native mobile est lue sur auto-mute jusqu’à ce que l’utilisateur interagisse, en gardant l’expérience utilisateur, c’est à dire en ne modifiant pas l’action encours… Lorsque l’utilisateur fait défiler la vidéo dans le flux, l’annonce cesse de jouer et ne reprend que lorsque l’utilisateur se déplace à nouveau vers cet emplacement.

Le mobile devient beaucoup plus performant que le desktop sur cette proposition d’usage !

Au moins 46% (US)complètent l’observation d’un quart de la vidéo. Les annonces vidéo natives ont eu un impact positif sur les mesures de réponse directe (CTR, CTA, etc.) et sur les mesures indirectes (telles que la notoriété de la marque, l’intention d’achat, etc.). Selon Jun Group, les campagnes post-vision natives sont 2-3 fois plus grandes que les annonces pré-roll standard !!

La vidéo mobile est 3 fois plus efficace que la télévision et la vidéo numérique a prix concurrentiel actuel, déplacer un certain budget de la télévision par câble à la vidéo mobile est judicieux.

Certains usages

85% des vidéos Facebook sont regardées sans son ! Un utilisateur, aujourd’hui défile avec désinvolture sur son téléphone et s’arrête si quelque chose attire son attention dans les premières secondes. Pour un tel public, il est alors prudent d’être convaincant avec le son off 🙂 Pour rendre le contenu plus net, vous pouvez même utiliser des sous-titres ou pop-ups dans la vidéo qui aident storytelling.

Adopter les tendances vidéos est plus une nécessité que la vanité d’atteindre le public visé. Depuis Snapchat la video vertical commence à faire des adeptes y compris pour le 360 qui est née avec la VR. Chez InMobi, les premiers adoptants ont connu un succès avec des taux d’achèvement supérieurs de 80% à la vidéo verticale par rapport à la vidéo horizontale.

En savoir plus, lire le rapport Mobile Native Video, ce guide vous donnera 8 points pour améliorer l’efficacité de vos campagnes publicitaires vidéo natives.

 

Les prévisions

– Les entreprises de technologie d’annonces devront se renforcer et offrir aux éditeurs une fonctionnalité de lecteur intelligent qui garantira la visibilité. Les outils d’achat programmatiques ont créé une plus grande transparence quant aux annonces visibles et hors de vue, ce qui est utile car les annonceurs bénéficient peu ou pas des vidéos qui ne sont pas visibles.

– La vidéo dans la bannière est haïe par tout le monde car elle crée une lourde charge sur la page et bloque les navigateurs, ce qui crée une mauvaise expérience utilisateur

– Apple et Google permettront à la vidéo autoplay de jouer sur Safari et Chrome respectivement. Les annonceurs ont reconnu que le mobile est le meilleur endroit pour atteindre leur public cible. Selon Zenith, les marques dépenseront près de 100 milliards de dollars sur la publicité mobile, avec une croissance de 46% cette année, suivie par une croissance de 29% en 2017 et 2018.