Business

la 5G, va impacter la transformation des soins de santé

Par le

Lors du MWC 2017, c’était un point très présent dans les conversations, sur de nombreux stands,la santé est dans le top 3 des uses cases de la 5G !

Pour les patients, les consultations en ligne signifient la fin des longues attentes chez le médecin : telle est l’une des principales conclusions du rapport de l’observatoire ConsumerLab d’Ericsson. Les consommateurs pourront exercer un meilleur contrôle sur la gestion de leur santé avec des « wearables » grâce à la fiabilité et à la sécurité offertes par la 5G. Les acteurs du secteur comptent sur un meilleur accès en ligne aux dossiers centralisés des patients pour améliorer les services de soins.

L’observatoire ConsumerLab d’Ericsson vient de publier son dernier rapport, intitulé « From Healthcare to Homecare« , traitant de l’impact qu’aura, d’après les consommateurs, la 5G sur l’évolution des soins de santé, qu’il s’agisse de médecine préventive, d’examens de routine ou encore de soins post-opératoires.

[Ce rapport s’appuie sur des données recueillies en ligne auprès de 4 500 utilisateurs de smartphones/haut débit mobile en Allemagne, au Japon, en Corée du Sud, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, ainsi que sur les résultats d’une étude en ligne conduite, dans ces mêmes pays, auprès de 900 décideurs au sein de six secteurs industriels : santé, assurance, entreprises spécialisées dans la technologie médicale, opérateurs de télécoms, agrégateurs/développeurs d’applications et organismes publics de réglementation.]

Selon le rapport, les réseaux de prochaines générations joueront un rôle crucial dans la transformation des soins de santé, offrant une grande efficacité de communication dans un écosystème alliant alertes et remontées d’informations, mobilité et faible latence. Ces réseaux permettront la mise en œuvre d’un large éventail d’applications, qu’il s’agisse de surveillance à distance grâce à des « wearables » médicaux, d’interactions virtuelles patient/médecin ou encore de chirurgie robotique contrôlée à distance.

Parmi ses principales conclusions, le rapport fait état d’un phénomène de décentralisation des soins, se traduisant par un transfert de l’hôpital vers le domicile. Par ailleurs, l’étude révèle une plus grande centralisation des dossiers des patients, les hôpitaux se transformant en data centers. Parce que nous serons de plus en plus dépendants des « wearables » et des traitements à distance, la 5G est essentielle pour garantir des services fiables et sécurisés. L’évolution des attentes des consommateurs, l’accès à tous moment aux dossiers des patients et l’usage accru d’Internet sont autant de facteurs qui ouvrent la voie à des acteurs non-traditionnels et à une réorganisation de l’industrie de la santé.

Data & AI

Au fur et à mesure que les soins s’éloignent des hôpitaux, des informations sur les patients seront de plus en plus détaillées et seront de retour dans les hôpitaux !! L’utilisation accrue des wearables, des capteurs et d’autres dispositifs connectés générera de gros volumes de données pour le diagnostic, qui devront être fusionné avec les dossiers de santé électroniques (EHR) et stockés dans un emplacement central et sécurisé.
Paradoxalement, comme les soins de santé aident les gens à vivre plus longtemps, les systèmes de santé subissent une pression croissante, car les patients plus âgés ont besoin de plus de soins. La pénurie des ressources qui en résulte oblige l’industrie à dépendre de plus en plus de l’automatisation, du traitement à distance et de l’intelligence artificielle (AI).

Les systèmes d’AI ont le potentiel de fournir aux médecins et aux chercheurs des informations en temps réel cliniquement pertinentes. 44% des décideurs estiment que l’analyse de ces données complexes vont accélérer le diagnostic. L’accès aux dossiers de santé des patients lors des consultations de routine peuvent améliorer le diagnostic et réduire les erreurs médicales lors d’urgences. Bien que les médecins soient physiquement éloignés des patients, leurs données offrent une vision plus proche que jamais. Plus de 40 % des décideurs interprofessionnels disent que les données dispersées sur les patients sont une préoccupation sérieuse !!

IoT

La prolifération des communications via les capteurs IoT pose le défi de connecter de nombreux dispositifs qui se communiquent à faible débit. Par exemple, dans la surveillance à distance de la santé, les périphériques portables – tels que les moniteurs pour le coeur et les moniteurs de glucose, nécessitent des mises à jour à faible débit très régulière du référentiel de données. Les experts disent que les réseaux existants ne peuvent pas fournir la qualité de support souhaitée tout en connectant un grand nombre de ces dispositifs, et ils croient que la 5G peuvent résoudre ce défi.

Des opérateurs 5G vont voir le jour (slicing) dédié à une activité, service !

À mesure que les soins de santé deviennent plus dépendants des wearables et de la connectivité, les consommateurs se préoccupent de la fiabilité. En fait, 59 % des consommateurs se disent être préoccupés par une mauvaise connectivité affectant la transmission de données. La charge de la batterie est un autre problème – 56 % des consommateurs souffrant de maladies chroniques s’inquiètent du fait que leurs patchs de santé sont soudainement épuisés. Ici, l’utilisation de 5G devrait entraîner des améliorations notamment dans la fréquence de la recharge de la batterie.

La capacité des opérateurs de télécommunications à fournir à distance des périphériques utilisant des cartes SIM intégrées (eSIMs / eUICC) ainsi que la capacité de 5G à connecter un grand nombre de périphériques (IOT massif) avec une durée de vie améliorée de la batterie, va permettre aux devices de se connecter directement à Internet et de se détacher de son smartphone !!