Business

L’état de la publicité mobile en 2017 (Juin)

Par le

Selon un rapport du groupe IMARC, le marché mondial de la publicité mobile a atteint une valeur de plus de 100 milliards de dollars en 2016, présentant une CAGR exponentielle d’environ 45% entre 2009-2016.

À l’heure actuelle, la recherche mobile (où les publicités sont placées sur les moteurs de recherche) et l’affichage mobile (où les publicités peuvent être consultées/lues sur des appareils mobiles) représentent les deux plus grands segments de la publicité mobile. D’autres segments incluent des vidéos mobiles, des sites Web sociaux, mobiles, des codes QR, des messages… Basé sur les appareils, les smartphones représentent le segment le plus important en raison de leur forte pénétration dans le monde entier.

Cette énorme croissance est accréditée par un certain nombre de facteurs :

– Des progrès rapides dans la technologie mobile ont apporté de nombreuses fonctionnalités à la disposition des consommateurs, tels que le jeu, le courrier électronique, les réseaux sociaux, les services bancaires et d’autres services à valeur ajoutée qui permettent aux annonceurs de mieux comprendre le comportement des consommateurs et leurs modèles d’achat.
– Les annonceurs ont un accès inégalé à leur public cible.
– Une augmentation du temps consacré aux applications mobiles a facilité la croissance de la publicité dans l’application, qui est l’un des facteurs clés de la croissance du marché de la publicité mobile.
– L’augmentation de la base d’abonnés mobiles,
– La disponibilité de smartphones et des tablettes moins coûteux
– l’accès à des plans de données abordables
– la croissance rapide des abonnements 3G / 4G ont renforcé l’utilisation des appareils mobiles à des fins de divertissement et d’information.

et enfin

Les usages addictif de Facebook, Google et de Snapchat sont en train de stimuler la croissance rapide de la publicité mobile, qui comprend le social, la vidéo, la recherche et la programmatique. Voici un aperçu ci-dessous de l’état de la publicité mobile, basé sur les rapports de l’industrie.

– Les impressions et les clics basés sur les mobiles sont des moteurs de croissance primaire pour la publicité numérique.
– La vidéo sociale a considérablement augmenté aux États-Unis l’année dernière.
– Par rapport à Google, Amazon et Facebook, Snapchat devrait connaître une croissance plus rapide des revenus des publicités mobiles aux États-Unis de 2016 à 2019.
– Google et Facebook ont ​​encore la plus grande part de marché de la publicité mobile.
– Mobile demeurera un facteur clé de la croissance de la publicité programmée jusqu’en 2018.

À lire
Mopub, pépite de Twitter : « Le potentiel de la publicité mobile a peut-être été sous-exploité »
Pourquoi Snapchat est un phénomène !
Plus de 5 millions d’entreprises font de la publicité sur Facebook chaque mois
Programmatique Mobile, vous avez compris les enjeux ?

[« La publicité sur Internet a contribué à la croissance de l’adsorption mondiale depuis le début de la décennie et a stimulé une grande partie de l’innovation que nous avons vu sur le marché », a déclaré Vittorio Bonori, président de marque mondiale de Zenith.]

Les chifres

– 71 % : la majorité de la consommation globale d’Internet qui sera mobile en 2017, selon Zenith Media.
80 milliards de dollars : la taille en 2016 du marché mondial de la publicité mobile, qui devrait croître de 31% cette année, selon Magna Global.
– 215 milliards de dollars : la taille du marché mondial de la publicité mobile d’ici 2021. Cela représente 72% du budget numérique total, selon Magna Global.
– 2,1 milliards de dollars : la taille en 2016 du marché des vidéos sociales, qui a augmenté de 140% d’une année à l’autre aux États-Unis, selon Magna Global.
– 770 millions de dollars : la taille des recettes publicitaires mobiles américaines projetées par Snap cette année, en hausse d’environ 158% par rapport à l’année dernière. Cela augmentera de 66% et de 73% en 2018 et 2019, respectivement, selon eMarketer.
– 18,9 milliards de dollars : la taille de la part dominante de Google sur le marché des ventes publicitaires mobiles aux États-Unis cette année, suivie de Facebook (14,4 milliards de dollars) et de Yahoo (1,3 milliard de dollars), selon eMarketer. Les deux premières entreprises ont capturé 64% de la croissance de l’annonce mondiale entre 2012 et 2016.
– 24 milliards de dollars : en 2017, les dépenses publicitaires programmatique aux États-Unis augmenteront de 34 %, contre 18 milliards de dollars l’an dernier. À la fin de l’année, le mobile représentera environ 75% de ce marché avec 32,6 milliards de dollars, selon eMarketer.

La vidéo sociale est un fort moteur de croissance pour la publicité mobile, grâce à des plateformes telles que Periscope et Facebook, et Snap a été le pionnier d’un petit format vidéo vertical qui a été adopté par de plus en plus d’éditeurs.

Mais la croissance mobile est principalement due aux plates-formes – Il faut noter que le potentiel de la publicité mobile est en grande partie non réalisé… Les agences dépensent une somme forfaitaire sur Facebook, par exemple, mais ils ne prévoient jamais intentionnellement de calculer un budget pour le mobile. Leur budget publicitaire se situe pour le public, et la plupart du public de Facebook est sur mobile !!

Q3 2016