Plateforme

La Chine est sans doute le marché le plus difficile d’Apple Pay (简便易用)

Par le

Le paiement est «en déplacement» et cette transformation se passe dans votre smartphone. Selon Gartner, la moitié des consommateurs sur les principaux marchés, y compris l’Amérique du Nord, le Japon et l’Europe de l’Ouest utiliseront les smartphone pour effectuer des paiements d’ici 2018.

Le portefeuille mobile d’Apple, Apple Pay, a lancé sa plus grande campagne de publicité en Chine depuis son entrée sur le marché il y a plus d’un an et demi. La campagne de promotion du service, qui devrait se dérouler du 18 juillet au 24 juillet, offre aux acheteurs jusqu’à 50% de leurs achats ou jusqu’à 50 fois les points généralement récompensés par leurs cartes de crédit lorsqu’ils utilisent Apple Pay chez certains détaillants (Ex :Decathlon, offre 50% de rabais, mais seulement pour 8 000 clients Shanghai). L’iPhone ne représente que 9,6 % des achats dans le pay au premier trimestre de l’année.

Le marché des paiements numériques en Chine, dominé par les géants technologiques Tencent avec Wechat Payments et Alibaba avec Alipay, avec une part de marché combinée de 92 %, est évalué à 5,2 trillions de dollars. Après les États-Unis, la Chine est le deuxième marché d’Apple. Cependant, actuellement, le service d’Apple ne figure pas parmi les huit premières sociétés de paiement en ligne en Chine en termes de volume de transactions. Un rapport de Bloomberg en mars a révélé que dans une grande banque chinoise, seulement 1% de ses 10 millions de clients bancaires numériques s’étaient inscrits à Apple Pay ! Au premier jour de son lancement, plus de 30 millions de cartes bancaires avaient été ajoutés aux comptes Apple Pay.

Même avec une part marginale du marché des paiements mobiles, Apple Pay pourrait voir un volume massif. En 2016, les consommateurs chinois ont dépensé 5,5 billions de dollars sur les paiements mobiles.

[Apple a annoncé un projet d’investissement d’un milliard de dollars dans la province de Guizhou avec un centre de stockage de données, dans le cadre des nouvelles exigences du gouvernement chinois, où les entreprises étrangères sont tenues de stocker des données collectées dans le pays sur des serveurs en Chine.]

Il reste de nombreux défis et obstacles qui devront être surmontés par les acteurs s’ils souhaitent qu’une prise en charge des technologies de paiement portables soient réussie. Cela inclut la mise en œuvre de processus pour s’assurer que les données personnelles et biométriques détenues numériquement dans les dispositifs portables peuvent être révoquées à l’instant même où elles sont perdues ou volées.

L’évolution rapide du paiement sur mobile représente une opportunité sans précédent pour l’industrie des paiements. Les consommateurs aiment des solutions de paiement, anti-friction, pratiques et qui peuvent être combinées avec une variété d’autres applications améliorant la vie quotidienne pour être plus simple. Et ce, faisant, cela ouvrira la porte au prochain défi de paiement sécurisé, intégrant l’authentification de paiement sécurisé dans les périphériques IoT connectés.